Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le blog tosregio

<< < 1 2 3 4 > >>

Articles avec #echo des negociations en cours

interco_rvb_logo_cfdt-copie-1.gif

 

4 janvier 2012 : 2° réunion Temps de travail au siège.

 

 

 

Une 2° réunion sur le temps de travail au siège permet d’avancer dans le sens d’une application stricte mais plus égalitaire du règlement de temps de travail au siège.

Pour expliquer le positionnement des partenaires, il faut savoir que

-         l’administration recherche des règles qui puissent
à se paramétrer dans le nouveau logiciel et aboutir à une économie de temps dans la gestion des temps par la DRH
à et une vision prévisionnelle des absences au nom de l’organisation de la continuité du service public,

 

-         la CFDT a pour ligne de conduite de

à préserver le règlement de temps de travail

à et de mettre en place une application juste et égalitaire du règlement (même traitement entre les services et même traitement entre les agents d’un même service) et des garanties pour les agents.

 

Les points traités le 4/01 :

 

-         Retour sur les travaux du 12/01 : le compte-rendu qui nous est proposé est conforme aux débats du 12/01, (voir notre compte-rendu sur le blog)

Nous demandons que soient  ajoutée une information sur les voies de recours qui s’ouvrent aux agents en cas de refus de congés : médiation, CAP etc

 

-         Déclaration d’intention annuelle : une fiche de procédure détaillée nous est remise qui apporte un certain nombre de garanties aux agents
* « La déclaration annuelle restera à l’initiative de l’agent qui pourra revenir sur ses intentions »
* « Cette déclaration d’intention restera estimative. Cet outil sera soumis au dialogue, sous la responsabilité du chef de service, en présence de tous les agents concernés .. »
* « Il est rappelé que seul le quadrimestre reste opposable aux agents. Les demandes d’absences ne seront effectives que lorsqu’elles seront basculées du mode intentionnel en mode réel lors de la programmation du quadrimestre »
* « tolérance de 10 jours qui peuvent ne pas être planifiés »
Il faut noter que le délai de 48h pour poser ou modifier des congés demeure.

 

Les agents auront à saisir leur quadrimestre et les chefs de service à motiver leurs éventuels refus. Rappelons que le refus pour nécessité de service est légal, mais il doit être motivé précisément et susceptible de recours. Même si ça ne concerne que peu de cas, il est nécessaire, toujours dans un souci d’égalité, que les refus soient explicites et ne se résument pas à des pressions exercées sur les agents sans recours possible.

 

 Nous avons un débat sur la nécessité de garantir à l’agent la possibilité de modifier à tout moment sa déclaration d’intention tant qu’elle n’est pas basculée en quadrimestre… uniquement en informant son chef de service.
Nous demandons que l’affichage soit informatique et non papier dans les services pour que la possibilité de modification instantanée soit réelle.

 

- Les propositions concernant les fermetures vous ont été communiquées : merci pour vos très nombreuses réponses, nous vous communiquerons les résultats sur le blog dès que le dépouillement sera fait.


Pour mémoire, vous avez réagit à la proposition suivante pour 2012 :

  • Fermer entre Noël et Nouvel An (mesure dont on pense bien qu’elle pourrait être étendue à l’avenir)
  • Fermer la Région pendant les ponts, particulièrement nombreux cette année (mesure valable pour cette année seulement… après on verra)

 

-         Les crédits d’heures
Comme nous l’avons toujours affirmé, nous demandons le respect du règlement pour le préserver et pour garantir l’égalité de traitement : ce qui signifie qu’il faut avoir au moins une ½ journée au compteur pour poser des crédits d’heures, et que par définition les crédits d’heure ne se programment ni à l’année ni au quadrimestre !

 

Notre souci est que tous aient accès aux crédits d’heures, quel que soit le service, nous demandons que toutes les directions aient à appliquer le règlement tel qu’il est.

