Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog tosregio

1°/ L’agenda social 2020
A noter : un effort de programmation concertée du dialogue social.

1.1 Le point « stabilisation des fiches de poste » apporte des réponses satisfaisantes à nos revendications exprimées par notre courrier intersyndical CFDT-UNSA publié dans notre précédent article :
Le DGA rappelle que la campagne d'évaluation s’achève fin février alors même que le prélèvement à la source oblige à finaliser le RIFSEEP à la fin du 1er trimestre. Impossible dans cette situation de réviser dans les temps les fiches de poste.

Aussi la DRH va-t-elle travailler pour 2020 sur la base des fiches de 2019 afin que des RIFSEEP puissent être attribués.
Mais 2020 verra l’actualisation de toutes les fiches de poste, avec vraisemblablement l’appui d’un intervenant extérieur (demande forte de la CFDT depuis plusieurs mois) afin de garantir une méthodologie transparente. Les fiches de poste ne seront figées pendant 3 ans qu’après l'aboutissement de cette mission (2021-2024).


1.2 Quant à la définition de critères caractérisant les nouveaux blocs d’IFSE (compétence rare, expérience junior ou senior) elle ne nous est pas encore communiquée ce jour, mais devrait l’être prochainement.


 

1.2 La définition de critères pour le passage d’agents du service général en ATTP1 : revendication prioritaire de la CFDT, elle est inscrite à l’agenda … nous revendiquons fortement que le débat soit avancé au 1er semestre afin de commencer à produire des effets positifs lors de la prochaine vague d’avancements en juin. Cette mesure peut toucher un grand nombre d’agents (1600 environ)

Même chose pour les critères d’avancement au grade de « principal »  en A, même si le nombre d’agents concerné est infiniment moindre.

Objectif : pas d’année blanche, ne reculons pas les mesures positives attendues par les agents !

Fiches de postes, critères dans le régime indemnitaire et critères pour améliorer les avancements : Ce sont les principaux objectifs CFDT

 


2°/ La grille de dotation des établissements (en effectifs)
 

Le DGA introduit le débat en annonçant que les élus ont confirmé leur volonté de travailler à effectifs constants : une bonne nouvelle.

La grille (qu’il a fallu réclamer sur l’air des lampions !) de dotation fait apparaître des lycées surdotés et des lycées sous-dotés,  ainsi qu’une quarantaine de lycées qui différent de moins d’un poste de l’objectif de la Région.
Cette grille tient compte d’un certain nombre de paramètres qui ont été discutés lors du dernier dialogue social, nos remarques étant en partie prises en compte.


IMPORTANT : la Région exclut clairement la possibilité d’imposer des mutations pour faire glisser les agents d’un établissement surdoté vers un sous-doté.
L’ex-Franche-Comté avait déjà amorcé ce travail de rééquilibrage (ce qui explique sans doute que les lycées surdotés sont plutôt en Bourgogne). Le prochain dialogue social abordera la question de « COMMENT » fait-on pour rééquilibrer les moyens entre les établissements ? (à effectifs constants mais sans contrainte de mobilité … le travail effectué  en ex-Franche-Comté s’était arrêté au moment de la fusion, mais n’avait rien imposé : c’est un processus permanent pas un cataclysme ).

3°/ Le « projet d’administration des services de la Région ».
La CFDT a tenu a faire une synthèse de ses réflexions sur ce dossier et a le plaisir de vous la communiquer ci-dessous. La question de savoir si nous aurons à émettre un avis en CT reste aujourd’hui sans réponse, mais ne changera de toute façon rien aux problèmes soulevés dans notre intervention à laquelle le DGA ne répond qu’à la marge ! Bonne lecture :
 

Une Commission de dialogue social (CDS) positive
Une Commission de dialogue social (CDS) positive
Une Commission de dialogue social (CDS) positive

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région Bourgogne-Franche-Comté
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - CDS

La CFDT et l'UNSA ont le plaisir de vous communiquer le courrier intersyndical envoyé ce jour à Mme la Présidente (ci-dessous) . Celui-ci est l'aboutissement d'un travail d'alerte convergent de nos deux organisations sur le sujet des modalités d'attribution des primes (critères, fiches de poste...).

Les autres organisations syndicales ont été conviées à la rencontre, mais n'ont pas souhaité rejoindre cette action du fait de nos différences de point de vue sur les retraites. Il est regrettable que le débat national vienne affaiblir l'unité syndicale locale. 

Néanmoins CFDT et UNSA  (1ère et 2ème organisation à la Région) semblent avoir été entendus, comme l'a laissé entendre M.Da Costa lors de son discours aux voeux de Mme la Présidente.
CFDT et UNSA ont néanmoins tenu à préciser leurs revendications communes, afin d'aborder le débat en toute précision et en toute clarté :

Courrier intersyndical : Fiches de postes, critères et primes
Courrier intersyndical : Fiches de postes, critères et primes

Courrier intersyndical en pdf pour impression

Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité

1/ Fiches de postes.

Avant les fêtes, nous avons lancé une enquête sur les fiches de postes.
Merci à celles et ceux qui ont répondu. Nous vous donnons le rendu de cette enquête :

Siège :

  • 50 % déclarent avoir une fiche de poste, mais seulement 15 % qui considèrent qu'elle est à jour et correspond à la réalité ,
  • 15 % seulement ont reçu leur fiche de poste sans avoir à la demander ! 
  • 60 % déclarent l'avoir discutée avec leur supérieur, mais à la quasi unanimité les agents affirment que cela n'a été d'aucune utilité car la DRH ne tient pas compte des entretiens et fait "toutes (les fiches) dans le même moule", sans aucune connaissance des réalités de terrain, d'où une discordance totale avec la réalité pour les métiers un peu atypiques.

