Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le blog tosregio

Chers collègues,

 

Vous rentrez ou vous allez rentrer et vous venez faire un tour sur le blog CFDT... bienvenue ! Nous espérons que vous avez passé de bonnes vacances. Les militants CFDT reprennent aussi et sont prêts à vous aider, à vous informer.

L'info CFDT passe beaucoup par ce blog.

Ne serait-il pas intéressant pour vous d'être prévenus chaque fois que nous publions un nouvel article ?

C'est très simple, dans la colonne de droite, il vous suffit de rentrer votre adresse mail dans la rubrique "NEWSLETTER" et vous recevrez un mail lors de chaque mise à jour du blog. Alors ... 30 secondes pour rester connectés toute l'année.

 

Cont@ct : cfdt.region@yahoo.fr
La Secrétaire de la section CFDT
du Conseil régional
Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)

Voir les commentaires

Published by CFDT

CFDT

 

Quelques nouvelles concernant votre porte-monnaie :

1/ GIPA
C'est confirmé, la CFDT avait raison de faire des investigations : la GIPA n'a pas été correctement versée à tous ceux qui devaient en bénéficier. Il semblerait que la Région ait un problème informatique.

La CFDT interpelle la Région : comment va-t-elle faire pour remonter sur les années antérieures. S'il y a défaillance de sa part (ou de celle du fabricant de logiciel),  c'est à elle de trouver la solution ! Et pas seulement sur l'année en cours.

En attendant, vous pouvez continuer à vérifier votre cas personnel avec le calculateur ci-joint ... contactez nous si vous trouvez des chiffres positifs dans la dernière colonne !

 

2/ Un + pour la catégorie C

2 Bonnes nouvelles au journal officiel en ce début d'été :

-->  Un 8° échelon est créé pour les agents en échelle 6 (avec indice brut 499... le 7° est à 479 brut), c'est à dire adjoints techniques et administratifs territoriaux principaux de 1ère classe.

Il faut savoir
- qu'avant, cet échelon n'existait que pour les techniques, il est étendu à tous,
- qu'avant, son accès était limité, ce qui ne sera plus le cas. Il devient accessible à l'ancienneté, après 3 ans (mini) ou 4 ans (maxi) dans le 7° echelon.

 

--> le gouvernement annonce une augmentation au 1er janvier 2014 pour la catégorie C, les négociations sont en cours ...

 

C'est un petit rattrapage après l'annonce scandaleusement unilatérale de la Ministre concernant le gel du point d'indice pour la Fonction publique jusqu'en 2015. Toutes les organisations syndicales avaient été outrées d'apprendre cette décision par la radio ... comme quoi, il n'y a pas qu'à la Région que les organisations syndicales sont tenues pour quantité négligeable !

La Secrétaire de la section CFDT
du Conseil régional


Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

CFDT

 

Suite au mouvement social massif du 21 juin autour des EMOP, la Présidente ne pouvait faire moins que de recevoir les organisations syndicales. Le 28 juin au matin, elle  a convoqué les représentants du personnel, mais aussi les responsables d'EMOP : l'occasion était trop belle, il fallait aussi en profiter pour essayer de faire passer la pilule en expliquant aux responsables d'EMOP à quel point cette politique d'austérité était nécessaire !... s'ils pouvaient faire accepter aux agents la mort des EMOP et les suppressions de postes, ce serait parfait, puisque les méchants syndicats ne veulent pas jouer ce rôle de fossoyeurs ! Pas sûr que les responsables d'EMOP soient convaincus !

 

L'intersyndicale a posé la question préalable (voir notre déclaration en annexe) : acceptez vous ou non le gel du dossier et la reprise des négociations ? Devant le refus de la Présidente, les représentants des personnels ont tourné le dos, mais sont restés pour écouter le discours de la Présidente aux responsables d'EMOP.

En résumé, la Présidente annonce

- que pour les EMOP spécialisées, c'est acté, circulez, y a rien à voir,

- que la restructuration est inéluctable

- qu'elle essaiera de maintenir la NBI des anciens agents d'EMOP à titre personnel (seul petit point positif).