 

 Un autre débat est en cours : l’administration soulève la question d’une minorité d’agents qui feraient des heures pour faire des heures, sans réelle charge de travail. La CFDT s’oppose formellement à ce que le chef de service puisse dire « je vous refuse votre récupération parce que j’estime que vous auriez pu faire votre travail sans heures en plus ». S’il y a des abus, il doivent être traités au cas par cas, mais il n’est pas envisageable d’intégrer des mesures de rétorsion dans la prise de récupération. On sait très bien que les chefs de service qui aujourd’hui refusent les récupérations diraient demain que les dépassements n’étaient pas justifiés. Pour l’égalité, nous refusons que le règlement sanctionne tout le monde pour régler des problèmes minoritaires ;

 

Pour la concertation avec les agents nous demandons des réunions plénières du personnel pour que tous entendent le même discours, entendent les questions de tous et puisse poser leurs questions … une occasion de lever les interrogations qui pèsent lourd depuis quelques temps et de sortir de l’insécurité.

 

Rappelons que toutes ces mesures s'appliqueraient en 2013... donc pas d'anticipation !

 

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil régional
Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 7511)

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Echo des négociations en cours

interco_rvb_logo_cfdt-copie-1.gif

 

12 décembre 2011 : le groupe de travail a pu travailler

sur le règlement de temps de travail du siège !

 

 

Depuis des mois nous dénonçons les réunions bidon, le blocage du dialogue social qui nous interdit de remplir la mission pour laquelle vous nous avez élus : négocier. Alors, tout en restant prudents, nous tenons à dire que ce 12 décembre, sur le temps de travail, nous avons noté une vraie amélioration :

- une part importante des données statistiques que la CFDT avait demandées nous avaient été fournies ... et cela en amont de la réunion (pour préparer, c'est mieux !).

- nous avons pu construire des propositions, avec l'éclairage des services de la DRH, qui avaient fait un gros travail de préparation. Et nous avons pu construire sans être traités de ... syndicalistes !

- bref ça ressemble assez aux réunions préparatoires au CTP que nous demandons : des rencontres syndicats-administration pour déblayer le terrain bien en amont des CTP sur les gros dossiers comme celui du temps de travail.

- une autre réunion est programmée début janvier pour poursuivre ce travail.

 

Reste à espérer que l'embellie ne sera pas qu'un miracle de Noël, que le travail se poursuivra comme une marche en avant et non comme un tango argentin (ce qu'on a connu par le passé). Mme la Présidente s'était engagée lorsque nous l'avions rencontrée après le boycott du CTP d'octobre, à retablir la confiance, nous observons avec prudence et optimisme une évolution. Sachez que nous jugerons toujours sur les actes, pas sur les déclarations.

 

1/ Analyse des statistiques :

Les données chiffrées que nous avons demandées confirment notre connnaisance empirique du terrain :

- il existe des inégalités flagantes de traitement entre directions : par exemple sur les récupérations d'heures, les directions qui interdisent les récupérations apparaissent clairement : finances et transport, à moindre titre recherche et communication

- Le nombre moyen de jours récupéré par agent qui utilise des récupérations est plus près de 3,5/an que de 12 comme le laissait entendre les communications de la Région au moment du conflit de 2010 !

- Le problème des reports de congés au delà de 5 jours sur l'année n+1 concerne en tout et pour tout 71 agents ayant reporté en moyenne 10 jours !  Et encore, à part 10 agents qui ont un CET plein et ne peuvent plus épargner de jours, tous les autres auraient pu respecter le règlement en utilisant leur compte-épargne temps.
 

2/ Les 1ères négociations

 

La réunion du 12 décembre visait à chercher des pistes pour parvenir à une apllication uniforme du règlement. Ce qui revient à accepter l'idée (très partagée) que ce règlement est plutôt bon, mais qu'il faut qu'il soit respecté et appliqué de manière égalitaire pour perdurer.

 

Quelques problèmes ont été traités(suite en janvier) :

 

 Erreurs de badgeage.

Il est constaté un nombre important d'erreur de badgeage, surtout à midi. Le règlement posait qu'en cas d'oubli de badgeage, il était décompté le minimum de pause méridienne autorisé, à savoir 45mn ... et prévoyait qu'en cas d'abus (il y des habitués), il soit décompté le maximum, c'est à dire 2h45 (de 11h30 à 14h15 = les bornes des plages fixes.)

