Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog tosregio

La CFDT a respecté au maximum un devoir de réserve qu'elle s'était fixé pendant la campagne, en déclimant même toutes les propositions de rendez-vous qui lui ont été adressées, c'était un choix.
Maintenant nous savons que les partenaires du dialogue social resteront pour nous les mêmes. L'équipe militante de la CFDT a profité de ce temps pour faire le point sur ses revendications que nous vous communiquerons très prochainement.

***

Pour l'instant, faisons le point sur les avancements et promotions.

Vous savez que votre progression de carrière dépend de 2 choses :
- le rapport d'évaluation qui doit être rédigé pendant l'entretien d'évaluation, et dont vous pouvez avoir copie tout de suite,

- le rapport d'avancement qui n'est rédigé que pour les agents qui remplissent les conditions pour avancer ou être promu. Il n'est pas transmissible à l'intéressé avant que les tableaux d'avancement et listes d'aptitude soient publiés.


Mais désormais, c'est possible !
Vous voulez savoir ce qui a été dit sur vous...
demandez à votre gestionnaire de carrière votre rapport d'avancement (Précisez bien !)

Si par hasard vous n'obteniez pas satisfaction, voici en pièce jointe un courrier type à envoyer en recommandé pour l'obtenir.

N'hésitez pas à nous contacter pour décrypter ce qui est dit ... plus on voit de rapport, plus on découvre des "pots aux roses" ... on comprend que le DGS ait accepter un groupe de travail sur les règles d'avancement ! Il y a de quoi débattre pendant un moment pour tout remettre d'équerre !

Joël Baeza : 06 77 96 49 02

Dominique Aubry-Frelin : 06 82 13 75 11

 

Premiers constats :
-
Certains gestionnaires donnent des consignes pour plomber les agents (Quelques "à développer" en évaluation et c'est fini..;)


- D'autres ne transmettent pas à la Région le rapport d'avancement ou ne mettent QUE des avis défavorables


- D'autres règlent leur compte avec l'agent chef et mettant des avis négatifs iù ceux-ci avaient été positifs ...

- Certains n'ont pas voulu évaluer des agents vulnérables ... alors qu'il faut travailler 2,5 mois pour être évalué (soit : 1er janvier-15 mars 2021)

-Et la soi-disant commission d'harmonisation de la Région n'harmonise pas grand chose

- ETC.


 


 

QUE PENSENT-ILS DE VOUS ?

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région BFC
Dominique Aubry-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT

Vous trouverez ci-joint les arrêtés d'avancement-promotions qui ont été communiqués ce matin aux organisations syndicales par la DRH accompagnés du mail suivant :

Madame et Messieurs les secrétaires généraux,

Vous trouverez ci-joint les listes d’aptitude et tableaux d’avancement validés et signés par Madame la Présidente et transmis au contrôle de légalité suite aux groupes de travail de concertation entre l’administration et les représentants du personnel élus en CAP qui se sont tenus  le 3 juin 2021.

 

Les agent.e.s qui sont inscrit.e.s sur ces tableaux d’avancement ou listes d’aptitude et nommables sur poste seront nommé.e.s à compter du 1er juillet 2021 (sauf si les agent.e.s  sont statutairement éligibles après cette date ou si leur nomination nécessite un passage préalable en assemblée plénière en vue de la transformation de leur poste).

Les agent.e.s non nommables sur poste devront faire une démarche de mobilité. Un courrier leur sera adressé pour les en informer."

Ces listes seront mises en ligne sur l’intranet à partir de cet après-midi."

Vous trouverez ci-dessous (précédent message les comptes rendus de dialogue social et de CHSCT

 

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région Bourgogne-Franche-Comté
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT

Une CDS sur les mesures Covid a eu lieu le 7 juin
et un CHSCT le 8 juin.
Deux comptes-rendus en 1 !

