Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le blog tosregio

Voeux et courrier à Présidente

Cher(e)s collègues,

 

Toute l'équipe de la CFDT Bourgogne-Franche-Comté vous souhaite une bonne année 2017, que toutes et tous ensemble nous fassions entendre les difficultés de la fusion, notre sentiment de n'être que des pions, notre angoisse de voir nos acquis rognés.

En cette fin d'année, nous appelons particulièrement l'attention de Mme la Présidente sur la situation des plus fragiles de nos collègues (voir courrier ci-dessous).

Soyez assurés du total engagement de l'équipe CFDT pour que les agents retrouvent considération, reconnaissance et sens de leur travail.

Si les agents des lycées ont l'impression que l'on parle beaucoup des agents du siège (et c'est vrai), qu'ils se rassurent : nous ne perdons pas de vue leur pouvoir d'achat, leurs conditions de travail... Pour l'instant ce sont les agents du siège qui sont dans l'oeil du cyclone, mais si les agents du siège perdent des acquis, ceux des lycées suivront vite derrière !

Nous sommes toutes et tous, agents du siège comme des lycées, du territoire bourguignon comme comtois, embarqués dans la même galère ! L'année 2017 sera difficile, soyons unis !

La secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
de Bourgogne Franche-Comté
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11 (sms de préférence)
Mail de la section : lacfdtaucrbfc@laposte.net

 

Courrier à Mme la Présidente agents en CLM, CLD,ou proches retraite

Voir les commentaires

Published by CFDT

Vous trouverez ci-joint l'article de la Presse bisontine relatif à la fusion.


Juste un petit commentaire : l'administration laisse entendre que les organisations syndicales crient au loup avant chaque étape de réorganisation (échelon directeurs, échelon chefs de service etc.) et affirme que les réorganisations, une fois réalisées sont "validées en Comité technique" ... en réalité au CT du 18/10 : 10 contre (CFDT-CGT-FO) et 5 abstentions (UNSA-FSU) ... c'est ce qu'on appelle "valider" ??? pas vraiment un plébiscite !

La secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
de Bourgogne Franche-Comté
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11 (sms de préférence)
Mail de la section : lacfdtaucrbfc@laposte.net

Point de vue CFDT et agents

Voir les commentaires

Published by CFDT

Vous trouverez ci-dessous notre intervention dans les CAP.

Deux informations à retenir :

- La Région a répondu à notre question posée lors de l'avant-dernier CT : elle refuse la rétroactivité au 1er/01/2017(et non 2016 comme indiqué ci-dessous par erreur), donc tout retard dans les CAP en 2017 sera un retard dans votre carrière.

- La demande de CAP extraordinaire formulée par trois organisations syndicales dont la CFDT a permis de dire haut et fort que nous n'accepterons pas des CAP différées au delà du strict nécessaire, c'est à dire dès la fin des évaluations. L'administration grâce à notre action a pris des décisions en CT du 13/12 quant aux ratios, ce qui est aussi un élément nécessaire à la tenue des CAP.

La secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
de Bourgogne Franche-Comté
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11 (sms de préférence)
Mail de la section : lacfdtaucrbfc@laposte.net

 

 

Flash CAP du 13 décembre

Voir les commentaires

Published by CFDT - Flash CAP

Un CT très tendu qui augure mal
des négociations ultérieures ! Quelques avancées cependant.

  1. Le CT du 13 décembre revoit, comme les textes le prévoient, le dossier du tableau des effectifs qui avait obtenu un vote négatif de toutes les organisations syndicales. Le dossier n’ayant pas été modifié par l’administration, même la coquille reconnue en CT n’a pas été corrigée !!! …le vote de trois organisations CFDT, CGT, FO est cohérent : CONTRE la suppression de postes EMOP, qui ne sont pas redéployés dans les lycées ciblés en sous-effectifs.

FSU UNSA s’abstiennent.

