Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le blog tosregio


Compte-rendu de rendez-vous avec la Présidente,
ce jour, 24 novembre.

Suite "Repostuler sur son propre poste"



(Excusez le retard de publication consécutif à un problème technique sur notre blog)

La CFDT a sollicité un rendez-vous auprès de la Présidente : celle-ci nous a rencontrés aujourd'hui en présence de M. Niepceron, Vice-Président chargé du personnel.

Nous avons exposé à la Présidente les méthodes utilisées par les services de la DRH et de la Communication pour procéder à leur restructuration ("le Repostuler") et les inquiétudes légitimes qu'elles suscitent.

Nous avons souligné les craintes des agents pour leur poste et l'incohérence qui existe actuellement : une mobilité impossible depuis environ un an pour beaucoup d'agents qui souhaitent bouger et une mobilité imposée pour ceux qui souhaitent conserver leur mission !

La Présidente a entendu notre témoignage et s'est engagée à mettre un coup d'arrêt à la procédure afin de rouvrir le temps du dialogue social et de prendre le temps du débat sur les objectifs et les méthodes. Nous la remercions de rendre un peu de sérénité au personnel et de place au dialogue social largement mis à mal depuis quelques temps.

  Donc qu'on se le dise : aujourd'hui personne n'a obligation de repostuler sur son poste tant que le débat n'a pas eu lieu. Il est urgent d'attendre.


  Mais attention : ce rendez-vous nous a permis de confirmer notre analyse : les élus souhaitent des remaniements dans les services (pas seulement DRH et Communication) pour assurer le service public en tenant compte des contraintes budgétaires fortes qui pèsent sur les collectivités. Donc c'est confirmé : nous sommes tous concernés !

La CFDT n'est pas hostile à toute évolution (certaines modifications d'organigramme se sont d'ailleurs bien passées) pourvu 
* qu'elle soit fondée sur des objectifs transparents et partagés
* que les procédures soient débattues et explicitées
* que des garanties sérieuses soient données aux agents sur leur avenir à la Région, sur leurs missions.


Donc vous l'avez compris le processus n'est qu'en stand by ... il faut continuer à se mobiliser encore plus qu'avant si l'on veut que les réorganisations se fassent sans dégâts colatéraux dans le personnel .
Nous faisons tourner la pétition qui se remplit bien... Continuons : c'est maintenant qu'il faut nous donner les moyens de vous défendre.

Avec vous, la CFDT a permis l'ouverture du dialogue : rien ne se fera plus en catimini comme c'était commencé !

La CFDT prendra toute sa place dans le dialogue social pour faire remonter vos inquiétudes, mais aussi vos questions, vos demandes de garanties, de clarification et globalement de respect des personnes.

La Secrétaire, Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)

 

 



Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité





Le "repostulant", demain ce sera vous !
Pétition : disons tous "Repostuler stop !"

 Que se passe-t-il à la Région ?
Vos représentants CFDT vous ont informés dès que la chappe de plomb a laissé échappé quelques infos : il y a environ une semaine, nous avons eu vent, par des agents inquiets et déstablisés à juste titre, d'une curieuse méthode de restructuration mise en oeuvre dans les services DRH et Communication.
Il y est demandé à tous les agents de postuler:
- sur leur propre poste s'ils veulent le garder
- mais aussi sur deux autres (au moins) au cas où ... on aurait envie de faire bouger les pions pour aboutir au schéma préétabli qui existe dans la tête de la/du Directeur (/trice)


 C'est du déjà, vu aux conséquences trop connues
Cette méthode nous a interpelés car elle a déjà fait ses preuves néfastes chez Orange, France-Télécom, Shell, Pôle Emploi...

 Pourquoi c'est un piège ?
Parce ça permet à la Directrice ou au Directeur
- de ne pas se mouiller, de ne pas jouer son rôle de cadre, de faire ce qu'elle/il veut sans avoir l'air de choisir
- de mettre en place son schéma cible sans concertation collective, mais en créant au contraire une concurrence détestable entre agents et une ambiance de "sauve qui peut"
- d'opposer à l'agent muté d'office son "pseudo-choix" :
" Vous occupez ce poste depuis dix ans, mais en fait vous n'avez pas vraiment le profil, on vous met donc sur votre 3° choix.... ah vous n'êtes pas content ? vous pouvez aller voir ailleurs et d'ailleurs qu'avez-vous à vous plaindre, on vous donne un de vos choix c'est vous qui l'avez demandé, non ?