 

Ce CHSCT ne demandait aucun vote, que de l'information et s'est déroulé dans un climat atone. Il nous a néanmoins permis de poser un certain nombre de questions et d'analyser les données.

***

  • En préambule, notre intervention,  qui confirme l'analyse que nous faisions dans notre courrier à la Présidente le 17/12/2020 sur les difficultés à voir la Région aller au bout des démarches de traitement des risques, notamment psycho-sociaux :

La CFDT constate que la Région a une forte activité de prévention des risques, mais manque cruellement de résultats, notamment sur les risques psycho-sociaux, mais également sur les autres volets d’action.

  • Les visites CHSCT révèlent des carences dans les EPI ou le matériel des agents … les membres du CHSCT ne savent pas ce qu’il advient 6 mois ou un an après. Nous avons besoin de contre-visites.
  • Même chose en CAP : on remarque que 47 établissements refusent en réalité les avancements ATTP1, 28 ne proposent qu’un agent, et  la Région ne fait rien.
  • Les risques évoqués en BVT sont souvent traités en attendant la retraite de l’un ou la mutation de l’autre. Problème de double autorité nous direz-vous ? Parfois, mais au siège on trouve le problème poussé à sa caricature, sans double autorité (du moins pas dans le même sens du terme).

Dans le domaine des risques psycho-sociaux, le traitement des problèmes soulevés par la CFDT quant à une Direction précise le 18/12/2020 accouche d'une souris : promesse d’audit global de la Direction par la Présidente et le DGS non tenue (comment garder confiance), suite à donner à des cas individuels annoncée par la DRH mais sans suite, et cerise sur le gâteau en CAP !
On devine un certain lien avec le contexte électoral, mais cela justifie-t-il d’envoyer un message aussi délétère et désespérant à plus de 100 agents ?


Le DGS répond en soutenant son encadrement et en se réfugiant derrière un projet de Direction censé résoudre les problèmes de management... attendons de voir, on en a l'habitude.

***

Questionnaire ... que vous allez recevoir !

Nous tenons à vous donner l'intégralité de notre intervention sur le questionnaire que vous allez recevoir :

"La CFDT constate :

  • la non concertation avec les médecins de prévention, les assistantes sociales et les organisations syndicales,
  • Elle ne voit pas l’intérêt de poser ce genre de questions dans  la période actuelle (trop tôt ou trop tard),
  • Le questionnaire parviendra aux agents des lycées dans la plus mauvaise période, avec de nombreux items sur le télétravail qui ne les concernent pas,
  • Le manque de confidentialité au vu des questions sur la personne (à la fin) : On ne vous demande que votre âge, sexe et service/EPLE, statut, nombre de personnes encadrées
  • Pas votre photo 😉 ...
     
  • Souhaite connaître le coût de cette action d’affichage ?
  • Comme le mail qui nous l’a envoyé précise : « Ce  questionnaire est susceptible d’évoluer, pour des raisons techniques ou de meilleure compréhension des questions. », nous avons bien compris qu’il était bouclé !
  • La CFDT s’étonne qu’un questionnaire demandé par une organisation syndicale (CGT) et dont le principe a été validé par les autres organisations, dont la CFDT, ne fasse pas même l’objet d’une concertation sur les thématiques abordées.
  • On pense pour nous, merci !
  • Nous n’entrerons donc pas dans ce débat manqué."

Le coût de l'opération sera entre 16 000 et 30 000 euros (selon que le questionnaire sera papier ou informatisé pour les lycées) ... et franchement ça ne vaut pas le coup de mettre le plus cher (plein de questions sur le télétravail qui ne concerne pas les lycées)

***

I- Retour sur les actions depuis dernier CHSCT : 

1/ Salles de convivialité
La Région poursuit ses investigations, la CFDT rappelle que l'état des lieux opéré par appels téléphoniques aux gestionnaires a autant d'effet que de demander à un poissonnier si son poisson est frais !
Seule la visite sur site est pertinente.
La CFDT cite un lycée muni de 3 ordinateurs en salle de détente, dont aucun ne marche, le 4eme mettant un 1/4 d'heure à s'ouvrir, un autre où des travaux sont prévus, sans que la salle de convivialité agents soit prévue....

