Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le blog tosregio

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>

Préambule : la CFDT a lancé une enquête auprès des personnels-siège (et prépare une enquête-lycées) qui leur pose notamment la question « Souhaitez-vous une mobilisation ?). L’enquête n’est pas terminée, nous vous en ferons un rendu précis, mais il est clair d’ores et déjà que les agents attendent une mobilisation. Nos tournées dans les services nous confirment que vous souhaitez une mobilisation intersyndicale … soyez assurés que la CFDT entend et comprend tout à fait votre point de vue, qu’elle évitera de partir en free-lance sur une action solitaire.

Du reste la réunion intersyndicale (complète) du 5/12 a permis de vérifier une base commune de revendications. Les 5 organisations ont du reste déposé en début de réunion de dialogue social, des questions préalables communes (voir ci-dessous).

***

A l’ordre du jour du dialogue social.

1/ Le règlement de temps de travail.

--> M.Guillou annonce d’entrée du jeu qu’il est mandaté pour appliquer 1607h… pour le reste ce qui nous est fourni comme document de travail est un rappel des textes règlementaires, c'est-à-dire un document qui raye d’entrée de jeu tous les acquis précédents … mais ce document peut évoluer jusqu’en juin (voir notre question 1 sur les délais) Seule la partie « travail en site distant » sera proposée au CT du 13/12.

Nous rappelons clairement que nous n’acceptons pas de perdre sans contrepartie des jours de congés (2j en B, 3 jours Présidente en FC + calcul des RTT  qui pourrait être défavorable). Sur ce sujet, M.Guillou avance que la compensation ne serait pas forcément en temps, peut-être en régime indemnitaire … mais les 1607 h sont annoncées haut et fort, une possible amélioration du RI, elle est annoncée avec beaucoup de précautions. Mais vu le contexte électoral, « travailler plus pour gagner plus » devient une idée de gauche ! A suivre

--> Impossible d’obtenir une position claire sur la possibilité de choisir entre plusieurs formules (35, 37, 39h) avec des jours ARTT. Nous revendiquons fortement le maintien de cette possibilité et même 40h (au choix de l’agent toujours). Nous craignons fortement ce que l’administration appelle « souplesse » sans dire à qui bénéficiera la souplesse !

--> Sans que le projet soit écrit, l’hypothèse d’une modification des plages fixes est avancée : 9h30 ou 10h le matin et 16h30 ou 17h le soir. On peut comprendre l’administration qui souhaite ainsi se garantir la présence des agents pendant des plages qui seraient celles fixées pour les réunions.  Nous souhaitons le maintien de 16h15 maximum le soir, car

  • La plage 16h15 est celle qui a été négociée pour permettre la récupération des enfants,

  • Il nous semble préférable d’avoir une réunion programmée pour laquelle on s’organise ponctuellement plutôt que d’être coincé(e)s tous les soirs,

  • La plage 16h15 (et 16h ce serait mieux) permet de temps en temps de partir tôt et de dégonfler son crédit d’heures

Les projets sont restrictifs de toutes parts : heures du samedi et dimanche non majorées, pas de récupérations …

CE DOCUMENT DOIT TRES FORTEMENT ÉVOLUER
POUR ETRE ACCEPTABLE !

 

2/ Formation

Nous avons eu peu de temps pour étudier un énorme pavé de règlement de formation : nous avons sollicité un relèvement de la prise en charge des bilans de compétence et VAE (limité à 80% et plafonnés) … à une époque où ces outils de réorientations de la carrière sont particulièrement d’actualité.

La suppression de la commission formation a été soulevée : l’administration la supprime pour des raisons de temps. Il devient donc très important de nous faire remonter vos difficultés dans ce domaine, voire de saisir la CAP. La CFDT regrette la suppression de cette commission qui permettait de garantir l’égal accès de tous et toutes à la formation.

3/ LE TRAVAIL EN SITE DISTANT ET LA RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE

Nous attendons de voir le document final qui doit nous être donné aujourd’hui … mais les lignes ont un peu bougé : l’administration a reconnu que la « double résidence administrative » était une hérésie juridique.

