Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog tosregio

Cette fois c'est urgentissime !

La MNT étant définitivement la seule mutuelle à nous avoir répondu, et ayant fait une offre très intéressante sur la Prévoyance (perte de salaire après 90 jours de maladie -le contrat proposé couvre 95% des primes-, invalidité et conséquences de l'invalidité sur la retraite), nous vous rappelons que n'avez plus que jusqu'à fin mars pour prendre soin de vous  !

Sans questionnaire médical,
sans délai de carence jusqu'à fin mars 2019 !

Comme nous avons de mauvais retours concernant le numéro en 09,

vous trouverez ci-joint,
- la liste des adresses MNT

- ainsi que le descriptif du contrat "Complementer"

Avec ce contrat, vous êtes très bien couverts pour le montant de la participation Région !

Même si vous avez le contrat groupe santé-prévoyance de la MGEN (qui reste dans un bon rapport qualité -prix, ...mais n'est pas labellisé (pas sympa), vous pouvez prendre "Complementer" en plus !

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
de Bourgogne-Franche-Comté
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT

Pôle Viotte : ça va dans le bon sens !

Hier 21 mars, les organisations syndicales (CFDT, UNSA, CGT) ont rencontré les représentants de l’administration qui les avaient conviées à un point d’avancée du pôle Viotte (=pôle administratif en construction à côté de la gare Viotte à Besançon).

Le tour que prenait ce projet nous avait fortement inquiétés début 2017 et amenés à solliciter que ce point soit à l’ordre du jour d’une réunion avec la Région.  Aujourd’hui c’est chose faite et on peut dire que c’est reparti dans une bonne direction.

 

Nous vous livrons ici les principaux éléments positifs de notre entretien :


1/ Tout d’abord, tordons le cou aux rumeurs : la Région n’a pas encore signé, mais seulement délibéré pour autoriser la Présidente à signer, lorsque les négociations auront suffisamment abouti pour que ça se fasse,

2/ Le bâtiment respectera les normes énergétiques que la Région impose à ses partenaires … c’est quand même la moindre des choses, mais ce n’a pas toujours été le cas dans le 1er projet ! Néanmoins les fenêtres pourront s’ouvrir et une formation sera donnée aux agents pour l’utilisation optimale du bâtiment.

3/ L’option « zéro stationnement » qui nous avait été fièrement présentée par le vice-président (attaché au ferroviaire au-delà du raisonnable … même s’il apprécie quand même beaucoup les services des chauffeurs de la Région !),  est abandonnée et la recherche de places de stationnement est au cœur des négociations en cours.
C’est cohérent, surtout quand on met en place une indemnité kilométrique pour les salariés qui n’ont pas d’autre moyen que la voiture pour leur trajet domicile-travail (voir notre dernier "Flash CT ") !

4/ Le bâtiment dans lequel la Région occupera la majorité des espaces n’est pas commencé, il devrait être livré à l’horizon printemps 2021. Un espace est prévu par le promoteur dans ce bâtiment pour accueillir un restaurant (encore aucune enseigne n’est positionnée) et un des 6 étages (le 1er) sera acheté par un autre propriétaire pour faire des activités tertiaires.

5/ La Région a renégocié avec le promoteur pour garantir en rez-de-chaussée un accès indépendant (par rapport aux futures activités autres situées au 1er), où sera installé un accueil indépendant, présentant une certaine visibilité de l’institution régionale. Pas d’étage partagé avec des extérieurs comme le promoteur l’avait prévu.

6/ Quelques chiffes :
Environ 250 agents régionaux logés au Pôle Viotte.
Des bureaux de 20-22 m2 pour 2 agents (et si un troisième , ce sera 1 « nomade »)
L’affectation des directions et des agents n’est pas engagée, même si certaines directions se sont déjà mises sur les rangs… en même temps on n’est pas en retard, c’est dans 2 ans.