Et la cerise sur le gâteau ... le jeu des chaises musicales est ouvert en direction de l'extérieur !
Rappelez vous on nous disait toujours qu'en cas de restructuration d'une direction, il n'y avait pas d'appel de candidature, ni interne ni externe , et bien aujourd'hui, on ouvre le jeu et on se permet de faire des recrutements externes dans une direction qui va avoir besoin de tous ses postes pour traiter ses agents avec un minimum de respect.

Il est même demandé à des agents de se positionner sur des postes pour lesquels il n'y a pas (du moins officiellement) de fiche de poste, de signer un chèque en blanc à la restructuration en quelque sorte.
Ne rêvons pas, ces méthodes vont rarement avec des hausses d'effectifs : nous exigeons des garanties d'emploi pour les agents et des accompagnements en formation pour les agents touchés par les retructurations.

A la suite de la réunion de ce jour, le personnel a souhaité interpeler l'administration et les élus par une pétition pour stopper ce processus destructeur et pour exiger des clarifications et des garanties au CTP du 8 décembre prochain.
Notre pétition circule déjà dans les services, merci de vous organiser et de nous faire signe quand vous avez réuni les signatures :
cfdt.région@yahoo.fr
Le plus tôt sera le mieux !
06 82 13 75 11 (pour tous renseignements complémentaires)


(Pour info : la CFDT n'appelle pas à la grève du 24/11,
grève des enseignants FSU).









Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité

                                       Actus 18/11/2009

Méthodes France-Télécom à la Région.
La CFDT a informé les agents des services administratifs (par tract papier) des nouvelles méthodes de restructuration testées dans les services DRH et Communication : obligation de repostuler sur son propre poste et de faire aussi d'autres choix que l'on pourra toujours vous opposer ensuite pour vous muter d'office ! Le risque d'extension de ces méthodes est bien réel, nous devons réagir, avant tout : NE PAS REPOSTULER.
Pour débattre avec vous du problème et vous consulter sur les suites à donner, nous organisons une réunion d'information le
        19 novembre 2009,
salle d'Orival de 11h à 12H
Nous avons proposé une intersyndicale
aux autres organisations le même jour à 14h
et vous tiendrons informés.

 CAP et dossier individuel
Les CAP d'avancement de grades et de promotion approchent et vous ne savez pas où vous en êtes dans votre carrière? Les réponses de la DRH sont de plus en plus limitées?
Deux possibilités :
- Appelez nous, vos élus CFDT en CAP A, B ou C pourront vous dire si vous êtes promouvables (si vous remplissez les conditions)
Attention : Pour un avancement (au sein du même cadre d'emploi): appelez la CAP de votre grade.
Pour une promotion (changement de cadre d'emploi, passage de C en B etc) : appelez la CAP de la catégorie vers laquelle vous pouvez postuler.

- Si vous ne figurez pas dans la liste des promouvables de cette année et que vous voulez savoir à partir de quand vous pourrez prétendre à une promotion...
vous pouvez à tout moment consulter votre dossier, sur place à la DRH et après demande écrite.
Vous pourrez faire des copies et nous consulter ensuite, nous pouvons même vous accompagner.

- Vous avez possibilité avant les CAP (*) de nous envoyer des éléments d'information sur vos missions, vos responsabilités, les difficultés que vous rencontrez ... afin d'aider nos élus à défendre votre cas, en nous écrivant à
cfdt.region@yahoo.fr

 (*)  CAP A et B : 26 novembre 2009
          CAP C : 30 novembre 2009

Contact : permanence 03 81 61 61 68 (mardi et jeudi),
 portable 06 82 13 75 11


Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité

           



Etude conditions de travail dans les lycées


La CFDT a été à l'origine de l'étude sur le stress et les risques psycho-sociaux dans les services administratifs avant même la décentralisation (voir notre article précédent), elle a demandé dès l'origine que la même démarche ait lieu dans les lycées : ça démarre.

La Région a souhaité élargir le champ de l'étude : les risques psychosociaux (stress, violence, harcèlement) ne seraient qu'un aspect étudié parmi d'autres.
La CFDT avait exprimé son inquiétude sur ce choix : noyer le risque psychosocial au milieu du risque électrique, du risque "toxique" ou chute risque de le ranger au rang de dernière priorité : non parce qu'il n'est pas important, mais parce qu'il et plus dur à traiter !

Nous avons néanmoins voté "pour" cette étude en plusieurs temps :
- d'abord un pré-diagnostic confié à FACT (Franche-Comté amélioration des conditions de travail), qui a déjà réalisé un audit fort intéressant sur les services administratifs au moment des 35h
- la rédaction du cahier des charges de l'étude
- l'etude elle-même confiée à un cabinet extérieur


Le prédiagnostic devrait se faire d'ici la fin de l'année à partir de données statistiques, d'observations, de questionnaires, d'entretiens.
Nous vous invitons à réserver le meilleur accueil à FACT
si vous faites partie de l'échantillon de lycées concernés par cette première phase de prédiagnostic qui se déroulera en novembre-décembre. L'étude elle-même devrait démarrer en avril 2010.

