Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le blog tosregio

La CFDT a interpelé les élus par lettre ouverte du 30 mai sur l'absence de consultation (pourtant obligatoire) du CTP avant la délibération sur le plan lycées...la Région qui avait pourtant mis ce sujet à l'ordre du jour du CTP du 16 mai sans le traiter au final, prétend qu'il n'y a pas de problème... on sera consultés après ! Pas très claire l'histoire.

 

  • La CFDT se réserve le droit de formuler un recours en annulation contre cette délibération, en fonction de l'expertise juridique qui en sera faite, pour vice de procédure. Le bureau de la section CFDT s'est prononcé pour un recours sous réserve de faisabilité juridique.

 

  • En attendant nous avons le plaisir de vous communiquer une réponse qui affirme clairement
    -->le principe de non reversement des agents au Centre de gestion, et ça c'est ce que la CFDT a obtenu en bataillant de février à mai !
    --> qu'il n'y aura pas de fermeture en septembre 2014.

La CFDT vous tiendra au courant des suites.

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

@adresse : cfdt.region@yahoo.fr

Plan lycées : délibération légale ou pas ?
Plan lycées : délibération légale ou pas ?

Voir les commentaires

Published by CFDT

M. le Directeur général organise des heures d’information.

Ces réunions sont préparées en amont dans les services afin d’éviter les questions qui fâchent.

La place laissée aux échanges est réduite puisque M. le Directeur général a beaucoup à dire, beaucoup de bonnes nouvelles à nous annoncer : travailler plus pour gagner toujours la même chose.

Vous n’arrivez plus à faire votre travail tant votre tâche s’est alourdie ? le diagnostic est standard : vous ne savez pas vous organiser !
Organisation et anticipation sont les potions (amères) délivrées à tous.

Inutile d’espérer primes ou chèques-déjeuner en hausse.

La fusion des régions vous inquiète ??? tant pis.

En conclusion de ces longues apologies de l’austérité :
"Vous n’avez rien à dire ? alors "« qui ne dit mot consent !" ... circulez y a plus rien à voir, la réunion est terminée.

Et grâce à cette tournée des services, la Région Franche-Comté va faire remonter sa notation au chapitre « dialogue social ». Il faut dire que la dernière fois, lorsque l’agence de notation avait invité les organisations syndicales, toutes avaient décidé (sans se concerter !) de ne pas y aller… ça faisait tache !

Quant au questionnaire qui suit dans la foulée : vous aussi soignez votre notation, ne vous avisez pas de dire que ça ne sert à rien !

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil régional
Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)
@dresse : cfdt.region@yahoo.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

 

Primes des administrateurs : plus de deux mois pour 2 chiffres !

 

Il aura fallu deux courriers en date des 21 mars et 2 mai pour obtenir des montants de dépense globale pour les primes de fonction-résultats allouées aux "administrateurs exerçant des fonctions de direction" et une mise en garde quant à l'expiration du délai de réponse obligatoire de la Région pour qu'enfin la Région donne le chiffre.
L'étape suivante aurait été un recours à la CADA (commission d'accès aux documents administratifs)

Nous vous donnons l'intégralité de la réponse
de l'administration ci-dessous

Quelques commentaires simplement :

  • La CFDT a fait remarquer l'illégalité de la délibération qui n'a pas été présentée au CTP en 2006. Vous apprécierez la solidarité de l'équipe actuelle vis-à-vis de l'équipe Forni-Boeuf qui a pris cette décision (Page 2 §1), Rien n'interdisait à l'équipe actuelle de remettre le dispositif dans les clous en le repassant au CTP et en Assemblée !
     
  • La Région prétend que c'est beaucoip mieux aujourd'hui (P.2 §2) ... dommage qu'ils n'aient pas passé en CTP la délibération sur les fusions et fermetures de lycées !

     
  • Le rédacteur ne peut s'empêcher de nous rappeler qu'il ne peut nous communiquer les montants individualisés des primes ... mais la CFDT n'a pas fait cette demande (quel dommage ! ...on aurait pu nous renvoyer dans nos 22m !)
     