On vous tient au courant au fil des évolutions du projet …

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte

 

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - actualités

PROJET DE LOI FONCTION PUBLIQUE : TROP PEU D’AVANCÉES, LA CFDT VOTE CONTRE !
Publié le 18/03/2019

 

 

Le conseil commun de la Fonction publique (CCFP) réuni le vendredi 15 mars a examiné l’avant-projet de loi sur la transformation de la Fonction publique ainsi que les quelque cent amendements déposés par la CFDT. Après quatorze heures de débats, malgré quelques avancées, la CFDT a voté contre le texte.

Depuis le 1er février 2018, date à laquelle le gouvernement a fait connaître sa volonté de faire évoluer les lois statutaires régissant la Fonction publique, la CFDT s’est mobilisée pour porter ses exigences, et s’est mobilisée jusqu’au bout pour peser sur le projet de loi. Cette stratégie a permis de faire évoluer les premiers projets.

Ainsi, la refonte des rémunérations incluant une part plus grande au mérite a été écartée ; les compétences des nouvelles instances collectives de dialogue social seront renforcées en incluant plus de proximité, le recours au contrat sera mieux encadré, les mesures sur l’égalité professionnelle seront bien mises en œuvre.

D’autres sujets seront traités dans les prochains mois : la négociation de proximité devra être mieux encadrée et définie, le poids des accords sera renforcé, la participation financière des employeurs publics à la complémentaire santé sera renforcée, les règles relatives à la protection de la santé des agents seront modernisées. À chaque fois que ce sera possible, sur chacun de ces sujets, la CFDT revendiquera que le gouvernement s’engage dans des négociations plutôt que des concertations.

Malgré la prise en compte de certaines de nos revendications, force est de constater que les exigences du calendrier des instances n’ont pas permis au dialogue social d’aller au bout des sujets.

Le Gouvernement a donc refusé de revenir sur ses positions relatives aux instances traitant des questions individuelles (CAP), a refusé de restreindre le recours au contrat, n’est pas allé suffisamment loin sur les garanties permettant de lutter contre la précarité, ni sur celles encadrant le contrat de mission, et ne s’est pas engagé sur sa volonté de rendre obligatoire la participation des employeurs à la protection sociale complémentaire.

Sur la base de ce constat, la CFDT a voté contre le projet de texte, estimant que sa stratégie a payé mais que le Gouvernement n’a pas souhaité aller plus loin dans le cadre très idéologique qu’il avait lui-même arrêté.

Dans les prochaines semaines, la CFDT portera ses propositions en direction des Parlementaires pendant la discussion du projet de loi et lors de toutes les concertations et négociations qui découleront de ce projet de loi.

La CFDT est, et restera, mobilisée pour défendre et améliorer les droits des agents publics, quel que soit leur statut, dans le cadre d’un dialogue social exigeant.

Voir les commentaires

Published by CFDT

Un CT extrêmement riche qui cumule des dossiers lourds portés par l'administration et de très nombreuses questions posées par les organisations syndicales.

 

 

1/ Tous agents/ Finalisation du protocole de droit syndical : la Région reconduit un protocole très positif qui tient compte de la réalité de la collectivité (plus de 170 sites sur l'ensemble du territoire régional) et permet aux organisations syndicales de faire les déplacements nécessaires.
Une nouveauté à saluer : précédemment seuls les militants syndicaux à 50% de décharge pouvaient être remplacés sur leur poste ; maintenant, si dans un même lycée ou un service, se trouvent plusieurs militants, même d'organisations différentes, qui sont déchargés, ils pourront être remplacés globalement par un temps plein dès lors qu'ils cumuleront 50% de décharges : une bonne nouvelle pour leurs collègues.

 

2/ Tous agents/ Guide de la formation : Un document très clair, à étudier de près pour se former.
Ce guide sera mis sur intranet et quelques documents papier seront diffusés en plus dans chaque lycée.
Ce guide intègre une présentation du Compte personnel de formation (CPF) qui remplace le DIF.