Pour plus de renseignement vous pouvez nous contacter :
   cfdt.region@yahoo.fr
06 82 13 75 11
03 81 61 61 68 (permanence mardi  jeudi)

Voir les commentaires

Published by CFDT - Flash CHS

                                                                          



Suite ....Flash CHS du 13 octobre 2009 N°2

Etude stress et risques psychosociaux
 dans les services administratifs

La CFDT a fortement revendiqué et obtenu une présentation à l'ensemble du personnel par le groupe de travail, qui aura lieu le 10 novembre à 9H30.
Nous avons fermement combattu l'idée d'une présentation service par service réalisée par le chef de service : que tout le monde entende le même son de cloche, que chacun puisse profiter des questions posées par les autres ! Et puis un brin de collectif à la région ne nous fera pas de mal.

Le CHS s'est prononcé favorablement sur :

1/ les priorités d'action :
- la Charte du bien vivre ensemble au travail
- l'accès au médecin de prévention et la mise en place de la cellule de veille
- l'accès à l'assistante sociale : les crédits seraient inscrits au prochain Budget
- l'accès à un psychologue du travail extérieur
- lamélioration de l'accueil des nouveaux agents et des agents de retour après maladie longue
- la formation à la gestion de projets et au management participatif.

2/ la mise en place d'une cellule de veille / stress qui pourrait être saisie par la DRH, les représentants du personnel ou la Médecine de prévention. Cette cellule travaillerait à la prévention et à la résolution de problèmes collectifs à partir d'indicateurs (absentéisme, demandes de mutation, accidents ...).
Une interrogation : la Région se donnera-t-elle les moyens de nous fournir ces indicateurs rapidement ?

3/
La Charte.
Déclaration CFDT :
"
La CFDT votera « pour » cette charte car  elle souhaite prendre acte des aspects positifs de la démarche et s’engager à la poursuivre, mais elle tient à souligner qu’elle regrette :

- Le manque d’engagement des différents partenaires dans la Charte. La Région a en effet refusé une présentation  où les partenaires (élus, cabinet, cadres, agents) s’engagent sur des points spécifiques,

- Le caractère trop théorique du texte qui en limite la portée pratique pour les agents."

La CFDT obtenu quelques avancées significatives :
- La Charte limite clairement l'obligation de communiquer ses coordonnées téléphoniques : seuls doivent les donner les DG, DGA, agents d'astreinte et en cas de force majeure prévue par la loi (comme la pandémie : voir notre billet d'hier)... et non en cas de très vague "obligation de service" comme prévu dans le texte initial.
 A vous de résister aux pressions et de faire respecter votre vie privée, nous vous en avons donné les moyens !
- il est prévu que "les conflits qui surviennent entre deux agents ou avec un supérieur hiérarchique doivent traités en présence des intéressés dans un cadre approprié, en présence éventuelle d'un médiateur"
Ceci pour éviter les engueulades au milieu du couloir au vu et su de tout le service, voire du public, et pour garantir une assistance en cas de problème.

A vendredi pour un autre Flash CHS !

Voir les commentaires

Published by CFDT - Flash CHS







Flash CHS du 13 octobre : N°1
grippe, stress etc.
La CFDT a sollicité début septembre un CHS extraordinaire sur la grippe, avec des propositions précises pour répondre aux inquiétudes des agents. Grâce à cette demande le CHS a été avancé.

A l'ordre du jour : la grippe A, ...les mesures de prévention, le plan de continuité des activités et nos demandes :
1. Les mesures de prévention : vous connaissez : lavage de mains, distance (plus de bisous... enfin presque ! ) etc. Les mesures strictes(port de masques..) interviendront si nous atteignont le niveau 6 de pandémie (actuellement seulemnt 5A en France)

2. le plan de continuité des activités : la Région présentait son plan en cas de pandémie, identifiant :
a les activités qui devront être assurées sans interrruption (dont la paye des agents ! 13 personnes sont aujourd'hui capables d'assurer cette fonction, c'est loin d'avoir toujours été le cas) et celles qui pouvaient être différées,
a les missions qui pourront être assurées par des agents qui travaillent depuis leur domicile (avec accord de l'agent) et celles qui nécessitent une présence sur place

Cette démarche était plutôt intéressante, malheureusement on se demande pourquoi elle était soumise au CHS pour avis puisque chaque fois que nous proposions un aménagement, la DRH nous répondait à peu près qu'on verrrait sur le moment .... d'où notre abstention sur ce dossier.
Nous avons en particulier demandé que soit clairement prévu le renforcement du service "Prévention des risques" qui ne reposerait que sur une personne !
Dans les lycées, le plan de continuité est confié à l'autorité fonctionnelle qui transmet son plan à la Région : 16 plans transmis au 13/10...c'est peu.