M. Neugnot renvoie aux OS la responsabilité de la mauvaise ambiance, mais la CFDT rappelle quelques éléments de la souffrance au travail des agents :

  • Qu'il n’existe quasi aucun poste suffisamment inchangé pour ne pas être mis à la mobilité, contrairement à ce qui avait été dit,

  • Que les agents ne peuvent pas postuler sur une autre direction (hormis les nouvelles directions), contrairement à ce qui avait été dit,

  • Que contrairement à ce qui avait été dit, le grand mercato est bien ouvert, dans une dynamique koh-lanta où les fiches de poste répondent souvent à une logique de constitution d’une équipe qui va laisser des agents de côté et en privilégier d’autres,

  • Que dans le même temps, les agents constatent 5 nominations politiques : 3 secrétaires sur l’interface services-élus (ce qui est par définition, le rôle du Cabinet), 1 attachée de groupe politique reclassée dans un service, l’adjoint du président de la 1ère commission.

  • La DGS évoque le cas des agents qui ne trouveront pas de postes parmi leurs vœux en fin de mobilité : le directeur pourra proposer un poste dans sa direction, ils pourront postuler sur les postes qui resteront en fin de processus.

  • Nous nous abstenons sur la nouvelle réorganisation de la Direction de l’Informatique… peu clair !

    2.Travail en site distant (TDS)

  • Une majorité de postes sera éligible au TSD
    Si un agent quitte son poste en TDS et s’il est remplacé par un agent extérieur, le poste n’est plus en site distant.
    Le TSD est expérimental et peut être remis en cause chaque année.
    Le rapport au CT dit que « le TSD n’est pas une modalité d’organisation du travail » . Après explication on se rend compte que ça veut dire que ce n’est pas pérenne !

    La CFDT dénonce le refus du TSD pour les assistantes de direction : le principe est adoucit par la DGS… par le terme "éventuellement"
    La CFDT dénonce le risque que chaque chef de service qui en aura assez de faire les trajets remette vite en question le TSD et veuille regrouper son service autour de lui et suggère que l’engagement soit au moins sur 3 ans comme à l’Etat : accepté par DGS, mais l’évaluation reste annuelle, et le TSD peut-être remis en cause au bout d’un an, avec une médiation de la DRH en cas de litige

    Les modalités de recours en cas de litige restent floues, les modalités de TSD (nombre de voyage etc.) aussi … Après débat la CFDT obtient : « le nombre de déplacements mensuels par agent en TSD ne pourra excéder 7 par mois ».

    CFDT et FO s’abstiennent,
    CGT, UNSA et FSU pour.

    3 .Tableau relatif à la résidence administrative. Ce sont les agents qui paient la fusion : INACCEPTABLE
    Les encadrants vont faire leurs déplacements sur temps personnel et sans voiture de service (train). Comme les organisations n’acceptent pas , M.Neugnot réagit par mesure de rétorsion en ajoutant une contrainte : suppression du pointage… et finalement retire cette proposition polémique qui relève du règlement du temps de travail !
    Les repas ne sont remboursés que jusqu’à une convention avec restaurant administratif (ou chèque-déjeuner).

    La DGS accepte la « modification : priorité TER » : la voiture de service ou personnelle seront possibles

    Sur le tableau :
    Abstention CGT, FO, FSU
    Contre : CFDT, UNSA

     

    4. Ratios provisoires
    Suite à demande de CAP extraordinaire, des ratios provisoires pour 2017 sont proposés pour pouvoir déclencher les CAP au plus tôt. Heureusement qu'on a bougé !
    La CFDT propose que les ratios soient à 100% en cas d’examen professionnel (dans la limite du possible statutaire). M.Neugnot accepte que cet amendement soit intégré sous réserve que cela modifie notre vote et que nous ne soyons pas tous "contre" En conséquence CFDT et CGT partagent chacune leurs voix entre « abstention » et « contre » au lieu de tout contre ! On a le droit de s’amuser un peu avec les ultimatums de l’autorité autorité territoriale !
    FO vote «contre » et UNSA et FSU « pour ».