Comme il faut bien trouver un bouc émissaire, la Présidente tape allègrement sur les organisations syndicales qui ont choisi d'assister en silence à ce dialogue social impossible.
Qu'on se le dise, nous n'acceptons pas de cautionner la politique régionale qui prend le tournant de l'austérité en participant à un dialogue social truqué !

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil régional
Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)

Voir les commentaires

Published by CFDT

CFDT

à tous les agents, siège et lycées, car vous êtes tous concernés (les non-remplacements, ça commence au siège aussi).

 

Comme on pouvait le craindre, l'entrevue avec le Vice-Président le 18 juin n'a rien donné. La Présidente ne voulait pas participer, sans doute qu'elle ne souhaitait pas entendre nos arguments ! C'était une réunion juste pour dire qu'on faisait du dialogue social !

 

Le préavis de grève est maintenu.
Rendez-vous le 21 juin à 9h maxi
devant les portes du Conseil régional

pour expliquer aux élus les raisons de notre indignation.

 

Nous attendons des réponses sur les modalités de décompte de grève. Une chose est sûre, pendant vos trajets, vous devez être grévistes.

 

RESTEZ CONNECTES SUR CE BLOG

pour la suite des infos !

La Secrétaire de la section CFDT
Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)

Voir les commentaires

Published by CFDT

CFDT

Enfin la vérité !... la Région avoue à la presse ce qu'elle n'a jamais dit ouvertement aux représentants du personnel : toutes les EMOP sont condamnées à une

"extinction naturelle"

... par non remplacement des départs.

Comme l'administration nous avait dit qu'une EMOP de moins de 5 n'est, selon elle, pas viable ...certaines EMOP de 5 agents sont condamnées à une mort prochaine.

Nous vous laissons lire l'article de l'Est (cliquez dessus pour le lire en entier) : ce ne sont pas les organisations syndicales qui le disent, c'est la direction.

Alors la grève le 21 juin jusqu'à 13H, la manif à 9H devant le Conseil Régional, c'est le moment... et pas que pour les EMOP !!

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

EMOP"Extinction naturelle"

Voir les commentaires

Published by CFDT

CFDT

La GIPA, c'est quoi, y ai-je droit ?

Vous stagnez depuis 4 ans au même échelon,
vous n’avez pris en 4 ans qu’un « petit » échelon (peu de points),
vous avez un maintien d’indice à titre personnel
… vous pouvez peut-être bénéficier de la GIPA.

 

La GIPA, Qu’est-ce que c’est ?

La GIPA, garantie individuelle de pouvoir d’achat a été mise en place par le décret du 6 juin 2008, pour garantir aux fonctionnaires de ne pas perdre du pouvoir d’achat. Elle visait notamment à garantir les revenus des agents en fin de carrière dont l’indice n’évolue plus.
Comme le gouvernement a gelé la valeur du point d’indice depuis 2010… la GIPA a de beaux jours devant elle !

Calcul de la GIPA  = (INM au 31/12 de l’année de début de période de référence * valeur moyenne du point cette même année) * (1+taux d’inflation) – (INM au 31/12 de l’année de fin de période de référence *valeur moyenne du point de la même année)  * quotité de travail.
Chaque année les valeurs permettant le calcul sont données par un arrêté ministériel.
La GIPA concerne tous les grades, toutes les catégories.

Nous nous interrogeons :
 la Région a-t-elle toujours bien versé la GIPA  cette année
et les années précédentes ?

 Pas si sûr… alors prenez le temps de vérifier :

Ressortez toutes vos feuilles de paye de décembre depuis 2003
 Dans la ligne du dessus de la feuille de paye, recherchez « indice » ou INM,

 

Puis utiliser nos CALCULATEURS ci-joint.

 

(Attention pour la GIPA 2009 et 2010, il y avait une condition de plus à remplir : avoir atteint le dernier échelon de son grade ou de son cadre d’emploi depuis 4 ans.)

Si vous pensez pouvoir en bénéficier, appelez nous.


La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

CFDT

Suite au préavis de grève intersyndical déposé
pour le 21 juin (défense de l'emploi menacé en général -passage au privé, non remplacements de départs en retraite et mutations) et des EMOP en particulier,

 

la Présidente reçoit les organisations syndicales,

 

Mardi 18 juin à 16H

 

Nous vous tiendrons informés du résultat de cette entrevue sur ce blog.

