Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog tosregio

  • Comme nous vous l'avions dit vendredi 9 juillet sur ce blog :
  • Un Cabinet d'études à la botte des gestionnaires : 2 séances de concertation sur les fiches de postes avec eux, avant que la 1ère ait lieu (sans avoir les fiches de postes) avec les représentants du personnel = "tout ce qu'un gestionnaire a toujours rêvé sans osé le demander" !

Retour sur la réunion avec le Cabinet  KPMG du  07 JUILLET 2021

La CFDT a pointé les points litigieux
et parfois même assez malhonnêtes comme le 1er :

 

1ère intervention

Le travail de KPMG avait été très contesté au siège, notamment du fait de l'absence de concertation avec les agents.
Cette fois, le Cabinet KPMG revient tout fier et présente son premier bilan "comme très représentatif de la participation des agents lycées soit  86 % "
Mais attention, c'est 86% des inscrits aux groupes de travail, soit à peine 150 agents ... sur 3010 agents des lycées: chez nous ça fait 5% des agents, pas 86% !

 

2ème intervention

Explications confuses du cabinet sur une demande des gestionnaires d’établir des listes de "postes possibles en bi-rattachement".  Notion à éclaircir... VIGILANCE MAXIMUM

3ème intervention

 La polyvalence  encore et toujours oui mais à quel prix ? Lors du premier groupe de travail nous avions tous unanimement  insisté sur la polyvalence qui ne devait pas être une perte de reconnaissance de sa spécialité mais à une vraie démarche cohérente des missions.
La CFDT ne veut pas d'une armée de femmes et d'hommes à tout faire !
On travaille par ailleurs sur les risques psycho-sociaux, mais là on organise la NON-RECONNAISSANCE des métiers, source de RPS, sous la haute autorité des gestionnnaires : BASTA !!!

4ème intervention

Nous demandons  à avoir connaissance des documents présentés aux agents lors des ateliers et aux gestionnaires. Nous travaillons sur un dispositif sans avoir les éléments présentés  juste sur les retours du cabinet KPMG.

Il apparait que la transparence souhaitée ne l'est pas tant que cela !

Les retours terrains  eux sont plus inquiétants : L’agent d’accueil  devrait, si ce projet dément aboutissait, faire du déneigement, nettoyer les véhicules de service, l’aide de cuisine va « cuisiner » mais pas trop,  la maintenance ne s’y retrouve plus dans ses spécialités, et le service général  ne verra pas de changement dans son quotidien de super-super polyvalent.

5ème intervention

Bloc gestionnaire : Si nous, nous n’avons  pas eu accès aux documents,  le groupe de travail des gestionnaires est largement associé puisqu’il y a déjà eux deux présentations sur des documents plus élaborés.

Il en ressort  déjà que les gestionnaires trouvent que nous gagnerions à avoir moins de détails sur les fiches et plus de communauté éducative, que cela simplifierait énormément  la réalisation des activités au quotidien pour remplir le rôle de service public dans le lycée.

Pour résumé le point de vue des gestionnaires, pour eux  la convention d’objectifs et moyens n’existe pas. Il est beaucoup plus simple pour eux de nous faire appartenir à la fameuse communauté éducative pour travailler sur tous les postes peu importe qui  mais aussi  pouvoir faire à la place des personnels de l’État surtout en matière de surveillance des élèves, en plus évidemment de servir les cafés et d’assurer la "conciergerie" (c'est ainsi qu'ils parlent de l'accueil !!!……..40 ans en arrière.)

Leur volonté est  claire :
Ne pas trop en mettre sur les fiches
pour pouvoir TOUT y mettre
.  

 

Car plus c’est fin plus c’est cadré, allégé c’est l’employabilité à tout va.

Note d’ambiance : Cabinet KPMG mal à l’aise et peu clair.