Mais le règlement ne disait pas où commençait les abus et après débat il est proposé qu'à partir du 4° défaut de badgeage dans l'année civile 2h soient retirées à chaque erreur... remise des compteurs à zéro le 1er/01.

Nous avons souhaité un système qui permette les oublis(3), mais ne favorise ni l'erreur volontaire et organisée de quelques uns, ni les passe-droits à la tête du client : le règlement devrait être apppliqué automatiquement pour tous, par la machiine

 

Sachez que notre fil conducteur dans cette négociation consiste à choisir les formules qui laissent le moins de place possible aux différences de traitement selon les directions.

 

Pour les erreurs de badgeage du matin, à partir de la 4° erreur, on considèrerait que l'agent est arrivé à 9h15, de même le soir, à la 4° erreur, on considèrerait que l'agent est sorti à 16h15 (les bornes des plages fixes)

 

 Les reports de congés ou RTT

On reviendrait au report maximum autorisé de 5 jours sur l'année n+1 au 1er/01/2013 ... ce qui laisse le temps de s'organiser pour poser ses congés.

 

On reviendrait au quadrimestre + 1 mois pour poser ses jours RTT ... avec la possibilité (et c'est une souplesse encadrée qui ne devrait pas poser de problème) de mettre des jours sur le CET tous les quadrimestres (et non une fois par an).

 

Le report pourrait se faire jusqu'au 31 mars et (non fin avril) : nous avons insister sur la nécessité que le report puisse se faire sur les vacances de février-mars, quelle que soit la date de ces vacances.

 

 

 La question la plus complexe est la déclaration d'intention de congés à l'année, conçue comme un outil de travail pour étaler les congès dans le respect du règlement et assurer une continuité du service.

Bon nombre d'agents sont méfiants, il faut dire qu'ils ont vu comment ça s'est passé dans les directions qui ont voulu jouer les bons élèves et imposer une programmation annuelle dès 2011 ... mais bien sûr dans la rigidité la plus totale. Nous avons fait remonter ce ressenti que vous avez exprimé (merci à celles et ceux qui nous ont écrit sur ce sujet)

Nous avons obtenu que le DGA, M.Guillou s'engage à produire une note donnant des garanties aux agents :

- que cette déclaration d'intention ne serait pas opposable aux agents (qu'elle resterait donc modifiable : droit à changer d'avis)

- qu'elle soit élaborée en présence de tous les agents du service (on ne sert pas les présents seuls)

- que les agents puissent eux-même saisir leur demande au quadrimestre et que les refus soient identifiables, motivés et remontent à la DRH (ce qui serait une grande avancée, puisqu'aujourd'hui c'est le règne du "bon vouloir comme disent les collègues des lycées !)

- que ce soit le quadrimestre seul qui soit opposable à l'agent

- que la possibilité de demander un congé 48h à l'avance demeure.

 

Nous attendons cette note pour nous prononcer.

 

Il reste beaucoup d'autres points à règler pour remettre le règlement sur les rails, mais le jeu en vaut la chandelle, pour sauver un règlement qui satisfait l'immense majorité des agents et pour en garantir une application équitable et homogène entre directions.

Compter sur la CFDT pour poursuivre ce travail en 2012.

 

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)

@adresse : cfdt.région@yahoo.fr

 

PS. Le Flash CTP mis en ligne lundi vous apporte les dernières nouvelles sur les autres sujets ... voir notamment ce qui concerne les avancements des agents des lycées, etc.
 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Echo des négociations en cours

interco_rvb_logo_cfdt-copie-1.gif              

Réunion du 17 mai avec l'administration : bilan du règlement de temps de travail dans les lycées après un an de fonctionnement.

 

 

Comme nous l'avions demandé à la Présidente, le bilan prévu dans le règlement de temps de travail a fait l'objet d'une réunion avec les DRH et les organisations syndicales hier 17 mai. Comme d'habitude la CFDT fait tout pour vous tenir informés en temps réel !
Malgré un retard certain dans les convocations, vos représentants ont été présents.