​​​​​​

 

 

 

          Ça dépasse, on coupe

  •  
  •  

Le rôle de DRH est clairement pointé comme source de problème sur ce sujet. On peut comprendre que la tâche est lourde, c'est pourquoi la CFDT demande une aide extérieure, garante d'une vision objective et sans biais.

Lycées : 

  • Le nombre de réponses est peu significatif.
  • Globalement on y voit que la fiche métier fait office de fiche de postes et que la réalité du travail n'est pas prise en compte, les taches ajoutées ne sont pas valorisées.
  • La fiche de poste n'est jamais donnée spontanément à l'agent et dans l'échantillon concerné il n'y a pas de discutions avec le supérieur.

La CFDT a demandé une expertise extérieure notamment pour les UT ... refusé.
Or les fiches de postes sont, en particulier pour les agents du siège la base de leur classification dans la grille RIFSEEP (IFSE et CIA) ... et cela pour 3 ans. Apparemment, il semblerait que les fiches soient en cours de rédaction, avant même les entretiens d'évaluation ! Même vos directeurs pourront toujours plaider votre cause ... dans le désert. C'est du grand n'importe quoi, ensuite les injustices, on va se traîner pendant trois ans !

La CFDT va se rapprocher des autres organisations syndicales pour agir.
Nous vous tiendrons informés.

 

2/ Point retraites

Le retrait de l'âge pivot, ce n'est pas une fin, mais le début d'une négociation ! La CFDT y participera.

Le premier ministre vient enfin de faire une concession sur l'âge pivot. Cette décision ne signe pas la fin de l’épisode « réforme des retraites ». Elle rend seulement, enfin possible une négociation sur la mise en place d'un nouveau système de retraite, en dehors des questions financières de court terme qui empoisonnent le débat depuis bientôt 4 mois du fait d'un incompréhensible entêtement du gouvernement.

 

La Secrétaire de la section CFDT Région BFC
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité

3/4 des Français veulent le retrait de l'âge pivot, si vous en faites partie, signez la pétition lancée par la CFDT !
Retrait de l'âge pivot : la retraite à 64 ans, c'est non !

CLIQUEZ ICI ET SIGNEZ :

https://www.change.org/p/le-gouvernement-fran%C3%A7ais-retrait-de-l-%C3%A2ge-pivot-la-retraite-%C3%A0-64-ans-c-est-non

 

 

POURQUOI C'EST NON ?

 
 
 
 
 

Le projet de réforme des retraites comporte une mesure aussi injuste qu’inutile : l’instauration d’un âge pivot à 64 ans. S’il resterait possible de partir à la retraite à 62 ans, ce choix serait sanctionné par une décote (une baisse) définitive de sa pension. Ensemble, exigeons son retrait pur et simple !

Pourquoi l’âge pivot est-il injuste ?
Cette nouvelle règle pénaliserait d’abord les personnes qui ont commencé à travailler jeunes.  Avec un nombre suffisant de trimestres cotisés, elles seraient pourtant contraintes de travailler deux ans supplémentaires pour ne pas voir leur pension chuter. Pour celles et ceux qui ont des revenus modestes, c’est la double peine !

Pourquoi est-ce inutile ?
Contrairement à ce que tente de faire croire le Gouvernement, l’état des finances du futur système de retraites n’est pas du tout dans un état catastrophique. S’il est indispensable de tenir un équilibre financier à moyen et long terme du système, cela peut se faire sans un nouveau report de l'âge de départ à la retraite. De nombreux autres leviers existent et peuvent être utilisés de façon complémentaire.

Des insuffisances dans le projet de réforme
Le projet de réforme des retraites doit être amélioré sur au moins 3 sujets :
- La prise en compte de la pénibilité : les quatre critères de pénibilité (risques chimiques, port de charges lourdes, postures pénibles, vibrations) écartés en 2017 doivent être enfin pris en compte pour permettre à plus de 600 000 personnes supplémentaires de partir plus tôt à la retraite (métiers du bâtiment, des travaux publics, de l’agroalimentaire, de la santé…)
- Un dispositif de retraite progressive digne de ce nom pour offrir aux travailleurs une plus grande liberté des modalités de départ à la retraite.
- Un minimum de pension pour une carrière complète plus élevé, le projet prévoit 1000€, ce qui est en dessous du seuil de pauvreté (1041 €).

Enfin, il est indispensable de sécuriser la transition des travailleurs des régimes spéciaux et des fonctions publiques, notamment concernant les mesures de compensation et de revalorisation salariale.

Vous aussi, signez et partagez cette pétition pour obliger le Gouvernement à retirer l’âge pivot et améliorer son projet de réforme !

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

  le blog tosregio

De l'info au plus tard le lendemain avant midi chaque fois qu'il se passe quelque chose pour les agents de la Région Bourgogne-Franche-Comté, c'est l'engagement de la CFDT sur ce blog.. Le blog "tosregio" est désormais accessible depuis l'intranet de la Région Bourgogne-Franche-Comté, mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez ! Depuis peu : accessible avec d'autres actualités liées à la fonction publique territoriale sur notre page FB : CFDT Région Bourgogne-Franche-Comté.

Archives

Hébergé par Overblog