Mme Granier verra avec le DGS pour la diffusion aux OS des  documents. Toutes nos demandes sont notées.
Les fiches de poste (modifiées on l'espère) seront présentées dans tous les établissements en septembre-octobre. La CFDT demande le report de leur mise en oeuvre si le Covid ne permet pas la présentation

Fabienne Nigaud
Membre de Commission exécutive de la section CFDT
de la Région Bourgogne-Franche-Comté

 

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

Le 15 juillet s'est tenue une entrevue de tous les syndicats avec la Présidente, le nouveau Vice-Président aux ressources humaines, le DGS et la DRH, 2 membres du Cabinet. Chaque organisation syndicale a présenté ses revendications.

La CFDT avait envoyé le détail de ses revendications en amont, mais a insisté sur ses priorités :
1/ La remise à plat totale de tout le système de gestion RH
- panorama des carrières,
- fiches métiers fiches de postes,
- critères d'avancement*promotion, ratios
- transparence et équité du système,

- et bien sûr régime indemnitaire et POUVOIR d'ACHAT qui sont liés à ce système illisible et source d'une foule de petites (ou grosses) injustices qui détériore le climat au travail.

Malheureusement le DGS nous a fait comprendre que la refonte totale ne serait pas à l'ordre du jour, mais qu'un toilettage était envisageable (sans entrer dans le détail) 
 Soyez assurés que la CFDT ira aussi loin que possible, preuves à l'appui,
pour démontrer les dysfonctionnements de cette usine à gaz et pour y apporter des améliorations, faute d'une refondation pourtant nécessaire.

2/ Double autorité.

La CFDT  sait que les problèmes liés à la double autorité persisteront tant que celle-ci existera, mais elle demande à la Région d'être plus percutante et de faire le maximum avec l'existant : ne pas laisser bafouer la "Convention d'objectifs et de moyens", ne pas accepter l'intervention de personnes non qualifiées "GRH", secrétaires d'administration etc. dans les relations avec les établissements, contrôler les dotations spécifiques en ordinateurs dédiés aux agents-comme ça se fait dans les services du siège ...).

3/ Pôle Viotte
La CFDT s'est fait le porter-parole des inquiétudes qui lui ont été remontées par les agents (entassements, non prise en compte de leurs remarques...)
Pour l'instant la concertation avec les organisations syndicales a été superficielle et nous revendiquons dès la rentrée un débat sur pièces et sur place dès que possible.

4/ Nos revendications en amont : elles ont été envoyées par courrier et pourront être explicitées lors du rendez-vous en bilatéral avec le Vice-Président.
Elles concernent 
- l'aboutissement des dossiers en souffrance
- nos revendications nouvelles notamment sur le pouvoir d'achat.

Cette réunion a été l'occasion de prendre contact avec M.Boujlilat, nouveau Vice-Président chargé des ressources humaines et de planter le décor des futures négociations.


 

 

D'ici là, rien de bien nouveau ne devrait intervenir, et nous avons toutes et tous besoin de vacances.

Donc sauf événement exceptionnel, nous vous souhaitons d'excellentes vacances et vous donnons rendez-vous fin août.


 

Pour mémoire : plusieurs articles ont été récemment postés ci-dessous, notamment un point sur les négociations salariales nationales. 

 

La Secrétaire de la section CFDT de la Région BFC
Dominique Aubr-Frelin 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité

Comme chaque année, les organisations syndicales  représentatives dans la Fonction publique et le gouvernement ont tenu un rendez-vous salarial, sans doute le dernier avant les présidentielles. 


Bilan mitigé :

😀 Pas de mesure générale comme le tant attendu dégel du point d'indice : celui-ci est bloqué depuis 2010, à l'exception d'une revalorisation en 2 temps en juillet 2016 et janvier 2017.

Une chose est sûre, le pouvoir d'achat a baissé pour les agents publics, même si syndicats et gouvernement ne font pas les mêmes calculs !
Et l'inflation est repartie à la hausse sans que les rémunérations suivent.