  • Il nous suffit de savoir que 13 agents ont en moyenne reçu 5500 euros chacun pour leur management.
    Nous ne ferons pas d'autre commentaire sur le montant de ces primes qui s'ajoutent aux primes officielles.
    - Le montant n'est pas exceptionnel dans les conseils régionaux,
    - mais peut choquer alors qu'on refuse l'augmentation des chèques déjeuner ou des primes à l'ensemble des agents,
    - le manque de transparence est préjudiciable aux agents concernés car le secret peut laisser supposer que ce n'est pas justifié
    ... au final tout le monde est mécontent !

Beaucoup d'encre dans ce courrier pour affirmer l'existence du dialogue social.
Mais c'est comme les preuves de l'existence de Dieu, ils n'y a que les croyants qui sont convaincus !

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil régional
Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)

@dresse : cfdt.region@yahoo.fr

Transparence forcée !
Transparence forcée !

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

Pourquoi CFDT et UNSA n'appellent pas ?

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

La CFDT refuse de hurler avec les loups : sur tous les sujets, elle participe aux débats, obtient des résultats et vous informe.

3 grands sujets :

  • Politique nationale : visite de Mme Lebranchu, la section Conseil régional dans la délégation : accent sur le pouvoir d’achat et le stress des incessantes restructurations.
  • Fusion des Régions : là aussi la CFDT exige des garanties, elle y travaille avec la CFDT Bourgogne.
  • Plan lycées : enfin des infos et une garantie ferme : personne n’ira pointer au Centre de gestion !

 

1/ POLITIQUE NATIONALE :

Dominique Aubry-Frelin faisait partie de la délégation CFDT lors de la visite de Mme Lebranchu.
Il convient de rappeler que Mme la Ministre recevait les élus (CESER, élus politiques, Secrétaire généraux de Syndicats…) exclusivement sur le sujet de la fusion des Régions.
Pendant ce temps son Chef de cabinet ainsi qu’un représentant du Préfet nous recevaient sur les questions de Fonction publique.
La CFDT (parlant pour toutes les fonctions publiques dont la Région) a fait remonter
- la question du pouvoir d’achat : sans nier l’impact de la mesure annoncée ce jour là (baisse des cotisations salariales pour les salaires ne dépassant 1,5 fois de SMIC) le gel du point demeure un écueil sérieux,
- le défaut de dialogue social
- la souffrance au travail
(intensification du travail, inquiétude liée aux restructurations continuelles : mutualisations de services entre communes et intercommunalités, fusion de régions, fusion de lycées …).

 

2/ FUSION de REGIONS :


La CFDT du Conseil régional de Franche-Comté rencontre la CFDT du Conseil Régional de Bourgogne le 24 juin. Nous travaillons actuellement sur une comparaison de notre situation (primes, action sociale, règlements de temps de travail etc.) afin de définir une plateforme de revendications communes : QUE VOULONS-NOUS DEFENDRE A TOUT PRIX ? Nous voulons une harmonisation par le haut et des garanties pour les agents.
Il y aura des garanties dans la loi, mais il faut y ajouter des garanties négociées localement pour préserver les acquis qui nous sont chers.

 

3/ PLAN LYCEES

 

Le 5 mai avait lieu le Comité de pilotage du Plan-lycées (reporté du 22 mai au 5 juin du fait de l’envahissement des lieux par FO suivi de CGT et FSU-voir notre article du 22 mai).
La CFDT, même si le dialogue social est très imparfait, reste dans les débats pour pouvoir peser et vous informer en direct.

 

  • RAPPEL : Le plan lycées répond à la baisse régulière des effectifs (on connaît la courbe pour les 15 ans qui viennent) et à la volonté de la Région de réduire les surfaces des lycées qui doivent faire l’objet de travaux obligatoires et donc les investissements pour

- travaux à faire pour mise aux normes,
- pour accessibilité handicapés,
-pour maîtriser les dépenses d’énergie
- pour l’accessibilité numérique.
L’objectif est également de réduire les coûts de fonctionnement (chauffage, eau..), … et de personnel même si ce n’est pas dit trop fort !