 

  • La CFDT demande une prise en charge des bilans de compétences et des Validations des acquis de l'expérience (VAE) plus forte pour les plus bas salaires, afin que l'aspect financier ne soit pas un frein dans ces démarches clés de la formation. Mme Schiappa demande que ce point soit étudié dans le sens sollicité par la CFDT.
  • La CFDT fait mettre en gras dans le texte une mention essentielle : " Un départ en formation ne peut être remis en cause que dans le cas où il rendrait in fine impossible la continuité du service en l'absence de l'agent. Ce cas doit être motivé par écrit ou mail par la hiérarchie auprès de la DRH"
  • La CFDT face à l'extension de la formation à distance, souhaite que les conditions soient réunies pour que les agents puissent réaliser leur formation dans un lieu adapté, calme, à l'abri de tout dérangement. Le télétravail étant proposé à certains agents, la téléformation pourrait être une option à creuser...et que nous revendiquons.
  • La CFDT sollicite également une prise en charge de l'intégralité des frais en cas de reconversion exigée par l'état de santé de l'agent ... à suivre.

3/ Siège : La démarche adéquation missions-moyens  et les propositions d'organisation.
Ce dossier est un point d'étape important de la démarche d'évaluation des besoins en moyens humains des services, il aboutira en juin avec la proposition d'un nouvel  organigramme.

Les aménagements touchent :
- la DPGI qui intègre le Pôle Éducation et vivre ensemble
- les directions Mobilités du quotidien et Transports et Infrastructures qui sont fusionnées
- la direction Apprentissage qui est percutée par la suppression de la compétence apprentissage , d'où la suppression de 8 postes redéployés. Une direction "Carte des formations, apprentissage, formations sanitaires et sociales"est maintenue
- la compétence orientation, transférée à la Région (sans que les moyens de l'Etat ne lui soit transférés) est maintenue dans les deux directions qui l'exercent aujourd'hui : Direction des transitions professionnelles et de l'orientation et la Direction Carte des formations, apprentissage...
- la DGS et la Pôle stratégie
A partir des missions modernisation  et territorialisation, une "Délégation à la transformation et à la modernisation" . Un chargé de mission communication y est rattaché
- les directions prospective et projets transversaux fusionnent (dans le Pôle stratégie)
- création d'un poste de directeur auprès du DGA sur le numérique
- Communication et Ceser son rattachés au SAF Ressources et stratégies


 

Ces évolutions s'accompagnent de "pistes d'externalisation"  qui sont à terme inquiétantes pour l'emploi public, même si aujourd'hui, elles se soldent par la création nette de 30 postes budgétaires et le redéploiement de 8 postes. Par exemple : création d'une SPL pour la maîtrise d'ouvrage déléguée dans les lycées, recours systématique à une assistance de maîtrise d'ouvrage pour le contrôle des travaux , et même éventuellement instruction externalisée des frais de déplacements des agents ...

Après quelques éclaircissements, la CFDT
- constate les aspects positifs
(création de 30 postes notamment) et les aspects inquiétants (pistes d'externalisation) du dossier et s'abstient
- vote "pour"  les créations de postes (à saluer dans cette période de restrictions tous azimuts), même si elle constate un déficit de postes d'exécution où pourtant des tensions importantes sont constatées.

4/ Siège : évolution du télétravail des encadrants.
Parce que les encadrants ont des difficultés à prendre leur(s) jour(s) de télétravail fixe, la Région ouvre une option pour ces personnels : bénéficier d'un forfait annuel de 30 jours de télétravail, positionnables selon leurs obligations dans la limite de 2 jours par semaine.
Ce qui veut dire la possibilité de prendre 30 mercredis par an en télétravail .
La CFDT estime que cette option  est excellente ... dans la mesure où elle s'appliquerait à tous les agents !
Même si  la Vice-présidente promet un bilan avec ajustement éventuel , il paraît impossible à la CFDT de valider en l'état un projet aussi discriminatoire. La CFDT vote contre en l'état et revendique l'extension de la formule à tous les agents en télétravail.

