Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog tosregio

Nouvel intranet :
 

 

La place des syndicats se fait de plus en plus discrète d'année en année !

Mais Charlie a trouvé : dans "Espaces collaboratifs", syndicats ... quand vous passez sur le menu déroulant, il faut emmener votre souris sur la droite, avant de revenir sur le syndicat de votre choix.


La Secrétaire de la section CFDT de la Région BFC
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

 

Charlie cherche les syndicats...
Charlie cherche les syndicats...

Voir les commentaires

Published by CFDT

La commission de dialogue social de ce jour avait pour ordre du jour du jour les modalités de "retour à la normale" après Covid au 1er octobre 2021, ainsi que le calendrier social... et là était sans doute le point de plus important de cette réunion.

1/Nous y avons appris que le CT prévu le 9 novembre était repoussé au 30 novembre, dans la mesure où le calendrier budgétaire a été modifié par le nouvel exécutif avec un vote du budget en janvier au lieu de décembre.

Deux réunions de dialogue social ont été positionnées au 21/10 et 9/11 pour traiter du "CONTRAT SOCIAL".

La CFDT a  immédiatement réagi en rappelant à quel point ces termes étaient négativement connotés à la Région, rappelant le fameux "contrat social global" par lequel la Région a cassé les acquis des deux ex-régions à la suite de la fusion, entre 2016 et 2018 : c'était un contrat de recul social, du reste ce n'était pas même un contrat puisqu'aucune organisation syndicale ne l'avait approuvé !
La CFDT rappelle qu'elle n'est pas pour l'immobilisme, qu'elle a d'ailleurs des revendications à présenter, mais que si contrat social il y a, ce doit être un contrat de progrès social !

Le DGS s'est voulu rassurant, affirmant qu'il n'était "pas question d'aller à 180° de ce qui a été fait jusqu'à maintenant, que ce n'était pas l'état d'esprit de la Présidente", que ce travail de dialogue social partirait des acquis pour améliorer avec une logique d'efficience du service public et de conditions de travail des agents".
Il s'agirait s'élaborer le calendrier social des dossiers à traiter.

Pour la CFDT, c'est WAIT and SEE ... autrement dit "on attend de voir", mais on est prêts à toute éventualité !
Ceci dit imaginer qu'un tel projet se boucle en 2 réunions de dialogue social avant le CT du 30 novembre nous paraît relever de la plus haute utopie ...

2/ Mesures Covid
Point de situation :

- dans les lycées, il n'y a plus que 31 agents en ASA vulnérabilité : 111 sont revenus progressivement depuis le 1er septembre. 80 d'entre eux ont déjà vu la Médecine de prévention, les autres visites sont programmées.
- au siège, il reste 29 agents vulnérables dont 12 en télétravail à 100%, les autres en mixte.

- le taux d'incidence du virus n'est inférieur à 50 que dans 2 départements, la Saône et Loire et la Nièvre

Les différentes mesures qui vous seront sans doute exposées par l'administration vont dans le sens d'un retour à la normale, mais avec gestes barrière.

Siège : La Région nous propose de disposer de 24j potentiels de télétravail par semaine du 1er/10 au 31/12, dans la limite de 3j/semaine.
La CFDT, au vu du résultat de l'enquête sur l'état des agents après Covid, qui montre l'épuisement des agents, a sollicité une mesure transitoire pour cette fin d'année, permettant de prendre réellement 3J/semaine.
C'est un refus catégorique de la Région qui ne veut clairement pas mettre le doigt dans un engrenage qui amènerait à modifier le règlement de télétravail pour 2022.

Agents vulnérables.
L'Etat (circulaire DGCL du 9/09/2021) a fortement réduit les possibilités d'ASA aux personnes "sévèrement immunodéprimées", pour les autres, c'est reprise, maladie ordinaire ou certificat de contre-indication vaccinale.

Nous avons obtenu que le DGS réaffirme le principe posé à l'issue du 1er confinement : soit on est ASA exceptionnelle Covid pour s'occuper de ses enfants de moins de 16 ans (fermeture d'école ..), soit on est en télétravail, mais pas les 2 à la fois !

 

Contractuels "Covid"
En dehors des remplacements de maladie habituels, il y a actuellement 41 contractuels Covid (pour faire simple : 31 en remplacement des vulnérables en ASA et 10 sur de la surcharge de travail liée au protocole sanitaire).

La Région est encore en mesure de répondre aux besoins des établissements en tension, sur leur demande... encore faut-il qu'ils demandent.
La CFDT a souligné la fatigue globale des agents ... à plus d'un mois des vacances !

Questions diverses
Il est signalé que certains établissements ajoutent des règles contraignantes de leur cru aux modalités de prise des jours Covid ou au compte épargne-temps.

Le DG confirme que ces droits sont faits pour être utilisés, que les jours Covid sont des journées pleines, à la demande de l'agent (ce qui signifie que le refus ne peut être justifié que par la nécessité de service)et que le CET est fait pour être utilisé.
Qu'on se le dise !

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région BFC
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr


 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

Ce vendredi matin, les organisations syndicales étaient invitées à visiter le site Viotte.
 