 

  • La CFDT, syndicat de négociation a plusieurs exigences :
     

- Qu’aucun agent n’aille pointer au Centre de gestion : nous revendiquons cette garantie fondamentale depuis le début de la réflexion (voir notre lettre ouverte du 20 février, lors du 1er Comité de pilotage). Il a fallu batailler dur dans les instances, mais nous l’avons obtenu au CTP du 16 mai : « Aucun agent ne sera reversé au Centre de gestion contre son gré ».
Il s’agit maintenant de réussir les reclassements.

 

- Que le plan lycées tienne compte de l’aménagement du territoire et ne contribue pas à la désertification des zones rurales : nous avons été entendus, Baume-les dames, Delle et Saint-Amour, EREA Crotenay, Moirans en Montagne sont préservés en tant que « lycées d’aménagement du territoire ».

- Que les règles de consultation du CTP soient respectées, et là on est loin du compte si des décisions doivent être prises le 27 juin, pourquoi ne pas recueillir l’avis du CTP avant ? Le déficit de dialogue social n’est pas nouveau, nous le dénonçons depuis que Mme Dufay est Présidente, mais là ça frise le ridicule : nous inviter aux comités de pilotage (ce qui n’est pas obligatoire), prendre en compte une part significative de nos revendications et ne consulter pas le CTP (ce qui est obligatoire), ça s’appelle de la provocation ou du n'importe quoi (à vous de choisir) ! La CFDT a saisi tous les élus par lettre ouverte ci-dessous, on attend une vraie information, respectueuse des représentants du personnel.

 

  • Les annonces du 5 juin :
  • Luxeuil : déjà acté : fusion Lumière-Beauregard sur 1 seul site, celui de Lumière, avec reconstruction d’un bâtiment à Lumière
  • Lure : 1 seul site (fusion Colomb-Bartholdi)
  • Vesoul : rapprochement de Munier et Belin d’une part, de Luxembourg et des Haberges d’autre part
  • Dole : un site d’hébergement à Duhamel
  • Fermetures :
    - Le Corbusier
    - Montjoux (formations redistribuées vers J.Haag et V.Hugo),
    - Diderot (redistribué vers Follereau)

… et dans ces cas la garantie arrachée par la CFDT joue à plein : aucun agent n’ira pointer au Centre de gestion ! (sauf s’il est à quelques mois de la retraite et que ça l’arrange) et en zone urbaine les reclassements seront plus faciles dans des périmètres raisonnables.

Le 5 juin, le calendrier nous a été annoncé : démarrage début 2015.
N’oublions pas que l’étude sur les hébergements et la restauration va venir croiser ses problématiques : il faut rester très vigilant sur les services de cuisine notamment.

La Secrétaire de la section CFDT
Du Conseil Régional de Franche-Comté
Dominique Aubry-Frelin
06 82 13 75 11
@dresse :
cfdt.region@yahoo.fr

Lettre ouverte à MMm la Présidente

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

Mme Lebranchu, Ministre de la Décentralisation, de la Réforme de l'Etat et de la Fonction publique vient en Franche-Comté parler rapprochement Bourgogne-Franche-Comté au Conseil Régional à 16h.

Une occasion de lui rappeler sa 3° mission "Fonction publique" et de lui dire que les agents publics ont besoin d'être revalorisés, entendus et pas seulement ballotés de réorganisations en fusions :

 

Rassemblement le 28 mai à partir de 11h30

sur l'Esplanade des droits de l'Homme

28 mai Rassemblement pour Mme Lebranchu
La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin

Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité

Cet après-midi 22 mai, le Comité de pilotage du plan lycées (réunissant la Région, les partenaires extérieurs et les organisations syndicales) n'a pas pu se tenir, FO,CGT et FSU ayant envahi la salle.