     

    5. Formation

    La CFDT demande que la formation personnelle soit mieux prise en charge pour les agents en dessous d’un certain indice (catégorie C et début B) car 50% plafonnés à 2000€ exclut de fait certains agents qui ne peuvent pas mettre 2000€ dans une formation.

    La commission de formation est supprimée, il faudra donc saisir directement la CAP en cas de refus de formation.

    La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
    Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11 (sms conseillé)
    lacfdtaucrdebfc@laposte.net

  •  

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

Il a été procédé à l’installation du CHSCT suite aux élections professionnelles de juin (adoption du règlement du CHSCT et élection du/de la secrétaire du CHSCT-CT : Dominique Aubry-Frelin CFDT et du secrétaire adjoint : J.C.Clerget, UNSA ; ces fonctions représentent un rôle d’interface entre l’administration et l’ensemble du CHSCT).


1/ des commissions sont mise en place pour organiser le fonctionnement du CHSCT :
- visites de sites
- analyse des accidents de travail et maladies professionnelles
- Equipements de Protection individuelle

La CFDT veillera à ce que l’harmonisation des pratiques entre Bourgogne et Franche-Comté s’opère : extension des visites préventives systématiques aux lycées de Bourgogne, diffusion et exploitation du travail de la Bourgogne sur la prévention du bruit en Franche-Comté par exemple.

2/ La CFDT rappelle qu’il reste des lycées où l’accueil des assistantes sociales (sur périmètre franc-comtois où des permanences sont organisées) n’est pas facilité par l’établissement, et demande que la Région rappelle cette obligation. Dans le périmètre bourguignon, les assistantes sociales interviennent plutôt sur rendez-vous, sans permanences systématiques.

3/ Suite au compte-rendu de visite préventive à l’EREA la Moraine à Crotenay et au témoignage unanime des membres du CHSCT ayant effectué la visite, la CFDT propose que l’EREA soit informé que son travail est salué par le CHSCT. L’administration et les organisations syndicales sont d’accord avec cette proposition. S’il est de notre devoir de dire ce qui va mal, il faut dire aussi quand ça va bien !

4/ Lycée Thomas Dumorey
Les analyses complémentaires, faites depuis l’été n’ont rien donné. Des visites médicales auprès du Médecin de prévention sont programmées.
La CFDT souhaite qu’une expertise CHSCT soit mise en place (avec un cahier des charges rédigé par le CHSCT, afin de désigner un cabinet expert). Le spectre des recherches devrait selon nous être élargi aux risques psychosociaux afin d’explorer l’hypothèse de « syndrome du bâtiment malade » et de proposer des actions. Car l’odeur étrange perçue sur site n’a toujours pas disparu et les locaux désertés rappellent cet épisode douloureux.
La CFDT accepte d’attendre les résultats des visites médicales, et se réserve la possibilité de revendiquer une expertise à l’issue de cette phase. L’objectif : que cet établissement retrouve une vie normale, mais sans vouloir occulter les problèmes non résolus. La hiérarchie dans son ensemble est très attachée à préserver l’image de marque du lycée… nous disons "OUI, mais pas que !" La santé au travail des agents reste primordiale.

5/La Commission BVT (« Bien vivre au travail ») a été mise en place, elle examine les problèmes de malaise collectif des équipes de travail … n’hésitez pas à nous faire remonter vos problèmes. Les cas traités en commission BVT sont ensuite remontés au CHSCT.
En parler, c’est déjà un pas vers une amélioration, même s’il n’y a pas de solution miracle.
La CFDT demande et obtient confirmation qu’il est toujours possible pour un agent en difficulté de demander un rendez-vous à la DRH, accompagné d’une organisation syndicale de son choix.

6/ La CFDT a tenu a rappelé les propos de M.Guillou pour rassurer les représentants du personnel face aux inquiétudes formulées face à la méthode de réorganisation : « Vous ne croyez pas que ça va être Koh-Lanta, chacun choisissant les membres de son équipe, et certains restant au milieu de la cour » ?
Eh bien si, c’est exactement ça … avec les souffrances et les risques psycho-sociaux qui vont avec.

