Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog tosregio


Hier, une commission de dialogue social riche, qui apporte beaucoup d’informations.


1°/ Le protocole électoral
Ce sont les règles d’organisation pour les prochaines élections professionnelles qui auront lieu par voie électronique du 1er au 8 décembre.
Nous avons pu exprimer nos revendications en matière de facilité d’accès, de simplicité, de contrôle.
Quelques modifications seront apportées et le document nous sera représenté.

 

2°/ Tableau de répartition des effectifs
C’est un dossier vu en 2019 et repris au jourd’hui après Covid.
Le reproche principal fait par la CFDT à ce dossier est sa difficulté d’appréhension … on n’a as les calculs, seulement les résultats ! Avec des établissements en sous-effectifs et sur-effectifs.


La CFDT a demandé d’ « être destinataire du questionnaire envoyé aux établissements pour le recueil des données, puis la grille de calcul en fonction des critères retenus. »


Le DGS a apporté des garanties :
-    Les effectifs globaux dans les lycées ne baisseront pas. La Région veut les répartir plus justement.
-    La grille de calcul est un outil de travail et de dialogue avec chaque établissement, pas un but mathématique … à vos gestionnaires de mettre en avant les bons arguments pour expliquer vos besoins !
-    L’objectif est de faire glisser les postes des établissements surdotés vers les sous-dotés progressivement (à l’occasion par exemple de départs en retraite) pour arriver à une certaine équité entre les établissements
-    Un renfort de 20 postes est créé pour doter au plus vite les établissements les plus en tension. Ces postes seront résorbés sur 5 ans, au fur et à mesure que le rééquilibrage sera réalisé.

Tans qu’il n’y a pas de réduction des effectifs et que l’on peut suivre en toute transparence les transferts de postes, c’est bon ! Il faudra vérifier au fil de l’eau que les arbitrages ne vont pas toujours vers les mêmes métiers

 

3°/Dématérialisation des procédures d’évaluation.
Le bilan de l'expérimentation dans les lycées est estimé  positif… de manière certaine pour la DRH, et pour une majorité des agents évalués qui ont répondu à l’enquête.

La tendance est à la dématérialisation, la CFDT revendique des moyens en information, en formation, en appui et en équipement informatique : si les élections professionnelles se passent bien et si les agents ont pu se connecter facilement, on peut se dire que ça fonctionnera aussi pour les évaluations !

 

Nous continuons à revendiquez un équipement léger de type tablette pour tous les agents des lycées.
 

 

4°/ Présence des chiens au siège
Des agents (2 en fait quand on pose la question
🤣) avaient demandé la possibilité pour les agents de venir au bureau avec leur chien.
 


Toutes les organisations syndicales dont la CFDT, sans nier le caractère décontractant de cette présence, ont estimé qu’il y a d’autres priorités.

On a bien déliré sur le sujet… mais pour être sérieux (un peu), la CFDT a notamment fait remarqué qu’un tel dispositif serait une surcharge de travail, puisqu’il faudrait bien l’organiser et le gérer Il est pour elle hors de question que la DRH dont les agents ont la tête sous l’eau, soit responsable de cela à effectifs constants.
A la trappe le projet, on verra quand on sera tous bien installés, avec un RIFSEEP réévalué etc., etc. 

 

5°/ Questions diverses
5.1 La CFDT a signalé le problème de l’accueil des SNU

 

La CFDT fait remonter les problèmes :

Les établissements ne jouent pas toujours le jeu de la convention d’objectifs et de moyens : les agents ne peuvent intervenir que sur la base du volontariat, hors temps de travail, payés en heures sup extérieures et avec une convention de cumul d’activités avec la Région.


5.2 La CFDT avait dénoncé l’inadaptation des règles de temps de travail pour les ½ journées de formation dans les lycées (voir article précédent)
Nous tenons quand même à souligner que beaucoup d’établissements jouent le pragmatisme et donne la journée aux agents (avec la chaleur, c’est encore plus justifié ! )

La CFDT a rappelé à l’administration que ce règlement de temps de travail faisait partie du contrat social global, qu’il n’a pas pu être discuté et QUE TOUS LES SYNDICATS ONT VOTÉ CONTRE !! Le DGS accepte l’idée de redébattre de tout cela en 2023.


La secrétaire adjointe de la section CFDT
de la Région Bourgogne-Franche-Comté
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

 

Published by CFDT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

  le blog tosregio

De l'info au plus tard le lendemain avant midi chaque fois qu'il se passe quelque chose pour les agents de la Région Bourgogne-Franche-Comté, c'est l'engagement de la CFDT sur ce blog.. Le blog "tosregio" est désormais accessible depuis l'intranet de la Région Bourgogne-Franche-Comté, mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez ! Depuis peu : accessible avec d'autres actualités liées à la fonction publique territoriale sur notre page FB : CFDT Région Bourgogne-Franche-Comté.

Archives

Hébergé par Overblog