 

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional,

Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

CFDT

 

Vous savez que les collectivités locales ont reçu le mot d’ordre national de réduire les dépenses publiques … et évidemment on commence par les agents.

Si nous ne réagissons pas aujourd’hui, demain nous n’aurons plus de mutations possibles, nos métiers seront dévalorisés et nous ferons le travail des collègues partis en retraite ou en mutation (bonjour les conditions de travail !)

Les premiers touchés sont les agents d’EMOP : les EMOP reprographie, lingerie, espaces verts, travail en hauteur sont supprimées… les agents cherchent à se reclasser et ce n’est pas simple, certains y parviendront, d’autres vont devoir abandonner leur métier au passage !

Mais après ?
Les EMOP restantes (polyvalentes) perdent déjà des effectifs (56 au lieu de 69) et la Région annonce :
-
qu’une EMOP de moins de 5 agents n’est pas viable… or plusieurs sont à 5 ou 6 agents. Avec les départs en retraite annoncés, c’est la fermeture programmée de plusieurs EMOP polyvalentes dans les années à venir, si l’on ne réagit pas pour sauver ces formidables outils que sont les EMOP ,
- qu’elle ne veut pas augmenter la masse salariale de plus de 1% … comme le GVT (= l’effet des avancements et promotions) va largement absorber les 1%, ce sont les suppressions d’effectifs qui vont compenser.

Et les suppressions d’effectifs touchent tout le monde : les départs en retraite non remplacés, c’est du travail en plus pour ceux qui restent et des postes vacants en moins, donc des mutations impossibles.


La politique de la Région commence à toucher le siège : un agent de l’administration générale part en mutation dans un lycée, la Région répond qu’il était en surnombre (en clair qu’il ne faisait rien !) pour ne pas le remplacer. En même temps les recrutements au haut de l’échelle ne posent pas de problèmes ! un DGA de plus pour encadrer les directions Europe-International, CESER et Enseignement supérieur Recherche.

 

Ne dites pas :

« Je m’occupe de me reclasser dans une autre EMOP »
« Mon travail est nécessaire, mon poste restera »
« Je cherche ailleurs »
« C’est la crise, attendons »

C’est  AUJOURD'HUI nous devons faire comprendre aux élus que la suppression des EMOP est une aberration économique et managériale … sinon la même politique de gestion à la seule calculette continuera … dans tous les services !

Ras le bol

  • De voir nos métiers, nos spécialités, méprisés
  • De ne jamais savoir à quoi sert vraiment notre travail (notes bloquées, « retoquées »
  • De s’entendre dire par la DRH « si ça ne va pas cherchez ailleurs », ou lorsqu’on a un concours « allez voir ailleurs »
  • De subir la chape de plomb hiérarchique
  • De se battre toujours pour que le règlement de temps de travail soit respecté etc.

Alors notez sur vos agendas :
21 juin : faites de la musique, faites vous entendre :

grève contre la suppression des EMOP et pour l’EMPLOI … le nôtre, le vôtre. Tous dans la même galère, tous en grève le 21 juin, tous mobilisés. Lisez les blogs syndicaux, vous aurez toutes les infos.

Voir les commentaires

Published by CFDT

 

 

CFDT

 

Pour certaines EMOP, la suppression est déjà décidée par la Région, pour d'autres, ce n'est guère mieux : parmi les 8 EMOP conservées, trois équipes auront 5 agents... mais en même temps, la Région affirme qu'à moins de 5 personnes, une EMOP n'est pas viable. On sait donc que ces EMOP sont menacées dès qu'un départ en retraite ou une mutation a lieu !

En même temps, la Région annonce qu'elle limite à 1% la progression de la masse salariale. Rien qu'avec l'ancienneté, le 1% est largement atteint ... donc aujourd'hui ce sont les EMOP, demain les autres.