Prochains rendez-vous : CT et CAPs le 13/12
Nous attendons notamment des réponses sur
* la résidence administrative (et donc sur ce qui en découle : remboursements et prise en compte du temps de déplacement dans la mission)
* notre demande de CAP extraordinaire pour garantir les tableaux d’avancement et promotions avant reclassements induits par la PPCR.

La Secrétaire de la section CFDT
du Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté
Dominique Aubry-Frelin

- Portable : 06 82 13 75 11 (le plus rapide : sms)
- Mail de la section : 
lacfdtaucrbfc@laposte.net

 


 

Voir les commentaires

Published by CFDT

Préambule : la CFDT a lancé une enquête auprès des personnels-siège (et prépare une enquête-lycées) qui leur pose notamment la question « Souhaitez-vous une mobilisation ?). L’enquête n’est pas terminée, nous vous en ferons un rendu précis, mais il est clair d’ores et déjà que les agents attendent une mobilisation. Nos tournées dans les services nous confirment que vous souhaitez une mobilisation intersyndicale … soyez assurés que la CFDT entend et comprend tout à fait votre point de vue, qu’elle évitera de partir en free-lance sur une action solitaire.

Du reste la réunion intersyndicale (complète) du 5/12 a permis de vérifier une base commune de revendications. Les 5 organisations ont du reste déposé en début de réunion de dialogue social, des questions préalables communes (voir ci-dessous).

***

A l’ordre du jour du dialogue social.

1/ Le règlement de temps de travail.

--> M.Guillou annonce d’entrée du jeu qu’il est mandaté pour appliquer 1607h… pour le reste ce qui nous est fourni comme document de travail est un rappel des textes règlementaires, c'est-à-dire un document qui raye d’entrée de jeu tous les acquis précédents … mais ce document peut évoluer jusqu’en juin (voir notre question 1 sur les délais) Seule la partie « travail en site distant » sera proposée au CT du 13/12.

Nous rappelons clairement que nous n’acceptons pas de perdre sans contrepartie des jours de congés (2j en B, 3 jours Présidente en FC + calcul des RTT  qui pourrait être défavorable). Sur ce sujet, M.Guillou avance que la compensation ne serait pas forcément en temps, peut-être en régime indemnitaire … mais les 1607 h sont annoncées haut et fort, une possible amélioration du RI, elle est annoncée avec beaucoup de précautions. Mais vu le contexte électoral, « travailler plus pour gagner plus » devient une idée de gauche ! A suivre

--> Impossible d’obtenir une position claire sur la possibilité de choisir entre plusieurs formules (35, 37, 39h) avec des jours ARTT. Nous revendiquons fortement le maintien de cette possibilité et même 40h (au choix de l’agent toujours). Nous craignons fortement ce que l’administration appelle « souplesse » sans dire à qui bénéficiera la souplesse !

--> Sans que le projet soit écrit, l’hypothèse d’une modification des plages fixes est avancée : 9h30 ou 10h le matin et 16h30 ou 17h le soir. On peut comprendre l’administration qui souhaite ainsi se garantir la présence des agents pendant des plages qui seraient celles fixées pour les réunions.  Nous souhaitons le maintien de 16h15 maximum le soir, car

  • La plage 16h15 est celle qui a été négociée pour permettre la récupération des enfants,

  • Il nous semble préférable d’avoir une réunion programmée pour laquelle on s’organise ponctuellement plutôt que d’être coincé(e)s tous les soirs,

  • La plage 16h15 (et 16h ce serait mieux) permet de temps en temps de partir tôt et de dégonfler son crédit d’heures

Les projets sont restrictifs de toutes parts : heures du samedi et dimanche non majorées, pas de récupérations …

CE DOCUMENT DOIT TRES FORTEMENT ÉVOLUER
POUR ETRE ACCEPTABLE !

 

2/ Formation

Nous avons eu peu de temps pour étudier un énorme pavé de règlement de formation : nous avons sollicité un relèvement de la prise en charge des bilans de compétence et VAE (limité à 80% et plafonnés) … à une époque où ces outils de réorientations de la carrière sont particulièrement d’actualité.

