Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le blog tosregio

           



Etude conditions de travail dans les lycées


La CFDT a été à l'origine de l'étude sur le stress et les risques psycho-sociaux dans les services administratifs avant même la décentralisation (voir notre article précédent), elle a demandé dès l'origine que la même démarche ait lieu dans les lycées : ça démarre.

La Région a souhaité élargir le champ de l'étude : les risques psychosociaux (stress, violence, harcèlement) ne seraient qu'un aspect étudié parmi d'autres.
La CFDT avait exprimé son inquiétude sur ce choix : noyer le risque psychosocial au milieu du risque électrique, du risque "toxique" ou chute risque de le ranger au rang de dernière priorité : non parce qu'il n'est pas important, mais parce qu'il et plus dur à traiter !

Nous avons néanmoins voté "pour" cette étude en plusieurs temps :
- d'abord un pré-diagnostic confié à FACT (Franche-Comté amélioration des conditions de travail), qui a déjà réalisé un audit fort intéressant sur les services administratifs au moment des 35h
- la rédaction du cahier des charges de l'étude
- l'etude elle-même confiée à un cabinet extérieur


Le prédiagnostic devrait se faire d'ici la fin de l'année à partir de données statistiques, d'observations, de questionnaires, d'entretiens.
Nous vous invitons à réserver le meilleur accueil à FACT
si vous faites partie de l'échantillon de lycées concernés par cette première phase de prédiagnostic qui se déroulera en novembre-décembre. L'étude elle-même devrait démarrer en avril 2010.

Pour plus de renseignement vous pouvez nous contacter :
   cfdt.region@yahoo.fr
06 82 13 75 11
03 81 61 61 68 (permanence mardi  jeudi)

Voir les commentaires

Published by CFDT - Flash CHS

                                                                          



Suite ....Flash CHS du 13 octobre 2009 N°2

Etude stress et risques psychosociaux
 dans les services administratifs

La CFDT a fortement revendiqué et obtenu une présentation à l'ensemble du personnel par le groupe de travail, qui aura lieu le 10 novembre à 9H30.
Nous avons fermement combattu l'idée d'une présentation service par service réalisée par le chef de service : que tout le monde entende le même son de cloche, que chacun puisse profiter des questions posées par les autres ! Et puis un brin de collectif à la région ne nous fera pas de mal.

Le CHS s'est prononcé favorablement sur :

1/ les priorités d'action :
- la Charte du bien vivre ensemble au travail
- l'accès au médecin de prévention et la mise en place de la cellule de veille
- l'accès à l'assistante sociale : les crédits seraient inscrits au prochain Budget
- l'accès à un psychologue du travail extérieur
- lamélioration de l'accueil des nouveaux agents et des agents de retour après maladie longue
- la formation à la gestion de projets et au management participatif.

2/ la mise en place d'une cellule de veille / stress qui pourrait être saisie par la DRH, les représentants du personnel ou la Médecine de prévention. Cette cellule travaillerait à la prévention et à la résolution de problèmes collectifs à partir d'indicateurs (absentéisme, demandes de mutation, accidents ...).
Une interrogation : la Région se donnera-t-elle les moyens de nous fournir ces indicateurs rapidement ?

3/
La Charte.
Déclaration CFDT :
"
La CFDT votera « pour » cette charte car  elle souhaite prendre acte des aspects positifs de la démarche et s’engager à la poursuivre, mais elle tient à souligner qu’elle regrette :

- Le manque d’engagement des différents partenaires dans la Charte. La Région a en effet refusé une présentation  où les partenaires (élus, cabinet, cadres, agents) s’engagent sur des points spécifiques,

- Le caractère trop théorique du texte qui en limite la portée pratique pour les agents."

La CFDT obtenu quelques avancées significatives :
- La Charte limite clairement l'obligation de communiquer ses coordonnées téléphoniques : seuls doivent les donner les DG, DGA, agents d'astreinte et en cas de force majeure prévue par la loi (comme la pandémie : voir notre billet d'hier)... et non en cas de très vague "obligation de service" comme prévu dans le texte initial.
 A vous de résister aux pressions et de faire respecter votre vie privée, nous vous en avons donné les moyens !
- il est prévu que "les conflits qui surviennent entre deux agents ou avec un supérieur hiérarchique doivent traités en présence des intéressés dans un cadre approprié, en présence éventuelle d'un médiateur"
Ceci pour éviter les engueulades au milieu du couloir au vu et su de tout le service, voire du public, et pour garantir une assistance en cas de problème.