 

Pour la DRH , pas de gros soucis sur l'application du règlement du temps de travail... ce n'est pas tout a fait notre avis. 

 

Voici les principaux problèmes relevés: 

 - les emplois du temps ne sont pas rendus dans les délais.
 - amplitude journalière supérieure à 11h.
 - le délai de 7 jours pour changement d horaire n est pas respecté.
 - les 80% sont parfois inutilement sur 4 jours...favoriser le temps partiel sur 4 jours.
 - interprétation des horaires pas assez clair ( il existe des semaines à 32h).
-  pour les personnes qui travaillent  à mi-temps sur 2 établissements un  problème :  les 20 minutes de pause, le délai de route et le repas du midi.
- favoriser la formation sur des journées complètes.
- besoin d'un logiciel pour les présenter les emplois du temps dans les lycées

Résumé des réponses de la DRH :

" Il faut laisser du temps aux gestionnaires car on est seulement au début (moins d'un an ) de l'application du règlement."
Souhaite limiter les heures supplémentaires payées et favoriser la récupération.
Pour les spécialités et les fiches de poste,  le travail est en cours. Délai : 6 mois.
Les évaluations sont en retard dans les lycées  mais au siège aussi alors..........
Il faut utiliser le compte épargne temps, si ce temps devient important  on met un contractuel pendant  l'absence.( beaucoup de gestionnaires ne veulent pas en ouvrir).
Il y aura un logiciel pour les emplois du temps d ici 2012.

 

 

 La DRH a pris note des problèmes, reste à savoir si des solutions seront recherchées ... (réunion avec les gestionnaires le 20 mai)

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Echo des négociations en cours

interco_rvb_logo_cfdt-copie-1.gif Premières impressions

 

Après son élection, la Présidente a rencontré toutes les organisations syndicales, une heure environ chacune. Ce fut aussi l’occasion de rencontrer le nouveau Vice-Président chargé du personnel, Monsieur Patrick Bontemps et de remettre à nos interlocuteurs un courrier détaillé exposant nos principales revendications et inquiétudes.

 

Nous allons essayer de rendre compte de cette entrevue, qui vous vous en doutez n’avait pas pour but de donner des réponses techniques et précises à chacune de nos questions… des tendances se dégagent quand même :

 

Au titre des points positifs :

 

 une écoute de la parole syndicale et de nos témoignages sur les difficultés rencontrées par les agents (mobilité, carrière, pouvoir d’achat, charge de travail, manque d’information etc)

 

  une affirmation forte de la Présidente que les restructurations (organigramme etc) doivent prendre le temps de la concertation. Nous avons souligné que cette affirmation nous paraît en contradiction avec la volonté de tout plier avant l’été dont on entend largement parler

  … affaire à suivre.

Nous avons fortement demandé un calendrier des grands dossiers et en particulier de celui-ci.

 

 un intérêt réel pour un des dossiers importants en termes de pouvoir d’achat : les collectivités vont bientôt pouvoir participer financièrement à la mutuelle santé et prévoyance des agents. La Présidente paraît très sensible à cette question qu’elle estime être dans le rôle même de protection de la collectivité vis-à-vis de ses agents.
La CFDT porte cette revendication depuis longtemps : elle l’a fait aboutir avant la décentralisation en ce qui concerne la prévoyance des agents du siège et revendique son extension à tous, pour la santé comme pour la prévoyance.  La négociation portera bien évidemment sur le niveau d’intervention de la Région. On sait que certaines collectivités se bornent à choisir une mutuelle pour leurs agents… sans participation financière ! Mais pour cela, les agents n’ont besoin de personne, par contre la baisse de pouvoir d’achat nécessite une prise en charge qui incitent les agents à rester couverts par une mutuelle.

 

 Annonce par la Présidente d’un projet de création d’une équipe de titulaires remplaçants. Nous sommes plutôt favorables à ce projet parce qu’il donnera des emplois titulaires et non précaires…  encore faut-il voir comment ça fonctionnera : est-ce qu’il faudra faire avec l’équipe de remplacement quel que soit le nombre d’absents (voir point 2 des inquiétudes) etc ?