La suppression de la commission formation a été soulevée : l’administration la supprime pour des raisons de temps. Il devient donc très important de nous faire remonter vos difficultés dans ce domaine, voire de saisir la CAP. La CFDT regrette la suppression de cette commission qui permettait de garantir l’égal accès de tous et toutes à la formation.

3/ LE TRAVAIL EN SITE DISTANT ET LA RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE

Nous attendons de voir le document final qui doit nous être donné aujourd’hui … mais les lignes ont un peu bougé : l’administration a reconnu que la « double résidence administrative » était une hérésie juridique.

En effet la résidence administrative est la commune où vous exercez votre activité … et dès que vous allez ailleurs pour votre travail … vous êtes en « mission » (d’où frais de déplacements, repas à 15,25 euros, accident de service et temps de travail). 

Ce que proposait l’administration, par exemple pour un agent habitant à Dole, et qui aurait eu comme résidence administrative Dijon et Besançon, c’était :
- je vais à Dijon, je suis en trajet domicile-travail, donc j’en suis de ma poche, je ne suis pas sur temps de travail et je suis en accident de trajet (et non de service) s’il m’arrive quelque chose
- … et si je vais à Besançon, c’est pareil !!!
Quelle imagination pour faire des économies.

Au moins cette absurdité a été retirée. Reste à voir le reste, nous serons vigilants.

Nous avons demandé de revoir la limitation des déplacements sur l’autre site selon 2 exigences :

- que cela n’entraîne jamais une perte financière pour les agents (déplacement imposé en dehors du quota remboursé)

- que des bornes soient fixées : définir un minimum de déplacements et un maximum pour allier cohésion de l’équipe d’une part et santé des agents d’autre part (en dehors des considérations financières)

4/ Suite à la demande de CAP extraordinaire formulées par CFDT, CGT et FO, quelques lignes semblent bouger :

  •  il nous est enfin apporté une réponse (insatisfaisante certes, mais une réponse) à la question de la CFDT du dernier CT : la rétroactivité des avancements et promotions sera-t-elle possible ? Réponse : On ne peut pas dire, on étudie la question.

A noter : que d’autres collectivités s’y sont engagées.

  • Des recherches sont faites par la DRH

  • Notre  question sur la nomination des agents ayant obtenu un examen pro qui déboucherait sur un grade qui n’existera plus après le reclassement PPCR (ATT1) est entendue … on vous tiendra informés. Même s’ils ne sont pas nombreux, tous les cas méritent d’être traités.

  • Des ratios provisoires vont nous être proposés au CT du 13/12 pour que le dispositif soit opérationnel au plus tôt (passage à la plénière de janvier). Avant notre demande de CAP extraordinaire on ne parlait même pas des ratios ! On aura au moins accéléré les prises de décisions … pas inutile !

Vous le voyez, le CT du 13/12 devrait être important, sur :

  • Le passage du dossier « tableau des effectifs » : toutes les organisations ont voté « contre », M.Neugnot nous a annoncé que ce serait le même dossier, sans débat. Il y a fort à parier que ce sera aussi le même vote, mais peut-être avec débat… si vous le voulez bien.

  • Les ratios provisoires

  • Les règles relatives au travail en site distant sur lesquelles nous serons très vigilants

La CFDT vous informera comme d’habitude dès l’issue du CT du 13/12 et au plus tard le 14 avant midi.
Pensez à vous abonner en rentrant votre adresse mail à droite de notre blog… vous recevez une alerte immédiate quand nous publions.

A bientôt

La Secrétaire de la section CFDT
du Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté
Dominique Aubry-Frelin
- Portable : 06 82 13 75 11 (le plus rapide : sms)
- Mail de la section :  lacfdtaucrbfc@laposte.net

 

Questions préalables au dialogue social du 5 décembre 2016

Questions préalables au dialogue social du 5 décembre 2016

Voir les commentaires

Published by CFDT - Echo des négociations en cours

Le 6 octobre et jusque dans les réponses aux questions (dans intranet), la Région fait miroiter des opportunités de mobilité, voir ci-dessous (en fluo)

Mais quand les agents demandent, lors des réunions sur l’entretien d’évaluation, s’ils peuvent postuler dans d’autres directions, la DRH  répond : « non seulement dans votre direction, dans les nouvelles directions, ou les services support » !