 

La CFDT, en intersyndicale avec toutes les autres organisations, se mobilise contre la politique de casse de la Région. Voici la déclaration intersyndicale faite hier en CTP :

 

" Toutes les organisations représentatives de la Région dénoncent les dernières évolutions de la politique régionale concernant les EMOP.
En 2008, un audit estimait que les EMOP étaient rentables et fournissaient un travail de qualité. Aujourd’hui la Région a décidé la suppression de certaines EMOP et annonce d’autres suppressions de postes (non remplacement de départs en retraite, etc.), se servant des EMOP comme variable d’ajustement budgétaire.
Nous nous opposons farouchement à la suppression des EM
OP car :

· Les EMOP apportent des services très adaptés à la spécificité de chaque établissement,

· Supprimer les EMOP aujourd’hui, c’est supprimer un outil performant, totalement à la disposition des établissements, c’est casser un service public de qualité qui remplit une mission indispensable. Cette mission sera effectuée par des entreprises privées : la ligne budgétaire « rémunérations » baissera, et la ligne « prestations extérieures » augmentera d’autant (voire plus).

· Les professionnels sont cassés, la qualification des personnels niée. Les agents perdent leur identité professionnelle et au passage, du pouvoir d’achat (perte de la NBI).

· La suppression des EMOP lingerie supprime toute possibilité de carrière pour le personnel féminin,

· Les investissements récents en matériel et en formation des personnels ne seront jamais rentabilisés ! Un exemple : une tondeuse de l’ordre de 10 000 euros achetée tout dernièrement pour l’EMOP espaces verts… qui est supprimée.

· Les agents d’EMOP sont déstabilisés, écœurés devant autant d’absurdité et de gaspillage des deniers publics.

· Le personnel n’est pas là pour servir de variable d’ajustement budgétaire et remplir, sous couvert de la crise, l’objectif « baisse du nombre de fonctionnaires »… quitte à ce que ça coûte plus cher au contribuable. Nous estimons que les décisions actuelles sont non seulement en contradiction avec les engagements de campagne de Mme la Présidente, mais aussi avec la cohérence économique.

 

LES ORGANISATIONS SYNDICALES S’OPPOSENT A LA MAUVAISE GESTION DES DENIERS PUBLICS, A LA DEGRADATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL, AU MEPRIS DES AGENTS ET DE LEURS COMPETENCES. AUJOURD’HUI LES EMOP, DEMAIN LES AUTRES…"

 

La mobilisation continue,
restez en contact
en lisant notr
e blog !

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil régional
Dominique Aubry-Frelin (06 82 13
75 11)

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

CFDT

1er mai 2013

Un petit déjeuner citoyen

La CFDT, la CFTC, et l’UNSA ont décidé d’agir ensemble, dans un cadre clair, le 1

er mai, fête

internationale du travail.

Elles veulent, ce jour là, exprimer leur solidarité et leur soutien aux travailleurs qui partout

dans le monde n’ont pas accès aux droits fondamentaux. Elles réaffirment le besoin de

politiques européennes qui donnent véritablement la priorité à l’emploi et à la réduction

des inégalités. Il faut mettre un terme aux politiques d’austérité aveugle qui provoquent le

chômage, la précarité, et la montée des replis nationaux et des populismes.

Ces priorités sociales et de développement économique durable doivent être aussi celles de

notre pays.

C’est le sens de notre engagement et de notre soutien à l’accord Emploi et Sécurisation

Professionnelle du 11 janvier 2013 en cours de débat parlementaire.

Dans un contexte où sont engagées des réformes du marché du travail dans de nombreux

pays européens, cet accord montre que l’action syndicale et le dialogue social permettent

d’obtenir des résultats, de construire des solutions face à la crise.

La CFDT, la CFTC, l’UNSA appellent leurs militants, leurs adhérents, les salariés à participer

massivement :

au petit déjeuner citoyen à Besançon de 10 h à 12 h

le 1er mai 2013 sur le parking de la RODIA

La secrétaire D.Aubry-Frelin

Voir les commentaires

Published by CFDT

  le blog tosregio

NOUVEAU ! Le blog tosregio évolue, il devient le blog CFDT d'information de tous les agents du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, sièges et lycées de Bourgogne-Franche-Comté. Le blog CFDT, c'est la garantie d'une information immédiate, accesible sur les intranets non encore fusionnés, Mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez !

Hébergé par Overblog