La GIPA (garantie individuelle du pouvoir d'achat) toujours reconduite, ne fait que compenser partiellement cette baisse : elle verse une indemnité aux agents qui n'ont pas vu évoluer leur salaire indiciaire depuis 4 ans.

😑 Des annonces positives, pour la catégorie C, mais pas encore chiffrée dans des décrets.
Attention :
vous entendez parler de 40 à 100 euros de plus sur les feuilles de paie de catégorie C ... mais cette annonce inclut les 15 euros de complémentaire santé, prévu par l'Etat, mais  qui n'apporte rien de plus aux les agents C de la Région BFC qui ont déjà 30 euros ! (On ne s'en plaint pas certes)
Donc comptez plutôt de 25 à 85 euros de plus ...


***

  • Augmentation du point de 1% =  2 milliard d'euros de plus au budget de l'Etat
  • Augmentation prévue sur la catégorie C = 250 000 millions d'euros
  • Avant d'être une mesure de justice sociale, c'est une mesure budgétaire !

***
😐 Il est question également de donner un an de bonification aux agents de catégorie C : mesure tout à fait inédite.

😐 Un baromètre de l'égalité hommes/femmes est prévu, mais, selon la CFDT, "Le baromètre, c'est bien, mais cela ne doit pas rester à l'étape du constat."

😐 Un rendez-vous de négociation à l'automne ... à suivre.

 

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région BFC
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT

La CFDT a interpelé Mme la Présidente dès son élection
pour solliciter un rendez-vous,
et proposer une feuille de route des négociations à mener à bien et à engager.

Notre priorité : pour plus de lisibilité et d'équité pour les agents, pous plus d'attractivité pour la collectivité, REMETTRE à PLAT tout le système GPEC :
panorama des carrières (bloquant),
avancements (inégalitaire entre siège/lycées, critères détournés),
fiches de postes délirantes (source de risques psycho-sociaux : non reconnaissance des agents et de leurs métiers,
évaluation du poste plus que des compétences de l'agent)...

- régime indemnitaire (peu attractif)

 

Réponse : Invitation de toutes les organisations syndicales
LE 15 JUILLET
à rencontrer Mme la Présidente
et le nouveau Vice-Président chargé des ressources humaines,
M. Hicham Boujililah.

La CFDT leur présentera nos priorités et tous les chantiers à programmer.
Le Vice-Président recevra ensuite chaque organisation.

***

Notre priorité fait l'objet
du tract ci-dessous.


***
Beaucoup de sujets en cours que nous allons traiter

sur ce blog, en début de semaine prochaine :

 

  • Réunion fiches de postes des agents des lycées :
  • Un Cabinet d'études à la botte des gestionnaires : 2 séances de concertation sur les fiches de postes avec eux, avant que la 1ère ait lieu (sans avoir les fiches de postes) avec les représentants du personnel = "tout ce qu'un gestionnaire a toujours rêvé sans osé le demander" !
  • C'est du grand foutage de gueule !
  •  
  • Négociation salariale au niveau national : des améliorations pour les plus bas salaires, obligation pour l'employeur de participer aux mutuelles (mais on a déjà à la Région, et mieux que ce qui est prévu)
  •  
  • Les Mesures Covid ... réunion prévue fin août pour ajuster en fonction du virus. Retour des vulnérables, renfort contractuel dès la rentrée, fin des ASA au 1er/09...

 

Et maintenant ?

La Secrétaire de la section CFDT de la Région BFC
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT

  le blog tosregio

De l'info au plus tard le lendemain avant midi chaque fois qu'il se passe quelque chose pour les agents de la Région Bourgogne-Franche-Comté, c'est l'engagement de la CFDT sur ce blog.. Le blog "tosregio" est désormais accessible depuis l'intranet de la Région Bourgogne-Franche-Comté, mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez ! Depuis peu : accessible avec d'autres actualités liées à la fonction publique territoriale sur notre page FB : CFDT Région Bourgogne-Franche-Comté.

Archives

Hébergé par Overblog