En effet la résidence administrative est la commune où vous exercez votre activité … et dès que vous allez ailleurs pour votre travail … vous êtes en « mission » (d’où frais de déplacements, repas à 15,25 euros, accident de service et temps de travail). 

Ce que proposait l’administration, par exemple pour un agent habitant à Dole, et qui aurait eu comme résidence administrative Dijon et Besançon, c’était :
- je vais à Dijon, je suis en trajet domicile-travail, donc j’en suis de ma poche, je ne suis pas sur temps de travail et je suis en accident de trajet (et non de service) s’il m’arrive quelque chose
- … et si je vais à Besançon, c’est pareil !!!
Quelle imagination pour faire des économies.

Au moins cette absurdité a été retirée. Reste à voir le reste, nous serons vigilants.

Nous avons demandé de revoir la limitation des déplacements sur l’autre site selon 2 exigences :

- que cela n’entraîne jamais une perte financière pour les agents (déplacement imposé en dehors du quota remboursé)

- que des bornes soient fixées : définir un minimum de déplacements et un maximum pour allier cohésion de l’équipe d’une part et santé des agents d’autre part (en dehors des considérations financières)

4/ Suite à la demande de CAP extraordinaire formulées par CFDT, CGT et FO, quelques lignes semblent bouger :

  •  il nous est enfin apporté une réponse (insatisfaisante certes, mais une réponse) à la question de la CFDT du dernier CT : la rétroactivité des avancements et promotions sera-t-elle possible ? Réponse : On ne peut pas dire, on étudie la question.

A noter : que d’autres collectivités s’y sont engagées.

  • Des recherches sont faites par la DRH

  • Notre  question sur la nomination des agents ayant obtenu un examen pro qui déboucherait sur un grade qui n’existera plus après le reclassement PPCR (ATT1) est entendue … on vous tiendra informés. Même s’ils ne sont pas nombreux, tous les cas méritent d’être traités.

  • Des ratios provisoires vont nous être proposés au CT du 13/12 pour que le dispositif soit opérationnel au plus tôt (passage à la plénière de janvier). Avant notre demande de CAP extraordinaire on ne parlait même pas des ratios ! On aura au moins accéléré les prises de décisions … pas inutile !

Vous le voyez, le CT du 13/12 devrait être important, sur :

  • Le passage du dossier « tableau des effectifs » : toutes les organisations ont voté « contre », M.Neugnot nous a annoncé que ce serait le même dossier, sans débat. Il y a fort à parier que ce sera aussi le même vote, mais peut-être avec débat… si vous le voulez bien.

  • Les ratios provisoires

  • Les règles relatives au travail en site distant sur lesquelles nous serons très vigilants

La CFDT vous informera comme d’habitude dès l’issue du CT du 13/12 et au plus tard le 14 avant midi.
Pensez à vous abonner en rentrant votre adresse mail à droite de notre blog… vous recevez une alerte immédiate quand nous publions.

A bientôt

La Secrétaire de la section CFDT
du Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté
Dominique Aubry-Frelin
- Portable : 06 82 13 75 11 (le plus rapide : sms)
- Mail de la section :  lacfdtaucrbfc@laposte.net

 

Questions préalables au dialogue social du 5 décembre 2016

Questions préalables au dialogue social du 5 décembre 2016

Voir les commentaires

Published by CFDT - Echo des négociations en cours

Le 6 octobre et jusque dans les réponses aux questions (dans intranet), la Région fait miroiter des opportunités de mobilité, voir ci-dessous (en fluo)

Mais quand les agents demandent, lors des réunions sur l’entretien d’évaluation, s’ils peuvent postuler dans d’autres directions, la DRH  répond : « non seulement dans votre direction, dans les nouvelles directions, ou les services support » !