3. Nos demandes
La CFDT avait fait un certain nombre de propositions :
Pour répondre aux inquiétudes des parents dont les enfants pourraient être retenus à la maison. Voici quelques réponses :
aque les jours enfants malade (12) puissent être pris pour un enfant dont l'école est fermée : OK
asouplesse pour congés, RTT : OK
asouplesse pour prendre du Compte Epargne-Temps (nous ferons prochainement un article sur le CET), sans attendre d'avoir 21 jours épargnés, sans préavis : OK
aanticipation sur les congés de l'année suivante : pas d'accord général, mais les demandes seront examinées au cas par cas.

Pour répondre aux inquiétudes par rapport aux libertés.
En fait c'est une disposition nationale qui a répondu à nos inquiétudes : l'employeur pourra sollicité les coordonnées téléphoniques des agents pour la période de pandémie, mais il a obligation de détruire ses fichiers ensuite.

... A demain pour votre Flash CHS n°2 (suites étude stress et questions diverses)
La Secrétaire de la section CFDT,
Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)

Voir les commentaires

Published by CFDT - Flash CHS





Ci-dessous communiqué de presse de l'ARF
(Association des régions de France)

Nos employeurs disent leur inquiétude face à la politique gouvenementale :

"Le Premier Ministre puis le Président de la République (en direct de New-York !) accusent les collectivités territoriales d’embauches excessives… François Fillon cite 36 000 fonctionnaires par an, Nicolas Sarkozy 30 000…

L'exagération est telle dans les deux cas que la charge en deviendrait insignifiante, si elle n’était pas la confirmation de l’état d’esprit malveillant à l’égard des collectivités, à la veille des débats sur la Réforme territoriale et… à 6 mois des élections régionales.

Quelques remarques générales:

• Même après les transferts de compétences liés à la Loi de 2004, les dépenses de personnels en Régions représentent moins de 10% des budgets (fonctionnement et investissement confondus) alors que le chiffre moyen est de 50% dans les grandes villes et autour de 30% dans les départements. Quant à l'Etat, chacun sait que l'essentiel de ses dépenses de fonctionnement est lié aux dépenses de personnels civils et militaires.


Que l'Etat veuille imposer aux collectivités territoriales le non remplacement d'un départ sur deux à la retraite est totalement contradictoire avec le principe constitutionnel de libre administration des collectivités locales.

• On ne peut pas à la fois se féliciter que l'emploi public serve d'amortisseur social en période de crise et dénoncer l'emploi public dans les collectivités locales.

• L'Etat n'a jamais transféré les emplois d'encadrement correspondant aux compétences transférées… donc les Régions ont dû recruter des cadres, par exemple pour gérer les TER et le personnel TOS !

• L'Etat employeur ne respectait pas toutes ses obligations légales vis-à-vis des TOS, par exemple en matière de médecine du travail… Les Régions respectent le droit et ont donc dû recruter !

Quelques chiffres puisés à la meilleure source, puisqu'il s'agit du document édité par le ministère de la Fonction Publique (faits et chiffres 2008-2009).
• Au 31/12/07 (derniers chiffres connus par la direction générale de la Fonction publique), la FPT emploie 1,75 million d'agents ; les effectifs ont augmenté de 3% en moyenne annuelle depuis 1996 !

• Tout en ayant multiplié leurs effectifs par 5,5, (ce qui correspond à l'arrivée des TOS…) les régions ne représentent que 2,7% de l'emploi territorial.

• En 2006-2007, les effectifs de TOS dans le cadre d'emploi créé pour eux sont passés de 6900 en 2006 à 52600 en 2007 et le mouvement doit se poursuivre puisque d'ici à 2010, ce sont 90000 agents TOS supplémentaires qui seront transférés sous gestion régionale ou départementale…"

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité

 

  

 

Journée mondiale pour le travail décent
7 octobre 2009

 

Pour la deuxième année, la Confédération Syndicale Internationale (Visitez le site de la CSI : www.ituc-csi.org) organise le 7 octobre une journée mondiale pour le travail décent. Dans le contexte de la crise qui impacte tout particulièrement les pays et les populations les plus pauvres, cette journée doit prendre encore plus de relief et montrer que le mouvement syndical international fait pression, partout dans le monde, pour des mesures favorisant le respect des droits fondamentaux au travail, une croissance économique soutenable, des réformes financières efficaces, la justice sociale et le développement.