 

Au titre des inquiétudes :

 

 un discours ultra statutaire « embauche de titulaires » qui semble ne pas réellement tenir compte de la nouvelle loi qui, au-delà de 6 ans de contrat sur emploi permanent, impose le Contrat à durée indéterminée. Nos craintes sur l’avenir des contractuels se confirment.

 

 Les remplacements dans les lycées semblent très remis en cause, puisqu’il faudrait 1 mois d’arrêt pour un remplacement … ce qui veut dire que seuls les cuisiniers seront remplacés pour éviter les émeutes à la cantine !

 

 Une prudence extrême sur nos revendications concernant les carrières : sortie des cadres d’emploi spécifiques et ouverture vers la catégorie B : « en avons-nous les moyens ? ».

 

Petition souris recadré

 

Raison de plus pour signer et faire signer notre pétition en ligne :

 

Agents des lycées, signez notre pétition
« Libérez nos carrières »
Pour sortir des cadres d’emploi spécifiques et ouvrir des perspectives en B:
cliquez ici et laissez vous guider :


 

 La Présidente parle beaucoup de nos jours de congés (qui soit dit en passant sont surtout des jours d’ARRT, donc de la récupération de travail fait). Nous lui avons demandé si elle envisageait de les remettre en cause…c’est un « non mais… ». Traduction qui n’engage que nous : « Avec les jours de congés que vous avez, ne venez rien demandé de plus ». 

 

 Aucune réponse sur une éventuelle revalorisation des primes

 

En résumé, la plus grande vigilance est de mise. Nous savons que les contraintes budgétaires pèsent lourd, mais les agents n’ont pas non plus à les porter en totalité. Quant à la qualité du dialogue social, elle ne coûte pas forcément très cher !

 

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)

Voir les commentaires

Published by CFDT - Echo des négociations en cours



Flash situation au 3 avril 2009

 1/ Temps de travail des lycées
Après 2 ans d'hésitations, de retours en arrière, la négociation avance de manière significative.

- La dernière réunion avec M. Niepceron et la DRH va globalement dans le bon sens : des garanties sur les conditions de travail, sur les plannings, une plus grande clarté sur le calcul des jours de RTT, des compléments et précisions sur les jours pour événements familiaux ou professionnels, la valorisation (coefficient multiplicateur) du travail de nuit et du dimanche...

- Les jours exceptionnels demeurent en débat : la CFDT a demandé une compensation totale des jours fériés précédés ou suivis d'un jour travaillé qui ne sont plus considérés comme du travail effectif.

Le suspens ne sera plus très long avant que nous puissions vous donner des informations totalement validées : le CTP a lieu le 16 avril.

  2/ Suite de l'étude stress dans les services administratifs

Non, le chantier n'est pas au point mort, soyez patients, les groupes de travail produisent sur trois axes :
- améliorer le management, la circulation de l'information, la participation des équipes (précision et reconnaissance de la mission de chacun dans la réalisation d'un projet bien identifié),
- traiter les situations de stress, violences, harcèlement : mise en place d'une cellule de veille permanente, accès anonyme à la Médecine de prévention sur ces problèmes, prise en charge psychologique etc
- Rédaction d'une charte de vie au travail, qui soit une référence pour identifier les comportements interdits par la Région.

3/ Nombreux en janvier, plus nombreux en mars, plus nombreux encore le 1er mai !

A l'appel de toutes les organisations syndicales,
le 1er mai de crise doit être exceptionnel,
pour la relance sociale et le pouvoir d'achat.

... et le 1er Mai

Nous vous informerons des différentes manifestations.

A très bientôt sur le blog CFDT.

Voir les commentaires

Published by CFDT - Echo des négociations en cours














Règlement de formation et mise en place du D.I.F (droit individuel à la formation).

 

Le 10 mars a eu lieu une première réunion sur le règlement de formation avec la DRH où nous a été présenté un projet de règlement de formation.

Ce projet fait suite à la mise en place par décret sur le DIF (droit individuel à la formation).