Les projets de la Région quant à la prise en charge des missions des agents (temps de travail et frais de déplacements) dans l’autre ville se sont légèrement améliorés par rapport à la 1ère version qui nous avait été « balancée » en fin CT mais restent totalement bancals du point de vue juridique, au nom des économies que l’on veut faire sur votre dos ! La CFDT portera des revendications claires à la réunion de dialogue social de ce lundi 5/12 et vous tiendra au courant.

L’inquiétude des agents devant tant de promesses non tenues monte avec raison !

 

EXTRAIT DE L’INTRANET …
REPONSES aux QUESTIONS du 6 octobre :

 

Sera-t-il possible de postuler sur 2 postes ? 
(cliquez ici pour lire la réponse) 

Un des principes de la réorganisation est le pré-positionnement des agents prioritairement au sein de leur direction. Au cours d'un court entretien avec l'un des encadrants de leur direction de rattachement transitoire, les agents seront invités à se positionner sur au-moins deux postes au sein de leur direction. Mais ils pourront aussi faire le choix de postuler dans les nouvelles directions ou les services administratifs et financiers, ou encore de se positionner sur des postes vacants dans d'autres directions. 

Plusieurs cas se présentent : 
> CAS DES AGENTS DONT LE POSTE EST INCHANGE 
. Les agents dont le poste est inchangé et qui acceptent de conserver leur poste seront nommés automatiquement (la DRH leur enverra un courrier). Mais, ils pourront aussi se positionner sur un autre poste dans leur direction. 
. Dans le cas où deux agents auraient le même poste et que la nouvelle organisation prévoit de ne maintenir qu’un poste, ces agents seront reçus en entretien de recrutement. Au cours de l’entretien de pré-positionnement, ils devront se pré-positionner sur au-moins deux postes au sein de leur direction. Ils pourront aussi indiquer s'ils souhaitent envisager une mobilité dans un autre service ou une autre direction. 

> CAS DES AGENTS DONT LE POSTE EST CHANGE 
. Chaque agent émet au moins deux vœux au sein de sa direction au cours de son entretien. Ils peuvent aussi indiquer s'ils souhaitent envisager une mobilité. 
. Si l’agent est seul candidat, il est automatiquement nommé si ses compétences correspondent au poste, avec l’accord du directeur. La DRH lui enverra un courrier. 
. Si l’agent n’est pas le seul à s’être positionné sur ce poste, il est reçu en entretien de recrutement. La DRH accompagnera individuellement tous les agents qui le souhaitent

Voir les commentaires

Published by CFDT

CAP extraordinaire à la demande de 3 syndicats

Nous avons soulevé le risque d'année blanche en termes d'avancement et promotion s'il n'y avait pas de CAP d'ici fin 2016... d'autant plus qu'un décret récent (12 octobre) le permet expressément.

Les syndicats CFDT, CGT et FO ont pris leur responsabilités et constitué par leurs signatures la majorité qui permet de provoquer une CAP extraordinaire dans un délai d'un mois (courriers ci-dessous).

Nous attendons une réponse de la Région. Quand on a la volonté politique on peut !

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région Bourgogne-Franche-Comté
Dominique Aubry-Frelin
06 82 13 75 11 (par sms de préférence)
Mail : lacfdtaucrbfc@laposte.net
 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Echo des négociations en cours

 

A nous tous !
... et toutes … nous sommes plus forts !

Dans le climat actuel, la CFDT a plus que jamais le souci de vous écouter et de vous informer. Nous ferons des points de situation réguliers dans les semaines qui viennent.

Pour les agents des lycées : pour l’instant ce sont les agents du siège de Dijon et Besançon qui sont touchés, mais les inquiétudes vous concernent aussi … notamment les points N°3 et 4

1/ Questionnaire CFDT

Tout d’abord MERCI à vous toutes et tous qui avez déjà répondu au questionnaire d’insatisfaction diffusé depuis jeudi. Vous avez déjà été presque une centaine en 3 jours ouvrés à répondre par papier ou par mail… n’hésitez pas à continuer, vos réponses sont très intéressantes. Les militant.e.s CFDT continuent à tourner dans les services pour diffuser le document papier et pour approfondir le débat avec vous. Nous dépouillerons dès que nous aurons terminé la tournée des services et nous vous communiquerons les résultats.

