Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog tosregio

interco_rvb_logo_cfdt-copie-1.gif

Lundi 7 novembre :

Rendez-vous avec Mme la Présidente.


Ce lundi 7 novembre, Mme la Présidente, accompagnée de son directeur de cabinet, a reçu, de 11h à 12h20, les 5 organisations syndicales qui toutes avaient boycotté le CTP du 20 octobre pour dénoncer :
- le blocage complet du dialogue social (malgré la multiplication des réunions),
- l’incapacité d’exercer leur mandat dans laquelle étaient mis les représentants du personnel
- et le mépris dans lequel ils étaient tenus, eux et le personnel qu’ils représentent.

Nous avons eu l’occasion d’expliquer  et donner à la Présidente des exemples extrêmement concrets et précis de ces blocages, comme par exemple :
- refus de communiquer aux CAP les rapports sur les agents, dont les textes imposent pourtant la communication à vos représentants  en CAP 8 jours avant la réunion,
- refus de dialoguer avec l’intersyndicale avant le CTP,
- refus d’avancer pas à pas sur un projet de l’administration, par un jeu d’amendements et de négociation progressive,
- règles de discussion à géométrie variable selon les réunions mensuelles etc., etc.
- pratique du tango dans la négociation (1 pas en avant, 2 pas en arrière) : par exemple 4 ans de négociation sur l’accès des agents des lycées à l’outil informatique (2 pas en avant : 1ordi dédié aux agents, consultation sur temps de travail) …. sabotés par la Charte informatique (1000 pas en arrière !)
- pratique du ballon sonde : au lieu d’afficher des projets que l’on pourrait discuter, l’administration ne cesse de lancer des ballons sonde pour voir … (fermeture des services administratifs en été, congés posés à l’année etc.)
- projets mis en œuvre insidieusement avant d’être débattus ou décidés :
 dans les lycées, on a ainsi essayé de nous faire passer la possibilité de semaines de 35h toute l’année (donc zéro jours de RTT !!) , alors que le minimum est de 37h30 en moyenne ;
 dans les services administratifs, les directeurs sont poussés à faire le forcing pour que les agents posent des congés du 1er au 15 août et qu’ils déposent leurs congés non pas au quadrimestre comme le prévoit le règlement, mais à l’année.

Nous avons dénoncé ces pratiques qui donnent aux agents un fort sentiment d’insécurité et demandé à Mme la Présidente
- de permettre aux représentants du personnel et au personnel de retrouver confiance en leur employeur,
- de restaurer le débat avant les décisions,
- de faire appliquer les décisions de manière homogène et juste.


Deux points précis :
- les dernières CAP laissent craindre une politique restrictive d’avancement et de promotion.
 Nous avons rappelé que la Région avait toujours pratiqué l’avancement d’échelon au temps mini et que cet avantage avait été un argument du Président Forni en direction des agents des lycées (brochure d’accueil), nous avons demandé à la Présidente de nous confirmer ultérieurement qu’il n’y avait pas de nouvelle politique en la matière,
 Concernant les agents de catégorie C des lycées, nous avons rappelé que seuls le cadre d’emploi spécifique bloquait les agents des lycées et que la CFDT en  demande la sortie depuis le début ! ; Nous avons également rappelé que les ratios de 100% devaient permettre aux agents de devenir ATTP2 sans faire d’encadrement puisque ce n’est pas une obligation, mais une possibilité.

Concernant le temps de travail au siège, la CFDT assume sa position : elle demande le retour au règlement y compris avec les contraintes qu’il contenait à l’origine (limitation stricte des possibilités de report, dates butoir…) et dont seul le non respect pose problème en créant des disparités de traitement. Nous avons dit à Mme la Présidente que l’incertitude pendant plus d’un an sur nos conditions de travail crée un climat d’incertitude délétère parmi les agents.

Les agents des lycées abandonnés aux décisions très variables des gestionnaires perdent toute confiance en leur employeur, les agents du siège sur qui planent les épées de Damoclès des restructurations et des modifications arbitraires du règlement de temps de travail perdent aussi toute confiance en leur employeur.

Mme la Présidente nous a écoutés et  nous assurés qu’elle ferait son travail pour rétablir la confiance. Nous sommes ravis de pouvoir enfin vous délivrer un message d’espoir, même si nous attendons de voir des améliorations concrètes. Par ailleurs Mme la Présidente a accepté le principe d’une réunion de bilan d’ici quelques mois.

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil régional,
Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)


 

 

 

Published by CFDT - Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

  le blog tosregio

NOUVEAU ! Le blog tosregio évolue, il devient le blog CFDT d'information de tous les agents du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, sièges et lycées de Bourgogne-Franche-Comté. Le blog CFDT, c'est la garantie d'une information immédiate, accesible sur les intranets non encore fusionnés, Mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez !

Hébergé par Overblog