Voici le communiqué que nous avons diffusé, conjointement avec l'UNSA :

"Les syndicats CFDT et UNSA, représentant la majorité absolue des sièges en Comité technique paritaire et 59,37 % des voix affirment que les débats doivent être menés jusqu’au bout avec la Région avant de stigmatiser la démarche « plan lycées de demain ». Impossible de demander le retrait d’un plan qui n’existe pas encore, d’interdire aux élus politiques d’engager réflexion et débat sur l’avenir de l’éducation en Région.
Force est de constater que la baisse des effectifs doit interpeler la Région, CFDT et UNSA souhaitent apporter dans les débats un éclairage constructif pour la sécurisation des parcours professionnels des agents, l’aménagement du territoire et la qualité de l’offre de formation.
CFDT et UNSA ne valident pas la méthode de boycott des autres organisations syndicales, estimant dangereux d’opposer un refus à tout changement, avant même de connaître avec certitude les contours du projet de la Région. Ayant été élus pour représenter le personnel, ils refusent la politique de la chaise vide, assument leurs responsabilité et font entendre leur voix dans les instances représentatives comme dans les réunions de concertation, afin de faire évoluer le projet dans un sens de la protection des personnels et du service public."

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin
@dresse : cfdt.region@yahoo.fr
06 82 13 75 11

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

LE SUJET : plan lycées… pour plus tard, mais la CFDT obtient au moins une garantie pour les agents !

 

Après une heure de manifestation organisée par FO avec les personnels de Montjoux, les représentants du personnel de trois organisations syndicales ont choisi de ne pas siéger en CTP. Deux organisations syndicales(dont la CFDT) représentant 4 sièges sur 7 en CTP ont tenu le CTP.

La séance s’est ouverte par deux déclarations sur le sujet « plan lycées de demain », car ça devait être le sujet central du CTP. Vous pouvez lire ci-dessous la déclaration de la CFDT.

 

La CFDT a obtenu une garantie. M.Alain Fousseret, Vice-président a clarifié le débat en affirmant « Aucun personnel ne sera versé contre son gré au Centre des gestion ». C’est une vraie garantie sur la façon dont seront traités les personnels ; ils ne seront pas versés à ce « Pôle emploi de la fonction territoriale » et seront donc reclassés dans d’autres établissements. Voici plusieurs mois que nous demandons un engagement politique clair sur ce sujet, nous l’avons obtenu aujourd’hui !

Autre info « Aujourd’hui, on ne peut pas dire combien de lycées seront impactés » et « Il n’y aura pas de fermeture de lycées à la rentrée 2014 ».

La CFDT fait remarquer

  •  que la Région qui travaille à la fusion avec la Bourgogne va peut-être attendre que ce soit bouclé pour faire avancer le plan lycées
  • que la Région communique très mal vis-à-vis de ses agents, leur annonce une décision pour le 27 juin … mais en fait il n’y aura rien de précis le 27 juin au Conseil régional, tout au plus des bilans. Cette information  mal maitrisée est la porte ouverte à tous les bruits et à toutes les angoisses.

Rappelons que la Région ne demandait pas de vote du CTP… donc l’avis du CTP, ce sera pour une autre fois, quand le projet sera écrit !

 

2°/ Bilan social

Un document à lire pour connaître la collectivité.

Un point à souligner cette année : la montée de l’absentéisme. Qui atteint 29,96 jours par agent. La CFDT demande les chiffres par établissement et par service. Le stress et la surcharge de travail sont à l’origine d’une part importante de cette hausse.

La CFDT reformulera en CHS sa demande de cellule de veille stress pour les agents des lycées.

 

3°/ Transfert de l’autorité de gestion des fonds européens

En résumé les transferts c’était déjà le bordel quand il y avait de l’argent public, alors maintenant qu’il n’y en a plus, c’est le bordel au carré.

Il était prévu

  • 13 Transferts physiques (c’est presque bouclé)
  • 11 postes sur compensation financière de l’Etat
  •  9 créations de postes dans les services de la Région, sur missions nouvelles.

Comme l’Etat ne veut verser l’argent des 11 postes de compensation qu’une fois que tout sera calé dans toutes les régions (ça peut mettre du temps et la DGCL refuse toute rétroactivité) … la région prend 2 postes sur les 9 créations pour asssurer l’instruction des dossiers (les urgences).

Merci l’Etat !

 

4°/ Logiciel de gestion du temps dans les lycées

Un point positif : tous les lycées vont pouvoir présenter les emplois de temps de la même manière et le logiciel prévoit des alertes informatiques pour que le règlement soit respecté.Evidemment ça n'obligera pas les gestionnaires à faire les emplois du temps en septembre, mais ça se verra plus !