Ce nouveau dispositif garantit 20H par an minimum de formation à chaque agent, cumulable jusqu'à 120H au bout de 6 ans.
Le principe du DIF est d'aboutir à un accord entre l'agent et la collectivité (sous forme de contrat) pour la réalisation d'une formation inscrite au Plan de formation de l a collectivité.

Le projet pose deux problèmes :
1/ La Région prévoit de mettre dans le DIF un maximum de formations (préparations concours, formations de perfectionnement, VAE, bilans de compétences).
Nous demandons :
 que les préparations-concours  ne soient que très partiellement sur DIF et que des heures hors DIF soient allouées aux agents pour les prépa concours.
En effet, une préparation concours est souvent de l'ordre de 140 à 150 heures (... le risque est déjà grand que le CNFPT s'aligne sur les 120H du DIF, ce qui sera un manque pour les agents en formation)... on n'envisage pas que l'agent consomme 6 ans de DIF pour une prépa concours !
 que VAE et bilans de compétences soient retirés du DIF

2/ Les demandes déjà formulées dans les feuilles de voeux, alors que les agents n'étaient pas au courant de ce nouveau dispositif, ne doivent pas être automatiquement considérés comme des demandes de DIF.

Nos conseils :

* N'oubliez pas que les formations qui vous sont demandées par votre gestionnaire/chef de service ne doivent pas être prélevées sur votre droit au DIF : laissez-les faire la demande,
* Le DIF doit faire l'objet d'une convention : rien ne peut donc être imposé dans ce domaine.
* Une demande dans le cadre du DIF refusée 2 fois vous rend prioritaire pour cette formation ... uniquement au CNFPT.

Interrogation :

La CFDT a demandé des chiffres : évolution depuis 4 ans :
- du montant des budgets de formation
- du nombre d'agents à former avec ces budgets

La tendance actuelle là comme ailleurs, nous semble à la baisse des moyens.
Nous sommes d'autant plus attachés à notre revendication présentée au dernier CTP : mise en place d'une commission de formation chargée d'étudier la réponse aux besoins de formation. De plus en plus, la non-réponse, le différé cachent des refus de formation.

Nous vous informerons sur la suite donnée à ce 1er groupe de travail du 10/03.

N'hésitez pas à nous contacter pout tout renseignement sur ce sujet : 06 82 13 75 11 ou par mail : cfdt.region@yahoo.fr

***
A lire ci-dessous : point sur temps de travail des lycées.
Info : prochaine réunion sur le règlement de temps de travail des lycées : 1er avril

Voir les commentaires

Published by CFDT - Echo des négociations en cours






Temps de travail des lycées : dans l'expectative !

 


L'administration nous a fait parvenir le 13 mars un projet de règlement de temps de travail inacceptable, car il :

- allongeait la journée de travail,

- portait la pause méridienne à 45',

- augmentait la flexibilité (planning modifiables sans limite),

- permettait le retour aux coupés (journées en miettes, donc frais de déplacements accrus ou temps morts.)

- augmentait le temps de travail et laissait la porte ouverte à une augmentation du travail pendant les vacances scolaires

... et donc dégradait considérablement les conditions de travail des agents.

 

Le 17 mars, la CFDT a été reçue plus d' 1H ¼ par M. Niepceron,  Vice-Président et par la DRH. Chaque organisation syndicale a été reçue de la même manière  les 16 ou 17 mars.

Le Président a souhaité entendre toutes les organisations avant de donner des réponses fermes.

 

La Région rappelant les avantages qu'elle a attribués aux agents des lycées depuis la décentralisation (primes, action sociale, médecine...), la CFDT a fait valoir qu'elle ne pouvait cautionner un règlement du temps de travail qui signifierait :

« Vous avez gagné plus, maintenant vous allez travailler plus ! »

 

Nous avons pu exposer en détail nos revendications et propositions d'amélioration. Nous avons été écoutés... nous attendons de savoir si nous avons été entendus pour décider de la conduite à tenir.