Nous préparons un questionnaire pour les agents des lycées.

 

2/ L’évolution récente des engagements de Mme la Présidente et de Mme la DGS. Evolution ou pire ?

 

>>>>>  Le corollaire de l’engagement de la Présidente « pas de mobilité géographique forcée » était le Travail en Site Distant.

… de jour en jour cet engagement s’atrophie : le travail en site distant a maintenant un statut d’expérimentation, il est révocable chaque année au moment de l’entretien professionnel. Et bon courage à l’agent qui devra se reclasser au bout d’un an ou 2 de travail en site distant … ce n’est déjà pas simple aujourd’hui, mais dans 1 ou 2 ans ??

 

>>>>>  L’engagement de la DGS « Chacun pourra-t-il conserver sa résidence administrative ? « OUI » (réponse emphatique de la DGS le 6 octobre à Dole)

… de jour en jour cet engagement s’atrophie : pour les directeurs et chefs de service, les frais de déplacements et le temps de travail seraient à leur charge.


CHEFS de SERVICE ATTENTION : vous allez dans les prochains jours avoir à accepter(ou non) votre futur poste. SOYEZ vigilants, demandez des précisions sur votre résidence administrative, sur vos frais de déplacements et sur votre temps de travail avant d’accepter un poste. Rappelons que les abonnements trains sont plafonnés.

 

Les engagements volent en éclats, ce n’est pas pour autant que la Région envisage de délibérer sur l’indemnité de mobilité géographique forcée !

A noter quand même que l’on a voulu nous fourguer ce paquet cadeau en fin de CT à la va-vite, sur la base d’un power-point présenté en accéléré et d’un tableau remis sur table en même temps … toutes les organisations syndicales se sont insurgées sur la méthode et ont refusé de délibérer dans ces conditions.

 

3/ La menace d’une année blanche / avancements et promotions

Nous avions posé la question des CAP d’avancement de grade et promotion au dernier CT. L’absence de réponse de l’administration quant à la possibilité de faire jouer la rétroactivité au 1er/01/2017 pour les avancements et promotions en cas de CAP en avril-mai ainsi que les réponses apportées lors des réunions réalisées par la DRH sur l’entretien professionnel confirment que le risque d’une année blanche pour la carrière des agents est une réalité de plus en plus probable.

Concernant la catégorie C, les textes prévoient clairement que les tableaux d’avancement élaborés avant fin 2016 (donc avant reclassement dans les nouveaux grades) seront valables jusqu’à fin 2017.


Rien ne garantit aujourd’hui que les examens professionnels ouvrant accès à un grade profondément modifié par les nouveaux textes soient toujours valables en 2017. Le Conseil départemental du Doubs par exemple procède à une CAP pour ces cas particuliers.

Les conditions ultérieures pourront être dans certains cas beaucoup plus défavorables, comme par exemple pour les agents des EPLE qui pour passer du 1er au 2° grade auront besoin d’un examen pro pour 1/3 d’entre eux.

4/ Autre engagement qui se détricote : la copie de la feuille d’évaluation au sortir de l’entretien !

Lors des commissions de dialogue social et au CT, les organisations syndicales avaient demandé et obtenu que les rapports d’évaluation soient écrits pendant l’entretien et qu’une copie soit remise à chaque agent immédiatement, pour garantir une vrais transparence.

Et l’on apprend que les règles viennent d’être modifiées en catimini : les évaluateurs ont en fait 24h pour rédiger l’évaluation de synthèse qui pèsera très lord dans les avancements et promotions. … autant dire que certains n’auront jamais leur évaluation complète.

Nous reposerons le problème en CT.

 

Sur tous ces points, soyez assurés de notre vigilance. Nous sommes en relation avec toutes les organisations syndicales pour une efficacité maximale. 