A vendredi pour un autre Flash CHS !

Voir les commentaires

Published by CFDT - Flash CHS







Flash CHS du 13 octobre : N°1
grippe, stress etc.
La CFDT a sollicité début septembre un CHS extraordinaire sur la grippe, avec des propositions précises pour répondre aux inquiétudes des agents. Grâce à cette demande le CHS a été avancé.

A l'ordre du jour : la grippe A, ...les mesures de prévention, le plan de continuité des activités et nos demandes :
1. Les mesures de prévention : vous connaissez : lavage de mains, distance (plus de bisous... enfin presque ! ) etc. Les mesures strictes(port de masques..) interviendront si nous atteignont le niveau 6 de pandémie (actuellement seulemnt 5A en France)

2. le plan de continuité des activités : la Région présentait son plan en cas de pandémie, identifiant :
a les activités qui devront être assurées sans interrruption (dont la paye des agents ! 13 personnes sont aujourd'hui capables d'assurer cette fonction, c'est loin d'avoir toujours été le cas) et celles qui pouvaient être différées,
a les missions qui pourront être assurées par des agents qui travaillent depuis leur domicile (avec accord de l'agent) et celles qui nécessitent une présence sur place

Cette démarche était plutôt intéressante, malheureusement on se demande pourquoi elle était soumise au CHS pour avis puisque chaque fois que nous proposions un aménagement, la DRH nous répondait à peu près qu'on verrrait sur le moment .... d'où notre abstention sur ce dossier.
Nous avons en particulier demandé que soit clairement prévu le renforcement du service "Prévention des risques" qui ne reposerait que sur une personne !
Dans les lycées, le plan de continuité est confié à l'autorité fonctionnelle qui transmet son plan à la Région : 16 plans transmis au 13/10...c'est peu.

3. Nos demandes
La CFDT avait fait un certain nombre de propositions :
Pour répondre aux inquiétudes des parents dont les enfants pourraient être retenus à la maison. Voici quelques réponses :
aque les jours enfants malade (12) puissent être pris pour un enfant dont l'école est fermée : OK
asouplesse pour congés, RTT : OK
asouplesse pour prendre du Compte Epargne-Temps (nous ferons prochainement un article sur le CET), sans attendre d'avoir 21 jours épargnés, sans préavis : OK
aanticipation sur les congés de l'année suivante : pas d'accord général, mais les demandes seront examinées au cas par cas.

Pour répondre aux inquiétudes par rapport aux libertés.
En fait c'est une disposition nationale qui a répondu à nos inquiétudes : l'employeur pourra sollicité les coordonnées téléphoniques des agents pour la période de pandémie, mais il a obligation de détruire ses fichiers ensuite.

... A demain pour votre Flash CHS n°2 (suites étude stress et questions diverses)
La Secrétaire de la section CFDT,
Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)

Voir les commentaires

Published by CFDT - Flash CHS





Ci-dessous communiqué de presse de l'ARF
(Association des régions de France)

Nos employeurs disent leur inquiétude face à la politique gouvenementale :

"Le Premier Ministre puis le Président de la République (en direct de New-York !) accusent les collectivités territoriales d’embauches excessives… François Fillon cite 36 000 fonctionnaires par an, Nicolas Sarkozy 30 000…

L'exagération est telle dans les deux cas que la charge en deviendrait insignifiante, si elle n’était pas la confirmation de l’état d’esprit malveillant à l’égard des collectivités, à la veille des débats sur la Réforme territoriale et… à 6 mois des élections régionales.

Quelques remarques générales:

• Même après les transferts de compétences liés à la Loi de 2004, les dépenses de personnels en Régions représentent moins de 10% des budgets (fonctionnement et investissement confondus) alors que le chiffre moyen est de 50% dans les grandes villes et autour de 30% dans les départements. Quant à l'Etat, chacun sait que l'essentiel de ses dépenses de fonctionnement est lié aux dépenses de personnels civils et militaires.