5/ Tous agents : mise en place du ticket mobilité pour les trajets domicile-travail
Il est important de savoir que la Région va présenter ce dispositif pour tous les salariés de toutes les entreprises de Bourgogne-Franche-Comté (et qu'elle se l'applique donc aussi  elle-même).
Montant : 30 euros par mois sur 11 mois (août exclu pour tenir compte des congés annuels) Déchargé et défiscalisé.
Conditions :
- Etre titulaire ou avoir signé un contrat d'un mois minimum
- Percevoir une rémunération primes comprises n'excédant pas 2 fois le SMIC brut (soit 3042,44 euros)
- Avoir un trajet domicile travail de 30kms minimum X2
- non cumulable avec la prise en charge d'un abonnement
- ne pas avoir accès à un moyen de transports publics ou avoir une durée de trajet supérieure ou égale à 1H (pour 1 trajet, donc 2H aller-retour) ... durée mesurée sur Mobigo.
- le ticket est supprimé en cas d'absence sur l'intégralité du mois.

Le ticket mobilité, mis en place au 1er juin 2019 est une solution provisoire tant qu'il n'y a pas d'autres dispositifs.

La CFDT, vu les conditions restrictives s'abstient et relance (une fois encore !) sa revendication d'indemnité-vélo.

 

6/ Lycées/ Quelques éléments marquants dans les réponses aux questions déposées par les organisations syndicales
- La Région confirme qu'il n'y aura pas de fermetures d'établissements d'ici la fin du mandat, mais ne cache pas que la diminution de 2000 élèves prévue dans nos académies dans les années à venir entraînera des évolutions sur les m2 comme sur les postes.

- La Région informe les organisations syndicales qu'elle n'a pas à ce jour de la part de l'Education Nationale d'information sur les coûts et les modalités d'accueil du service national (même si un accord de principe a donné par l'établissement pour l'accueillir à Vesoul)

- La Région confirme qu'une charte de bon fonctionnement entre la Région et le rectorat est en cours de négociation et qu'elle passera en CT,

- La CFDT revendique fortement une remise à plat des fiches métiers des lycées ... la réponse est oui, mais pas tout de suite. La CFDT sera vigilante.

- La CFDT interroge : comment sont répartis les dépassement de charge des logements de fonction quand aucun compteur individuel n'existe? La réponse est : au prorata du nombre de radiateurs en Franche-Comté ... en Bourgogne, on ne sait pas. C'est très insatisfaisant !

- La CFDT demande que soit rappelé la non-intervention des agents territoriaux en CFA-CFPPA-GRETA ... la Région confirme qu'une telle intervention relève d'un cumul d'activités et doit faire l'objet d'une demande d'autorisation auprès de la Région. les moyens de la Région n'ont pas à être utilisés ainsi.

- La CFDT dénonce la tendance des établissements à nommer des "petits chefs" en interne. La Région vérifiera les organigrammes des établissements

- La CFDT demande des précisions sur l'intervention des agents territoriaux en labos : la Région répond "Elle est possible dès lors que tous les produits et déchets sont débarrassés, que la mise en sécurité est effectuée"
La CFDT demande une étude des textes Education Nationale sur le périmètre d'intervention des techniciens de laboratoire.
Enfin la Vice-Présidente suggère de voir la question en CHSCT... ce qui sera fait.

La Secrétaire de la section CFDT
du Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté
Dominique AUBRY-FRELIN  06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Flash CT

La section est très impliquée dans le groupe de travail pour l'égalité professionnelle au Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté.

D'ailleurs si vous avez des pistes de réflexion et de revendication, n'hésitez pas à nous écrire.

La Secrétaire de la section CFDT
Du Conseil Régional
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11 
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualités

  le blog tosregio

De l'info au plus tard le lendemain avant midi chaque fois qu'il se passe quelque chose pour les agents de la Région Bourgogne-Franche-Comté, c'est l'engagement de la CFDT sur ce blog.. Le blog "tosregio" est désormais accessible depuis l'intranet de la Région Bourgogne-Franche-Comté, mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez ! Depuis peu : accessible avec d'autres actualités liées à la fonction publique territoriale sur notre page FB : CFDT Région Bourgogne-Franche-Comté.

Archives

Hébergé par Overblog