La CFDT revendique un inventaire des ordinateurs dédiés par les AMIRS (date, modèle, état).

2/Lutte contre les incivilités
La CFDT s'est fortement impliquée dans le groupe de travail dédié, et demande que le résultat de la 1ère action soit envoyé à tous les agents des lycées : Elaboration d'un journal par les élèves, pour les aider à découvrir le travail et la personnalité des agents qui leur permettent d'étudier dans des lieux sains et agréables.

3/ Assistantes sociales
La CFDT demande que les agents soient individuellement prévenus par mail de la venue d'une assistante sociale en permanence dans leur établissement. Actuellement seuls gestionnaire et agents chefs sont prévenus, (avec des ratés). Les agents vont plus sur leur boîte mail qu'avant le Covid (depuis que la Région leur a renvoyé leurs codes d'accès comme la CFDT le demandait depuis 3 ans ...)

II- Rapports de médecine préventive
La situation est particulière du fait de la crise sanitaire, mais les problèmes constants demeurent : vieillissement de la population des agents, troubles musculo-squelettiques...

Les médecins soulignent des points :

  • - que nous avons déjà soulevés : conséquences des mauvais équipements de télétravail (fauteuils et écrans). 
    La CFDT réitère sa demande : que la Région fasse de la prévention en achetant des fauteuils de bureau aux télétravailleurs (et bien sûr vigilance sur les écrans! ). Pourquoi attendre que les agents aient mal au dos pour les envoyer voir le médecin de prévention et leur allouer du matériel ? La prévention, c'est mieux AVANT !
  • sur lesquels nous demeurons vigilants : RADON (activer les solutions aux problèmes soulevés par les études dans 3 lieux exposés en priorité), parking Trémouille, travail en hauteur

La CFDT demande confirmation de l'embauche prévue d'un psychologue ( en remplacement d'un des médecins prévus) : il faut une transformation du poste avant toute publication du poste.
Rappelons que la demande d'un psychologue du travail avait été faite par la CFDT pour accueillir les agents vulnérables à leur retour. Les assistantes sociales, qui les ont contactés confirment qu'ils demandent souvent une possibilité de consulter à l'occasion de leur retour.

La CFDT souligne qu'elle n'a toujours pas de réponse pour un plan d'action destiné à éviter la fracture des équipes à ce moment là (sentiment -injustifié- de culpabilité des uns, rancœur des autres( parfois)... le questionnaire devrait y répondre ... nous attendons de voir !
Même chose : quand on constate des indices de sécurité allant de  à presque 5000 selon les établissements : quel plan d'action pour ceux qui dépassent de beaucoup la moyenne de 158,24 ? 

 

III- Pôle Viotte 

Un dossier présente l'avancement du Pôle Viotte où les agents des sites abandonnés + quelques services de Castan devraient emménager au 2ème trimestre 2022.
La
CFDT demande : nombre de M2 abandonnés, nombre de M2 retrouvés à Viotte --> réponse différée. 

La CFDT demande des précisions sur les chèques déjeuner : ils seront acceptés par le restaurant administratif.

La CFDT sollicite une visite des lieux --> sans doute en septembre

Nous vous invitons à consulter sur intranet le rendu de l'enquête "plan de mobilité" (qui reste incitatif et non contraignant). 

La CFDT interroge sur la luminosité : il nous est répondu que nous ne sommes pas au 1er plateau (le plus sombre) et que l'éclairage avec led sera modulable.

La CFDT demande des mesures pour éviter (notammment quand eux agents sont dans le même bureau) que les locaux soient surchauffés ou hyper-climatisés. Les conflits doivent être prévenus.

La CFDT interroge sur la salle de repos ?  --> assez simple, vue en concertation avec le service prévention et le médecin.