D'abord merci aux nombreux agents et adhérents qui nous ont remonté les inquiétudes des uns et des autres, ce qui nous a permis d'être vigilants.

Les chiffres : 5870 m2, 250 agents
Agents Transférés à Viotte : les agents de City, La Fayette, Bregille, et quelques services de Castan : Stratégie, Communication non encore tranché.
De nouveaux locaux sont recherchés ailleurs pour Delavelle.

Calendrier : En ce mois de septembre, les projets des directions sur leur "territoire d'équipe" vont être remontés ... soyez vigilants à y être TOUS associés
et exprimez-vous !

Le souhait de la Région est une livraison avant l'été 2022, pour pouvoir engager des déménagements pendant l'été ... mais rien ne semble très sûr en ce domaine ! Ce pourrait être fin d'année.

 

Les points rassurants.

La direction nous présente la méthode : 
- la réflexion se base sur les évolutions d'habitude : télétravail, temps partiel (18% pour les agents concernés), déplacements du fait des bisites, etc qui permet d'estimer à 40% le taux d'occupation moyen.
La question se pose évidemment des périodes de pointe (mardi et jeudi pour faire court) : il nous est assuré que même si tous les agents sont présents le même jour, ils auront un poste de travail, et ceci grâce au fait que la Région a travaillé à une solution sur mesure entre bureaux traditionnels, open space et flex.
.
A vérifier dans les faits bien sûr, en se rappelant que M.Rousselin nous assure que :

 "Non, ce ne sera pas 
 


le matin pour trouver un bureau".

- Plusieurs des mails que nous avons reçus parlaient de l'impossibilité de faire 2 jours de télétravail avec le quota actuel de jours télétravaillés possible. Pour être sûr nous avons fait le calcul, en partant de la situation d'un agent à 7h48  (immense majorité, qui n'aurait pas de congés report ou de RTT de l'année N-1). La simulation en pièce jointe vous permettra de constater que c'est jouable. Un souci en moins !

- 100 places de parking ont pu être trouvées pour les seules voitures des agents, alors qu'on partait seulement de quelques places réservées aux voitures de service et que l'Etat en face n'en a pas trouvé (ou pas voulu trouver).
Le système d'attribution est en cours de définition. On s'oriente vers
- des accès en foisonnement : 30 agents auraient accès à 20 places dans un espace X
- des box avec accès plus réduit en nombre d'agents susceptibles de s'y garer : pour les personnes les plus susceptibles de venir en voiture (enfants, pas d'accès train ou bus ... critères encore en débat)

- Les branchements informatiques sont largement suffisants pour permettre une souplesse d'aménagement.

- Repas : un espace de pause/restauration est prévu à chaque étage. La négociation est en cours pour l'accès au retaurant administratif de l'Etat, la brasserie à l'extremité du bâtiment sera la 3ème possiblité en grande proximité. Balcons et terrasse permettent de prendre l'air et de déjeuner.

- Soleil : des lamelles orientables ou des stores extérieurs permettront de se protéger du soleil. L'isolation en laine de bois devrait permettre un confort été/hiver.

- Accueil : Un espace supplémentaire en cours de négociation doit permettre un accueil plus spacieux, dans l'intérêt des agents et de leur fonction centrale.

 

Les regrets.

- Pas de grande salle de convivialité/restauration : seuls des petits espaces à chaque étage. Ça n'interdit pas d'aller déjeuner avec les collègues d'un autre étage, mais ça ne favorise pas non plus les contacts entre directions.
- Seulement 2 douches en rez de chaussée pour la bâtiment
- Certains espaces peu exposés à la lumière naturelle (dont accueil.

 

Les risques.

Cette réalisation a de vrais avantages (regroupement des agents, proximité de la gare ..). La Région fait le pari d'un aménagement sur la base de l'hypothèse que le scénario déduit des évolutions actuelles fonctionne... c'est à dire :
- que le télétravail rentre dans les moeurs
- que les managers ne refusent pas le télétravail
- que les agents souhaitent rester en télétravail : pendant la crise, la lassitude a fait suite à l'engouement généralisé...
- que les chefs de service ne fassent pas pression sur les agents pour télétravailler tel ou tel jour,
- que les agents n'ait pas envie de revenir en présentiel à 100% pour avoir un bureau perso ... le télétravail reste à la demande de l'agent, l'employeur ne maîtrise pas tous les paramètres et le recul sur l'expérience télétravail reste limitée et dans le cadre exceptionnel de la crise.
Espérons que ce pari sera gagné dans le sens de l'intérêt de tous. 
Soyez vigilants, n'hésitez pas à nous remonter vos questions, nous avons un CHSCT en novembre sur le sujet (entre autres).

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région Bourgogne Franche-Comté
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT

  le blog tosregio

De l'info au plus tard le lendemain avant midi chaque fois qu'il se passe quelque chose pour les agents de la Région Bourgogne-Franche-Comté, c'est l'engagement de la CFDT sur ce blog.. Le blog "tosregio" est désormais accessible depuis l'intranet de la Région Bourgogne-Franche-Comté, mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez ! Depuis peu : accessible avec d'autres actualités liées à la fonction publique territoriale sur notre page FB : CFDT Région Bourgogne-Franche-Comté.

Archives

Hébergé par Overblog