Nous vous tiendrons informés dès que nous aurons le projet présenté au CTP du 16 avril (donc vers le 6)

Contact : 06 82 13 75 11

Voir les commentaires

Published by CFDT - Echo des négociations en cours

 
Tout d'abord toutes nos excuses pour ce long silence motivé par un problème informatique lourd.

Et donc Bonne année à toutes et tous avec un peu de retard.
Nous nous souhaitons à tous un meilleur dialogue social car celui-ci a du plomb dans l'aile à la Région !



Le 14 janvier nous avons eu une "1ère réunion" sur le temps de travail dans les lycées...
- Une 1ère réunion nous direz-vous ? Nous croyions que depuis avril 2007 il y avait eu des réunions ??
- Oui mais comme on n'a pas été sages et qu'on a refusé de manière unanime le projet de mai 2008, on nous fait repartir à zéro !
Sur ce projet les chefs d'établissement et gestionnaires étaient conviés.
Il a fallu un courrier intersyndical pour obtenir que chaque organisation syndicale ait au moins 2 représentants, sinon on aurait eu 10 représentants de l'administration et 5 des organisations syndicales ... et on appelait un groupe "paritaire" !!!
Chacun a donné son point de vue ... et maintenant nous attendons de voir ce qui va en ressortir.

Le 14 janvier également nous avons reçu le dossier du CTP du 22 janvier ... là ça dépasse tout ce qu'on a pu voir : ce n'est pas un protocole de droit syndical qui nous est proposé mais un protocole "d'entrave au droit syndical".
DANS CE PROJET (qui nous l'espérons peut encore évoluer) TOUT EST FAIT POUR EMPECHER LES ORGANISATIONS SYNDICALES DE VOUS DONNER DE L'INFORMATION, DE VOUS RENCONTRER, DE PARLER.

Nous verrons à l'issue du CTP ce qu'il convient de faire.

Le 15 janvier la CFDT a rencontré le nouveau DG : nous lui avons exprimé notre inquiétude et notre colère devant cette volonté de restreindre tous les droits et de faire table rase de toutes les négociations antérieures.

Un point a (peut-être) été réglé : il nous a confirmé qu'il y avait eu un malentendu et que la circulaire de juillet s'appliquait bien pour cette année : les fériés suivis ou précédés d'un jour travaillé sont comptés comme du temps de travail.La Région fera appliquer cette disposition.
Nous reposerons bien sûr cette question au CTP de jeudi 22/01 afin qu'il y ait une trace écrite de ces propos. Quelles mesures seront prises pour que ce droit devienne effectif dans tous les étabissements ?

Nous avons aussi évoqué les risques d'une politique de gestion technocratique des contractuels dans les services administratifs.

 En résumé nous saurons en sortant du CTP de jeudi si la situation est aussi grave qu'on peut le penser en lisant les documents produits par la DRH et nous vous tiendrons informés.

Pour le 29 janvier, la grève nationale à l'appel de toutes les organisations (dont la CFDT) doit être une réussite. Pour le pouvoir d'achat et l'emploi, ne baissons pas les bras, la crise ne doit pas toucher les plus démunis en priorité.
Rappelons que les agents territoriaux peuvent faire une heure ou 2 de grève et ne perdre qu'une heure ou 2 de salaire... Juste ce qu'il faut pour être dans la rue.

Les manifestations sur la Région :

- Besançon: 11h. Place de la révolution

- Montbéliard: 14h. Place du Champs de foire.

- Belfort: 10h. devant la Maison du Peuple.

- Vesoul: 10h. Place E. Feuillère.

- Lons-Le Saunier: 15h. Place de la Liberté.

- Dole: 10h. Avenur de Lahr

- St Claude: 10h. Devant la sous-Préfecture.


Jeudi soir... ou au plus tard vendredi midi rendez-vous sur notre blog pour plus d'infos. Les bonnes habitudes d'info CFDT reprennent !

Voir les commentaires

Published by CFDT - Echo des négociations en cours

Précisions




Suite à notre précédent message (voir ci-dessous), plusieurs agents se sont émus dès ce matin de la situation.