Ce sera expérimental à la rentrée 2014.

Nous avons demandé que deux alertes soient prévues :

  • en cas de non-respect des 4 semaines consécutives de congé en été
  • ou d’horaires inférieurs à 37,5heures/semaine (pour un temps plein) afin de ne pas réduire le nombre de  jours de congés.
    Ayant obtenu ces 2 alertes, nous avons voté pour cette expérimentation.

 

5°/ Polycompétence

La CFDT a voté contre la polycompétence dans la mesure où elle ne fait pas l’objet d’une valorisation financière pour les agents.

 

6°/ Charte déontologique des achats

Elle vise à repréciser les règles qui s’appliquent à tout agent ayant des contacts avec un fournisseur. On ne peut qu’approuver.

 

7°/ Evolution de carrière des agents des lycées.

Il reste des risques de dévalorisation des métiers au profit de la valorisation du seul encadrement et des risques d’incohérence des parcours comparés entre collègues, mais il y a des avancées qui nous amènent à nous abstenir sur le dossier plutôt que de voter contre.

Ces avancées sont

  •  l’ouverture d’un ratio de 15 % (à la demande de la CFDT, ce ratio prévu à 10% est augmenté en cours de CTP) pour les agents d’entretien et d’accueil, vers ATTP2
  • L’avancement annoncé en 2014 de tous agents d’accueil ayant la spécialité accueil par concours et des agents avec une spécialité, mais ne l’exerçant pas car reclassés sur un poste d’accueil pour cause de maladie.
    C’était une forte revendication de la CFDT, au nom d’une justice minimum : nous l’obtenons aujourd’hui !

8°/ Télétravail

Nous avons à donner un avis sur une expérimentation de 8 mois à compter du 1er septembre (notre avis a été positif).

Cependant, quelques mauvaises nouvelles règlementaires : l’indemnité forfaitaire de 32 euros par quadrimestre (participation à la connexion et électricité) est considérée par le fisc comme « avantages en nature » et les agents ne bénéficient pas d’un chèque-déjeuner les jours de télétravail.

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire et vous invitons à nous informer de toutes vos remarques pendant la période d’expérimentation : c’est ce qui nous permettra d’affiner le dispositif à l’heure du bilan  et de l’améliorer en tenant compte de vos remarques.

 

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

Déclaration CFDT en CTP/ plan lycées

Voir les commentaires

Published by CFDT - Flash CTP

Deux grands chantiers sont en cours :
les fusions de lycées (appelées pudiquement « plan lycées de demain »)
et
la fusion des régions sur fond de report des élections régionales.

Et la concertation là-dedans ? Mme la Présidente n’a que ce mot à la bouche, que ce soit dans l’Est Républicain (voir article joint) ou les dossiers CTP. Vous remarquerez que cette concertation est toujours « large »… jamais approfondie !

Sur la fusion des lycées : les organisations syndicales ont en effet été conviées à une floppée de réunions territoriales avec les gestionnaires en mai. Dommage qu’elles aient reçu l’invitation pendant les vacances et que deux réunions soient programmées le 16 mai,  jour du CTP (Besançon et Dole … des sites où rien ne va se passer comme chacun sait !).

Nous venons de recevoir le dossier CTP. Rappelez-vous ce CTP devait être long car il comportait plusieurs dossiers lourds dont le plan lycées … aujourd’hui à peine plus d’une page donnée aux représentants du personnel, dont ¼ de page pour saluer la « large concertation » (ça ne s’invente pas, moins on fait de dialogue social plus on en parle).

Pour ce qui est des personnels, ça ne s’invente pas non plus : « Les décisions seront prises après qu’une analyse approfondie de la situation des personnels qui pourraient être impactés par une réorganisation ait été réalisée ».

Et la cerise sur le gâteau, le dossier CTP se conclut ainsi « Il s’agit d’une information sur ce dispositif, l’avis du CTP n’est pas sollicité »… c’est sûr on se demande sur quoi on aurait bien pu donner un avis !