 

A travers le soutien que nous apportons aux salariés du monde entiers, notre action portera aussi la dénonciation des situations que nous connaissons tous dans notre vie quotidienne. 

Vous trouverez ci-dessous les actions menées par la CFDT régionale.

Soyez nombreux aux rassemblements prévus.


Merci.

Journée du travail décent

Rassemblements


Secteur Besançon

 Mise en place de cordes (façon tibétain) avec accrochage de :

- témoignages négatifs sur les situations de travail difficiles ;

- témoignages positifs sur les solutions apportées par les syndicats.

Lectures de témoignages.

Marche jusqu’au magasin France Télécom.

Déclaration intersyndicale commune.

 

 

 


17 h place des droits de l’homme à Besançon

Secteur du Jura

Rassemblement vers 12 h devant la mairie de Lons le Saunier.

 
12H Mairie


Secteur de la Haute Saône

Rassemblement et prise de parole intersyndicale devant la boutique France Télécom


17h30 rassemblement rue Paul Morel devant France Télécom à Vesoul



Secteur Montbéliard

Rassemblement à 17h00 rue piétonne en face de France Télécom, puis marche en direction la s/s Préfecture - dépôt d'une motion (texte de tract : plateforme intersyndicale)

 



17h rue piétonne en face de France Télécom à Montbéliard

Secteur Belfort

Rassemblement rue Thiers à 11h00 (rue des agences intérim).

Puis marche en direction du faubourg de Montbéliard, faubourg des Ancêtres, dépôt d'une motion à la CCI puis à la Préfecture.

Texte de tract : plateforme intersyndicale.

11h rue Thiers (rue des agences intérim), à Belfort.

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité



Un cuisinier à P.Adrien Pâris !
Bravo !

Pour le dialogue social, c'est dommage qu'on apprenne les bonnes nouvelles par le journal !!!

Nous vérifions quand même qu'on ne déshabille pas à nouveau le service entretien pour habiller les cuisines.


La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional,
Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)


Pour votre information, vous pouvez lire notre précédent billet (ci-dessous) qui donnait la situation le 29 au soir. Heureusement qu'on lit l'Est Républicain !

Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité



 
Xavier Marmier, Pierre Adrien Pâris

 Xavier Marmier a obtenu 1 remplacement
Après une large mobilisation
(30 grévistes sur 38 présents)
les agents prennent acte

du remplacement de leur collègue en congé parental. Ils vont expérimenter l’organisation du travail qui découlera du partage (encore indéterminé) de ce poste entre Cuisine et Service général.
La perte nette d’agents en cuisine se répercutera sur le niveau des prestations. La Région refuse la "surqualité", on a compris le message.

***
 Adrien Pâris a obtenu le transfert d'un poste des cuisines en ménage.
Seuls les 3 agents des cuisines (pour 700 repas) ont débrayé.

La CFDT avait mis en garde la Région : ne déshabillez pas Pierre pour habiller Paul, vous créez des conflits entre des équipes qui doivent être solidaires. Bingo !

Nous ne tomberons pas dans ce panneau, nous nous félicitons que les besoins à l'entretien soient pourvus.

     Où est l'erreur ?
La Région a très largement reconnu (lors de notre entretien du 24/09) un besoin en aide de cuisine, alors pourquoi n'accorder du personnel qu'au service entretien ???
La Région, non seulement ne remplace pas le poste de cuisinier, mais ne prend aucune mesure pour satisfaire le besoin d'aide de cuisine pourtant clairement identifié et reconnu par tous !

 On s'interroge :
Y-a-t-il un avenir pour la restauration dans les lycées ?


A Pierre Adrien Pâris, nous voulons comprendre et revendiquons :
- 1 poste en cuisine
- et une entrevue tripartite Conseil Régional/Autorité fonctionnelle /agents et CFDT,  afin d’avoir une appréhension globale des moyens nécessaires, des réponses qui leur sont apportées et de l’organisation concrète du travail pour l’année scolaire 2009-2010.

Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité

  le blog tosregio

NOUVEAU ! Le blog tosregio évolue, il devient le blog CFDT d'information de tous les agents du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, sièges et lycées de Bourgogne-Franche-Comté. Le blog CFDT, c'est la garantie d'une information immédiate, accesible sur les intranets non encore fusionnés, Mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez !

Hébergé par Overblog