N'hésitez pas à nous faire remonter vos remarques !

 

IV- Conventionnement avec le FIPHFP
La CFDT salue la politique ambitieuse de la Région pour intégrer et recruter des personnels porteurs de handicap (elle met 330 000 euros, doublant ainsi le budget apporté par le Fonds dédié.
La CFDT demande qu'une attention encore plus grande soit apportée pour préparer le milieu de travail à accueillir avec bienveillance des agents qui n'ont pas forcément la même productivité que d'autres.

 

IV- Visite ACFI et visites de sites par les membres du CHSCT 

  • Si les 1ers rapports de l'ACFI nous avaient laissés un peu dubitatifs, là c'est n une grande satisfaction que nous constatons une démarche pragmatique : demande des bilans à 6 mois et des plans d'action.
  • Sur 4 lycées de Bourgogne, les conclusions sont présentées
    La CFDT propose une action pilote sur le lycée Clos Maire de Beaune, qui a toutes les cartes en main pour celà (afin de pouvoir dupliquer partout des actions qui renforceraient l'attractivité du lycée) : tous les prétextes sont bons pour botter en touche !
    ​​​​​​​
  • Le sommet du comique : depuis 1,5 ans, la Région n'a pu recruter de cuisiner, et la DRH renvoie la faute sur les organisations syndicales qui ont toutes voté contre un dossier global en CT (elles avaient toutes de bonnes raisons) ... il y a une semaine !!!
     

V- Questions CFDT

La CFDT continue à demander la possibilité pour tous les agents hors Dijon et Besançon de se rendre à une permanence RPS ---> Refus

La CFDT demande quand et comment les agents seront tenus informés de la démarche à suivre pour dénoncer des faits de harcèlement --> la plaquette arrive très prochainement. En attendant appeler la DRH pour connaître le contact au Centre de gestion.

Consacré au Covid :

1°/ Lycées :

La situation a été définie jusqu'aux congés d'été.

La Région regardera au cas par cas les besoins de contractuels dans les lycées pour début juillet, mais refuse de prolonger tous les contrats.
Les vulnérables vaccinés peuvent s'ils le veulent, revenir au travail, mais doivent demander une attestation au Médecin de prévention.

Les ASA (autorisations d'absence) pour garde d'enfants seront conservées, avec justificatif, jusqu'au 6/07 au soir. 

2°/ Siège
A partir du 14/06 jusqu'à fin août :
- maintien du PCA
- maintien du télétravail
avec possibilité (pas obligation !) de retour jusqu'à 3 jours par semaine, dans la limite de 2 agents par bureau

Au 1er septembre : Retour à la normale, avec application du nouveau règlement de télétravail.
Forfait de 30 jours pour le dernier quadrimestre

Ces mesures sont annoncées "à gouvernance constante"

 

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région Bourgogne Franche Comté
Dominique AUBRY-FRELIN (06 82 13 75 11)
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

Chers collègues,

1/ La CFDT a respecté la règle de confidentialité posée par la Région (ça s'appelle l'éthique syndicale et le respect de la parole donnée) : ne pas informer les agents qu'ils sont proposés par l'administration tout de suite après la réunion du 3 juin avec l'administration.

 

Un autre syndicat l'a fait ... donc nous vous confirmons que si vous avez reçu une information de ce syndicat, vous avez bien été proposé par l'administration avec 99,99999...%de chances d'être promu. Ce syndicat n'a pas vraiment eu besoin de vous défendre, ce sont les propositions de l'administration qui sont passées !

Si l'administration ne nous donne plus accès aux listes d'avancement (elle n'y est plus obligée) ... vous saurez à qui dire merci !

 

2/ On ne parlera que peu des autres CAP, notamment A où l'on découvre qu'on peut être un manager exécrable, objet régulier de BVT (souffrance généralisée de la Direction qui devait faire l'objet d'un audit dont on entend plus parler) et être promu. Ne vous fatiguez pas trop, ne traitez surtout pas bien vos agents, soyez détesté des partenaires extérieurs ....vous avez une bonne chance de promo !
 