Les projets de la Région quant à la prise en charge des missions des agents (temps de travail et frais de déplacements) dans l’autre ville se sont légèrement améliorés par rapport à la 1ère version qui nous avait été « balancée » en fin CT mais restent totalement bancals du point de vue juridique, au nom des économies que l’on veut faire sur votre dos ! La CFDT portera des revendications claires à la réunion de dialogue social de ce lundi 5/12 et vous tiendra au courant.

L’inquiétude des agents devant tant de promesses non tenues monte avec raison !

 

EXTRAIT DE L’INTRANET …
REPONSES aux QUESTIONS du 6 octobre :

 

Sera-t-il possible de postuler sur 2 postes ? 
(cliquez ici pour lire la réponse) 

Un des principes de la réorganisation est le pré-positionnement des agents prioritairement au sein de leur direction. Au cours d'un court entretien avec l'un des encadrants de leur direction de rattachement transitoire, les agents seront invités à se positionner sur au-moins deux postes au sein de leur direction. Mais ils pourront aussi faire le choix de postuler dans les nouvelles directions ou les services administratifs et financiers, ou encore de se positionner sur des postes vacants dans d'autres directions. 

Plusieurs cas se présentent : 
> CAS DES AGENTS DONT LE POSTE EST INCHANGE 
. Les agents dont le poste est inchangé et qui acceptent de conserver leur poste seront nommés automatiquement (la DRH leur enverra un courrier). Mais, ils pourront aussi se positionner sur un autre poste dans leur direction. 
. Dans le cas où deux agents auraient le même poste et que la nouvelle organisation prévoit de ne maintenir qu’un poste, ces agents seront reçus en entretien de recrutement. Au cours de l’entretien de pré-positionnement, ils devront se pré-positionner sur au-moins deux postes au sein de leur direction. Ils pourront aussi indiquer s'ils souhaitent envisager une mobilité dans un autre service ou une autre direction. 

> CAS DES AGENTS DONT LE POSTE EST CHANGE 
. Chaque agent émet au moins deux vœux au sein de sa direction au cours de son entretien. Ils peuvent aussi indiquer s'ils souhaitent envisager une mobilité. 
. Si l’agent est seul candidat, il est automatiquement nommé si ses compétences correspondent au poste, avec l’accord du directeur. La DRH lui enverra un courrier. 
. Si l’agent n’est pas le seul à s’être positionné sur ce poste, il est reçu en entretien de recrutement. La DRH accompagnera individuellement tous les agents qui le souhaitent

Voir les commentaires

Published by CFDT

CAP extraordinaire à la demande de 3 syndicats

Nous avons soulevé le risque d'année blanche en termes d'avancement et promotion s'il n'y avait pas de CAP d'ici fin 2016... d'autant plus qu'un décret récent (12 octobre) le permet expressément.

Les syndicats CFDT, CGT et FO ont pris leur responsabilités et constitué par leurs signatures la majorité qui permet de provoquer une CAP extraordinaire dans un délai d'un mois (courriers ci-dessous).

Nous attendons une réponse de la Région. Quand on a la volonté politique on peut !

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région Bourgogne-Franche-Comté
Dominique Aubry-Frelin
06 82 13 75 11 (par sms de préférence)
Mail : lacfdtaucrbfc@laposte.net
 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Echo des négociations en cours

  le blog tosregio

NOUVEAU ! Le blog tosregio évolue, il devient le blog CFDT d'information de tous les agents du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, sièges et lycées de Bourgogne-Franche-Comté. Le blog CFDT, c'est la garantie d'une information immédiate, accesible sur les intranets non encore fusionnés, Mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez !

Hébergé par Overblog