Prochaines dates clés :

Le 5/12 : dialogue social sur le temps de travail (normalement projet de l’administration un peu en amont)
Le 7/12 : CT et CAP (sur quelques cas urgents seulement, mais pas sur les questions d’avancement et promotions)

Le 8/12 : CHSCT

 

La secrétaire de la section CFDT du Conseil régional
de Bourgogne-Franche-Comté
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11 (sms de préférence)
Mail : lacfdtaucrdebfc@laposte.net

 

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

Bonjour,

Nous avons commencé à tourner dans les services (jusqu'à mercredi prochain), d'où quelques précisions :

- le questionnaire (dans notre article précédent) est difficile à télécharger en format image ... vous le trouverez donc ci-dessous en format pdf. 

- le classement se fait de 1 à 6 ou 8.... 1 est la crainte la plus forte, 6 ou 8 les moins fortes.

- N'hésitez pas à vous exprimer au verso du questionnaire : analyses, remarques suggestions ...

MERCI pour vos premières réponses, et Merci d'avance pour celles qui vont suivre.

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11 (sms de préférence)
Mail section : lacfdtaucrbfc@laposte.net

 

 

VOTRE QUESTIONNAIRE IMPRIMABLE

Voir les commentaires

Published by CFDT

La situation au siège est tendue et complexe.
Pour pouvoir agir, l'équipe de la CFDT a besoin de vous, de votre position, de votre engagement.

Vous trouverez ci-dessous un questionnaire à nous retourner au plus vite, dans nos cases courrier (ou scanné et par mail). Nous aurons aussi l'occasion de vous remettre des questionnaires de la main à main, et d'en discuter.

A bientôt,

La Secrétaire de la section CFDT
du Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté
Dominique Aubry-Frelin

- Portable : 06 82 13 75 11 (le plus rapide : sms)
- Mail de la section :  
lacfdtaucrbfc@laposte.net
- Blog : http://tosregio.over-blog.com

 

 

 

Vous avez la parole !

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

Le CT du 17/11 a duré très tard, sans que l’on ait le sentiment d’avoir avancé, si ce n’est dans la certitude que l’ambiance sera plombée au moins jusqu’en avril.


A l’ordre du jour :


- la mise à jour du tableau des emplois permanents qui comporte divers toilettages, mais surtout la suppression de 3 postes budgétaires (issus des EMOP spécialisées). La Région ne fait clairement pas le choix de redéployer ces postes sur les lycées en sous-effectifs. Ce ne sont que 3 postes mais ça démontre que l’engagement d’ «effectifs constants » n’est pas tenu par la Région pour les effectifs des lycées. Ce qui confirme notre crainte que les économies soient recherchées en priorité sur les agents des lycées …il faut dire qu’au  siège, la surcharge de travail due à la fusion et les nouvelles compétences à absorber ne permet guère une réduction.

Résultats : vote « contre » de toutes les organisations syndicales.

  • La CFDT a posé la question de la date prévue pour les CAP d’avancements de grade et de promotions qui se tient habituellement en fin d’année pour des avancements et promotions à partir du 1er/01/2016.
    Etant donné les nécessaires reclassements prévus par les décrets (pas tous parus) liés à l’accord PPCR, la CAP n’est prévue qu’en avril !

La question subsidiaire est bien sûre : ferez-vous une rétroactivité au 1er janvier (sinon c’est 4 mois de perdus au minimum pour les agents). Cette question se pose dans toutes les collectivités et ne reçoit pas toujours la même réponse. La Région diffère sa réponse … le risque est grand d’autant plus qu’elle n’effectue pas pour le 1er/01/2017 les transformations de postes qui rendrait plus aisée la rétroactivité.

 

  • Le passage des AMI francs-comtois sous l’autorité de la Direction du numérique éducatif (comme les EMMIRS de Bourgogne) est confirmée. La CFDT est très attachée à la sortie du cadre d’emplois spécifique, c’est donc un aspect positif pour les collègues AMI. Ils recevront courant 2017 une information, et conserveront jusqu’à la fin de l’année scolaire leur régime de temps de travail. Ensuite, ils basculeront vers le système du siège … et là on ne peut dire si ce sera un bien ou non pour eux, puisqu’on ne sait pour personne quel sera le nouveau règlement !
    La CFDT aura à cœur de traiter au mieux la spécificité de leur travail (dans les établissement)et de leurs horaires.