Que l'Etat veuille imposer aux collectivités territoriales le non remplacement d'un départ sur deux à la retraite est totalement contradictoire avec le principe constitutionnel de libre administration des collectivités locales.

• On ne peut pas à la fois se féliciter que l'emploi public serve d'amortisseur social en période de crise et dénoncer l'emploi public dans les collectivités locales.

• L'Etat n'a jamais transféré les emplois d'encadrement correspondant aux compétences transférées… donc les Régions ont dû recruter des cadres, par exemple pour gérer les TER et le personnel TOS !

• L'Etat employeur ne respectait pas toutes ses obligations légales vis-à-vis des TOS, par exemple en matière de médecine du travail… Les Régions respectent le droit et ont donc dû recruter !

Quelques chiffres puisés à la meilleure source, puisqu'il s'agit du document édité par le ministère de la Fonction Publique (faits et chiffres 2008-2009).
• Au 31/12/07 (derniers chiffres connus par la direction générale de la Fonction publique), la FPT emploie 1,75 million d'agents ; les effectifs ont augmenté de 3% en moyenne annuelle depuis 1996 !

• Tout en ayant multiplié leurs effectifs par 5,5, (ce qui correspond à l'arrivée des TOS…) les régions ne représentent que 2,7% de l'emploi territorial.

• En 2006-2007, les effectifs de TOS dans le cadre d'emploi créé pour eux sont passés de 6900 en 2006 à 52600 en 2007 et le mouvement doit se poursuivre puisque d'ici à 2010, ce sont 90000 agents TOS supplémentaires qui seront transférés sous gestion régionale ou départementale…"

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité

 

  

 

Journée mondiale pour le travail décent
7 octobre 2009

 

Pour la deuxième année, la Confédération Syndicale Internationale (Visitez le site de la CSI : www.ituc-csi.org) organise le 7 octobre une journée mondiale pour le travail décent. Dans le contexte de la crise qui impacte tout particulièrement les pays et les populations les plus pauvres, cette journée doit prendre encore plus de relief et montrer que le mouvement syndical international fait pression, partout dans le monde, pour des mesures favorisant le respect des droits fondamentaux au travail, une croissance économique soutenable, des réformes financières efficaces, la justice sociale et le développement.

 

A travers le soutien que nous apportons aux salariés du monde entiers, notre action portera aussi la dénonciation des situations que nous connaissons tous dans notre vie quotidienne. 

Vous trouverez ci-dessous les actions menées par la CFDT régionale.

Soyez nombreux aux rassemblements prévus.


Merci.

Journée du travail décent

Rassemblements


Secteur Besançon

 Mise en place de cordes (façon tibétain) avec accrochage de :

- témoignages négatifs sur les situations de travail difficiles ;

- témoignages positifs sur les solutions apportées par les syndicats.

Lectures de témoignages.

Marche jusqu’au magasin France Télécom.

Déclaration intersyndicale commune.

 

 

 


17 h place des droits de l’homme à Besançon

Secteur du Jura

Rassemblement vers 12 h devant la mairie de Lons le Saunier.

 
12H Mairie


Secteur de la Haute Saône

Rassemblement et prise de parole intersyndicale devant la boutique France Télécom


17h30 rassemblement rue Paul Morel devant France Télécom à Vesoul



Secteur Montbéliard

Rassemblement à 17h00 rue piétonne en face de France Télécom, puis marche en direction la s/s Préfecture - dépôt d'une motion (texte de tract : plateforme intersyndicale)

 



17h rue piétonne en face de France Télécom à Montbéliard

Secteur Belfort

Rassemblement rue Thiers à 11h00 (rue des agences intérim).

Puis marche en direction du faubourg de Montbéliard, faubourg des Ancêtres, dépôt d'une motion à la CCI puis à la Préfecture.

Texte de tract : plateforme intersyndicale.

11h rue Thiers (rue des agences intérim), à Belfort.

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité

  le blog tosregio

NOUVEAU ! Le blog tosregio évolue, il devient le blog CFDT d'information de tous les agents du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, sièges et lycées de Bourgogne-Franche-Comté. Le blog CFDT, c'est la garantie d'une information immédiate, accesible sur les intranets non encore fusionnés, Mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez !

Hébergé par Overblog