Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog tosregio

Flash CT du 30 mai 2017

 

Ce CT à l’ordre du jour relativement léger, a quand même duré trois heures, tant les points d’ordre du jour invitent à d’autres questions : tous les dossiers sont ouverts, les interrogations sur l’avenir restent très nombreuses (et cette situation risque de durer encore longtemps du fait de la fusion). Nous obtenons néanmoins quelques réponses.

A la déclaration de la CFDT publiée hier (voir ci-dessous), l’administration a répondu partiellement en reconnaissant que bon nombre de points devraient repasser en dialogue social (répertoire des métiers, critères d’avancement-promotion etc.)

1/ Le 1er point de l’ordre du jour concernait la mise à jour du tableau des effectifs.
Il reste des imprécisions, mais nous avons pu constater que le nécessaire était fait pour que les avancements et promotions vus en CAP du 24/05 puissent se faire.

2° / Concernant le transfert des transports : le dossier présenté en CT est loin de répondre à toutes les interrogations, c’est un dossier transitoire qui permet de laisser en l’état les modes de fonctionnement actuels (télétravail en Côte d’Or, système d’astreinte en Côte d’Or, Yonne et Saône et Loire).

La CFDT a soulevé la question du droit de remisage : l’administration a fait savoir que ce serait sans doute possible de manière occasionnelle, mais que ce serait fiscalisé si systématique … à suivre.

Globalement la politique de la Région est de conserver les pratiques en place jusqu’à ce qu’elles soient harmonisées sur la Région.

Nous vous invitons à lister vos questions et à les envoyer à la DRH.

3°/ Lutte contre l’absentéisme en formation.
Le CNFPT a décidé, nationalement de porter les pénalités d’absence en formation de 30€ par jour à 130€ (supportés par la Région.
Or la Région BFC est au-dessus de la moyenne nationale et souhaite lutter contre l’absentéisme pour ne pas épuiser son budget formation en pénalités plus qu’en formation.
Ainsi les agents qui ne préviendront pas de leur absence et surtout qui n’auront pas de motif valable seront écartés du droit à formation pendant six mois, puis un an en cas de récidive.

La CFDT a revendiqué et obtenu que le refus de formation pour « nécessité absolue de service » soit obligatoirement notifié à l’agent par écrit et contresigné par l’agent pour éviter toute ambiguïté (du genre « On m’a dit que ce serait mieux si je restais » … et par ailleurs « rien ne l’empêchait d’y aller ».)

Par ailleurs la CFDT a voté CONTRE cette procédure en expliquant son vote ; ces mesures seraient bonnes si la situation était normale, mais les agents font déjà les frais du manque de personnel, du manque de remplacements … il faut d’abord mettre en place les conditions pour leur permettre d’aller en formation sans bloquer la machine !

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
cfdt.syndicat@bourgognefranchecomte.fr

Published by CFDT

  le blog tosregio

NOUVEAU ! Le blog tosregio évolue, il devient le blog CFDT d'information de tous les agents du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, sièges et lycées de Bourgogne-Franche-Comté. Le blog CFDT, c'est la garantie d'une information immédiate, accesible sur les intranets non encore fusionnés, Mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez !

Hébergé par Overblog