  • Une inquiétude : il n’y a pas de postes fléchés B dans les lycées de Bourgogne. EN FC, les chefs de cuisine assurant 120 000 repas/an, les AMI et les chefs d’équipe encadrant plus de 25 agents peuvent, s’ils remplissent les conditions (concours ou promotion interne au compte-goutte puisque dépendante du nombre de recrutements en B) avoir une promotion en B.
    Les postes pour les agents lauréats du concours de technicien ont été transformés en FC … pas en Bourgogne ??? oubli ou signe d'une volonté d'aligner par le bas ?

  • LA RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : à la question de la CFDT le 6 octobre : « Les agents pourront-ils conserver leur résidence administrative »… la DGS avait répondu dans une superbe mise en scène, un simple « OUI » franc et massif.

Sait-on pourquoi ça nous avait paru trop beau pour être vrai, donc nous avons continué à poser des questions.
Puisque résidence administrative dans la ville A signifie que : si vous vous rendez dans la ville B pour votre travail, vous êtes en mission et que donc :

  • C’est sur votre temps de travail

  • Ca fait l’objet de défraiements (trajets, repas..)

  • Un accident qui survient pendant ce temps sera un accident de service.

Et en fait le « OUI » franc et massif du 6 octobre fait l’objet d’une page de restrictions (non encore diffusable car non débattue) :
* Notamment pour les directeurs et chefs de service, la Région envisage froidement de ne pas prendre en compte les temps de trajet entre les 2 sites le matin et le soir » ! (ce qui ne serait pas le cas pour les autres agents heureusement).

* Les temps de trajet entre les 2 sites seraient pris en compte pour aller à une réunion pour tout le monde.
* Les repas seraient en restaurant administratif ou sur le chèque-déjeuner … celui que vous aviez pour déjeuner en ville à 300 mètres de votre bureau !

* De plus les directeurs qui maîtrisent leur agenda et ont accès aux voitures de service ou de fonction vont pouvoir organiser leur réunions en milieu de journée : un petit tour au bureau le matin, on part en réunion et là c’est pris dans le temps de travail !
Mais le chef de service qui va partir à 7h du matin pour aller voir la partie de son équipe qui travaille dans « l’autre ville » aura 2h à 3h de trajet TER dans la vue.

* Concernant les « monosites », la résidence administrative serait fixée au lieu d’affectation du service … en fait vous ne gardez pas votre résidence administrative !

  • Projet d’achat de locaux près de la gare de Besançon : ce n’est qu’à l’état de projet, mais on sait que ce sont les services Bregille, City et Vieille Monnaie qui pourraient y être regroupés.

 

  • Réponse à notre lettre ouverte que M. Neugnot a refusé de mettre à l’ordre du jour en entrée de CT, comme c’est la coutume.
    Reléguée donc dans les questions diverses, elle a reçu une réponse de type « noyons le poisson », avec juste quelques remarques à retenir : l’affirmation que le « Plan de mandat » voté en décembre apportera une ligne politique, que « désormais ce sont les élus qui pilotent, c’est peut-être ça qui change » (et hop un petit coup de patte !) et la certitude que rien ne sera fixé avant mars-avril … donc STRESS assuré jusque là minimum.

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

PJ : voir notre lettre ouverte dans l'article précédent.

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Flash CTP

Le Comité technique se réunit ce jour.

Vous trouverez ci-joint la lettre ouverte par laquelle la CFDT
--> alerte la Présidente sur la situation des personnels (di siège essentiellement puisque c'est eux qui sont en 1ère ligne des réorganisations, même si les agents de lycées connaissent toujours les mêmes problèmes),

--> revendique des mesures urgentes de clarification et de limitation des effets pervers des réorganisations.