Une précision doit être apportée : les élus politiques étaient absents de cette réunion et nous avons interpelé le Vice Président chargé du personnel sur le sujet des fériés précédés ou suivi d'un jour travaillé... nous vous tenons au courant.

Nous espérons qu'il ne s'agit que d'un mal-entendu. ???

A bientôt

Voir les commentaires

Published by CFDT - Echo des négociations en cours


1ère réunion
Temps de travail des lycées



Le mercredi 17 décembre a eu lieu la 1ère réunion sur le temps de travail dans les lycées ... ça promet !

Les problèmes :

- l'administration a refusé jusqu'à maintenant qu'il y ait plus d'un représentant par organisation syndicale... pas facile de se concerter quand on n'a même pas eu de document de travail avant la réunion !

- en arrivant en réunion : un ordre du jour qui comportait tous les points possibles et imaginables à aborder dans un règlement de temps de travail, mais aucune proposition de l'administration ... peut-être qu'on a changé les règles : les organisations syndicales font les projets et la Région nous donnera son avis en CTP ???

- l'administration veut boucler le projet en mars et non en juin comme prévu (sans aucune concertation sur cette modification de calendrier bien sûr)... Pourquoi ? on imagine mal de changer de règlement en cours d'année scolaire, alors pourquoi ne pas se donner le temps de la réflexion (ça fait deux ans que ça dure, alors maintenant prenons le temps de négocier proprement).

- et la cerise sur le gâteau : nous signalons que certains lycées refusent toujours d'appliquer la circulaire de juillet qui maintient le principe "jour férié précédé ou suivi d'un jour travaillé = temps de travail effectif"

... et là, la DRH nous affirme que la décision n'interviendra par avant le CTP de mars ... on étaient pourtant 5 organisations syndicales à avoir entendu le Président nous dire "il n'y aura pas de nouvelle circulaire, celle de juillet s'applique" et nous confirmer que le principe serait confirmé à tout gestionnaire qui appellerait la DRH.
Y aurait-il un problème de transmission entre les élus et la DRH ou une grosse mauvaise volonté ?

Follereau, Diderot et Condorcet se sont déjà mobilisés une fois... peut-être faudra-t-il recommencer pour faire appliquer ce qui était pourtant clairement décidé... avec tous les lycées concernés cette fois.

Les avancées :
Dans cette ambiance nous avions le choix de  sortir ou d'engager quand même un échange. Les représentants du personnel ont voulu rester constructifs et malgré les très mauvaises conditions du débat ont soulevé nombre de questions : sur les horaires d'équivalence, la manière de décompter les jours de maladie ou de formation, l'assurance des agents qui prennent leur véhicule personnel, le CA comme travail effectif, les astreintes (notamment dans les établissements à recrutement national), le congé longue maladie fractionné, le temps pour consulter intranet et la mise à dispostion d'un outil informatique dédié...

Suite au 14 janvier : les représentants du personnel doivent rencontrer des gestionnaires et chefs d'établissement choisis par la Région.

La réunion est prévue selon un équilibre assez original : 5 représentants de l'autorité territoriale (DRH), 5 représentants de l'autorité fonctionnelle (gestionnaires et chefs d'établissement) et 5 représentants du personnel :
10 représentants de l'employeur et 5 des salariés c'est l'équilibre selon la Région !

Les représentants du personnel sont unanimes à demander une représentation par au moins 2 élus de chaque organisation et des documents préparatoires qui engagent la Région.

Nous ne vous cachons rien des négociations et nous continuerons.
Vous recevrez le journal de la CFDT dans les prochains jours (début de semaine prochaine)...

Bonnes fêtes de fin d'année à toutes et tous
La Secrétaire, Dominque Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)

Voir les commentaires

Published by CFDT - Echo des négociations en cours

<< < 1 2 3 4 > >>
Haut

  le blog tosregio

NOUVEAU ! Le blog tosregio évolue, il devient le blog CFDT d'information de tous les agents du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, sièges et lycées de Bourgogne-Franche-Comté. Le blog CFDT, c'est la garantie d'une information immédiate, accesible sur les intranets non encore fusionnés, Mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez !

Hébergé par Overblog