Vous trouverez ci-dessous notre publication d'hier, avec 

         - une note d'ambiance sur la "CAP" C ... et pourquoi les agents ne passent pas            ATTP1 (pourquoi parfois même ils ont refusé un avancement...)

         - les jours NTS

 

La secrétaire de la section CFDT
Dominique Aubry-Frelin 0682 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

I- Avancements

 

Comme vous le savez, les CAP n'ont plus de compétences sur les avancements et promotions. La Région a néanmoins accepté de maintenir un dialogue social autour de ces sujets.

En se basant sur les problèmes de 2020 pour les avancements en C des agents des lycées, la CFDT avait déjà alerté fortement et rencontré le DGS sur les modalités d'évaluation. Il avait été rassurant, mais la réalité de ce que nous avons découvert hier est tout autre !
Les catégories B et A ne semblent pas plus satisfaisantes, pour d'autres motifs.

Voici notre déclaration relative à la catégorie C, lors de la rencontre administration-organisations syndicales de ce 4 juin : 

II Jours NTS

 

Les "NTS" sont d'actualité dans les lycées.
Il s'agit des "jours non travaillés supplémentaires".

D'où ça vient ?
C'est fait pour respecter une équité de traitement entre agents du siège et des lycées.
Lorsque les organisations syndicales ont négocié avec l'employeur les règlements de temps de travail au siège et dans les lycées, on s'est aperçu
- que tous faisaient 1593 heures, soit 1607h moins les 2 jours de congés de fractionnement (l'absolue légalité)

- mais que les agents des lycées allaient 2 jours de plus sur leur lieu de travail.

Accord : Lors d'un comité, nous sommes alors arrivés à un accord : rendre 2 jours aux agents des lycées, mais en leur faisant travailler ces 2 jours (16h) par minutes en plus sur les jours présence élèves.

Pourquoi on vous informe à nouveau ?
La CFDT a provoqué en 2020 un groupe de travail sur ces jours NTS, car nous avons constatés qu'ils étaient mal expliqués et mal respectés.
Depuis nous n'avons pas encore obtenu que les 2 jours soient affichés par Myantiriade sous forme de 16h à replacer (quand on n'a pas envie, on n'a pas envie !) ... La DRH rechigne à expliquer aux agents qui font les emplois du temps.
Ce n'est guère mieux cette année, alors on explique :

Comment ça doit se placer :
Les emplois du temps se font en 3 temps :

1/ On fait un emploi du temps annuel à 1593h en posant les congés, les jours de fractionnement etc
qui figurent dans le règlement de temps de travail.

 

2/ On remplace les 2 premiers jours de permanence d'août (16h) par les NTS.
 

3/ On replace ces 16h sur des jours présence élèves (et non pas en jours entiers de permanence ailleurs ... puisque le but est de supprimer 2jours !)
 

4/ Vérification : 
Si vous avez des semaines à 40 ou 41h "ronds", c'est qu'il y a une erreur ! Il faut bien que vos semaines présence élèves soient augmentées d'environ 26mn.
Remarque : ça ne fonctionne pas avec une base à 42h.

Ci-dessous la note de la Région sur ce sujet.

 

La Secrétaire de la section CFDT
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT

  le blog tosregio

De l'info au plus tard le lendemain avant midi chaque fois qu'il se passe quelque chose pour les agents de la Région Bourgogne-Franche-Comté, c'est l'engagement de la CFDT sur ce blog.. Le blog "tosregio" est désormais accessible depuis l'intranet de la Région Bourgogne-Franche-Comté, mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez ! Depuis peu : accessible avec d'autres actualités liées à la fonction publique territoriale sur notre page FB : CFDT Région Bourgogne-Franche-Comté.

Archives

Hébergé par Overblog