 

La CFDT, malgré le délai très court entre invitation et réunions avec les gestionnaires a quand même envoyé des militants aux deux premières réunions auxquelles nous étions conviés. Ils ont posé les questions suivantes :

« Au nom de la CFDT, nous vous posons 3 questions :

1/ vous nous nous avez répondu par écrit que vous "n'envisagiez" pas de reverser des agents au Centre de gestion. Cette formulation nous inquiète : on peut ne pas envisager de faire une chose aujourd'hui et l'envisagez demain, si vous nous garantissiez que vous vous engagez à ne pas le faire, cela aurait une autre portée pour rassurer les agents. Pouvez-vous nous garantir que c'est votre engagement politique.
Nous mettons bien sûr à part les rares cas d'agents proches de la retraite qui pourraient trouver un intérêt à être au centre de gestion.
2/ nous vous demandons de vous engager sur un périmètre maximal de reclassement des agents.

3/ les moyens en formation sont-ils budgétés pour permettre d'accompagner les agents, à quelle hauteur ? »

 

La réponse est : les questions de personnel ce n’est pas ici, ce sera vu avec la DRH …. Alors pourquoi vous nous invitez ? Pour faire joli dans le paysage de la « large concertation » ? Fermer la porte au nez des représentants du personnel quand ils posent des questions, c’est ça, la « large concertation » ?

Les seules infos que l’on a obtenues et que l’on avait déjà, c’est : baisse des effectifs, trop de m2 donc fusions.

 

Sur la fusion des régions.

Nous vous laissons prendre connaissance en détail des propos de la Présidente.

Dans ce cas la concertation sera « la plus large possible »

Mais souvenez- vous, si vous vous posez des questions sur l’avenir de votre poste, c’est une « réaction primaire », qu’on se le dise. Si vous dites « touche pas à mon poste », en plus d’être « concertés » vous serez cons-cernés !

 

      La CFDT organise les contacts avec la section CFDT du Conseil Régional de Bourgogne. Espérons que le dialogue social bourguignon est un peu plus développé !

Nous vous informerons très vite sur la réalité de ce qui se passe en Bourgogne pour les agents.

 

Enfin au niveau national, la CFDT, présente au Conseil supérieur de la fonction publique territoriale a proposé un amendement au projet de loi visant à établir «  l’obligation de négocier préalablement à tout transfert de personnels, mutualisation de services ou regroupement de régions »


Restez branché sur notre blog !

Et n'oubliez pas (article ci-dessous) la grève du 15 mai contre le gel du point d'indice ... c'est la rue qu'on peut peser.

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

 

Interview Présidente Est du 8 mai

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

15 mai Grève contre le gel du point d'indice

15 mai : mobilisation des Fonctions publiques

contre le gel du point d’indice.

 

La CFDT appelle à la grève contre le gel du point d’indice. Il n’est pas acceptable que le point, gelé depuis juillet 2010, soit bloqué pour une 5° année consécutive !

Le gouvernement a vaguement promis, devant la promesse d’une forte mobilisation le 15 mai que le point serait dégelé si la croissance revenait !
… très vague, si vague que personne n’y croit
. Il faut faire pression.

Pour que cette vague
promesse devienne réalité, il faut être
gréviste le 15 mai et être dans la rue !

 

Lieux de rendez-vous :

Besançon : 11h Place de la Révolution

Montbéliard : 14h Champ de foire

Dole : 10h Devant la Sous-préfecture

Lons-le-Saunier : 15h Place de la Liberté
Vesoul  : 11h Préfecture

Belfort : 10h Place d’Armes

Dans la Fonction publique territoriale, vous pouvez être gréviste heure, décomptée 1heure, dans la Fonction publique d'Etat c'est une journée quelle que soit la durée de l'arrêt de travail. Débrayez au moins une heure pour être comptabilisé gréviste ou 2h pour aller à la manif !

Artcile récent à lire : primes des administrateurs, 1/2 réponse de la Présidente, voir ci-dessous.

La secrétaire de la section CFDT du Conseil régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité

  le blog tosregio

NOUVEAU ! Le blog tosregio évolue, il devient le blog CFDT d'information de tous les agents du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, sièges et lycées de Bourgogne-Franche-Comté. Le blog CFDT, c'est la garantie d'une information immédiate, accesible sur les intranets non encore fusionnés, Mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez !

Hébergé par Overblog