Bonne lecture, à à bientôt sur ce blog (au plus tard le 18/11 avant midi, au sortir du CT... c'est notre engagement vis-à vis de vous depuis des années.)

La secrétaire de la section CFDT du Conseil régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

 

Lettre ouverte : déclaration préalable au CT du 17 novembre 2016
Lettre ouverte : déclaration préalable au CT du 17 novembre 2016
Lettre ouverte : déclaration préalable au CT du 17 novembre 2016

Lettre ouverte : déclaration préalable au CT du 17 novembre 2016

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

Bonjour,

 

Veuillez excuser le "cafouillage" intervenu sur la date de l'heure d'information à Besançon. Merci à celles et ceux qui nous ont avertis.

Nous avons naturellement reprogrammé une réunion d'information, sans ambiguïté cette fois :

 

Le vendredi 18 novembre de 11h30 à 12h30

Salle de l'imprimerie à Castan

 

Ordre du jour : point sur la réorganisation... les problèmes (nombreux) qui nous ont déjà été remontés. Echanges, débats...

Vous trouverez ci-joint les questions de la CFDT au Comité technique et notamment notre demande d'un "Règlement du travail à distance et du télétravail".

Vos témoignages sont essentiels pour affiner nos revendications. 
Merci aux collègues de Bourgogne qui ont participé aux heures d'information du 8/11.

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil régional
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11 (sms de préférence)

 

 

 

 

Heure d'info Besançon, cette fois c'est la bonne !

Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité

  

 

Chers collègues,

L’ambiance est lourde, chaque agent s’interroge sur son avenir, sur ce qu’il doit faire pour se positionner au mieux.
La diffusion des organigrammes après le CT s’est faite sans véritable souci de communication, pour certains par mail, sans échanges.


A cela s’ajoute des bruits récurrents, sur le temps de travail, sur les régimes indemnitaires… récurrents et très inquiétants.

Alors … que font les syndicats ?

1/ Sur les démarches concernant votre avenir : même si, au final, les choix vous appartiendront (et ce n’est jamais simple), nous sommes prêts à en discuter avec vous, individuellement (contactez les militants que vous connaissez ou au numéro ci-dessous) ou collectivement en réunion d’information.


Nous n’aurons pas la prétention de répondre pour tous les syndicats, mais voilà la position de la CFDT :

2/ Pour ce qui est de la défense des acquis des agents, beaucoup souhaitent « faire quelque chose » et nous comprenons bien qu’il est difficile de rester sans rien faire, sans informations précises.

Mais il n’est pas possible de faire grève « pour que cessent les bruits »
(si stressants soient-ils) !

Soyez assurés que la CFDT refusera toute mesure qui :

-          ...Porte atteinte à votre pouvoir d’achat

-         ... Porte atteinte à la conciliation de la vie familiale et professionnelle.

Rappelez-vous aussi que les projets de délibération doivent passer en CT… donc nous en avons forcément connaissance.

Donc pour l’instant :

Attendre (encore ! c’est dur) d’avoir les projets précis de l’administration, rester vigilants, s’informer et rester prêts à la mobilisation si les bruits devenaient des projets.

Pour cela :

·        Consulter notre blog :  http://tosregio.over-blog.com

·         Assister à nos réunions d’information syndicale (ouverte à tous les agents) au siège :
A Besançon le 7 novembre de 11h30 à12h30, salle Lumière
A Dijon le 9 novembre de
11h à 12h et de 13h 30 à 14h30 (les salles vous seront communiquées prochainement).

 

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11


 


 

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11



  

Voir les commentaires

Published by CFDT - Echo des négociations en cours

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>
Haut

  le blog tosregio

NOUVEAU ! Le blog tosregio évolue, il devient le blog CFDT d'information de tous les agents du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, sièges et lycées de Bourgogne-Franche-Comté. Le blog CFDT, c'est la garantie d'une information immédiate, accesible sur les intranets non encore fusionnés, Mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez !

Hébergé par Overblog