Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog tosregio

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>

positions cfdt

Cher·e·s collègues,

 

Plusieurs sujets de dialogue social patinent, vous êtes nombreux à nous faire remonter votre colère, votre mal-être. Aussi avons nous choisi de faire remonter à Mme la Présidente et à M. le Directeur général un état des lieux de nos inquiétudes en cette fin d'année.Vous trouverez ci-joint notre lettre ouverte (que nous accompagnons d'une annexe confidentielle pour plus de liberté d'expression et de confidentialité sur les problèmes rencontrés).

 

Vrai-faux dialogue social

La Secrétaire de la section CFDT de la Région BFC
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

Le monde d'après (le nouveau règlement de télétravail) risque fort de ressembler en pire à celui d'avant. Nous avions souligné les inégalités flagrantes d'accès au télétravail selon que l'on est cadre ou non.

 

De nouvelles injustices se font jour : vous êtes nombreux à nous interpeler  car des classes entières d'agents sont écartées du télétravail (notamment les AMIRS et les agents des UT). 
 

  • Qu'il soit absurde d'interdire le télétravail aux AMIRS, vous l'imaginez bien : ceux-ci ont souvent 1 bureau dans un lycée et interviennent depuis ce bureau dans le ou les autres établissements de leur responsabilité ... mais interdit depuis chez eux, ça rime à quoi ?!
  • Quant aux agents des Unités territoriales transports, il nous avait été dit qu'il y aurait des mois interdits au télétravail (période d'inscriptions, à la rentrée scolaire) ... et maintenant c'est une interdiction totale pour toute l'année 2021.

Ce sont des discriminations infondées, disproportionnées
par rapport au but recherché en termes de service public.

****

Sans vouloir extrapoler, nous constatons que ces publics sont oubliés de l'étude sur le Document unique d'évaluation ses risques professionnels (DUERP).
Nous avons eu une réunion de présentation le 27/11dans laquelle par exemple il n'existait qu'une fiche sur les risques psycho-sociaux ... cette fiche ne concernait que l'encadrement ! Loin de nous de penser que les cadres ne sont pas exposés, mais quand même, ils ne sont pas les seuls !

 

 

Nos remarques complémentaires sur cette étude (demandées avant le 11/12 et envoyées ce jour), comme vous pourrez le lire ci-dessous, concernent précisément les personnels privés de télétravail.
Hasard, coincidence, ou "loin des yeux (qui contrôlent), loin du coeur ?"
et solution de facilité ?

Télétravail : deux poids, deux mesures

La Secrétaire de la section de la Région BFC
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

Lors du Comité technique du 5 novembre, nous vous avions (dans le blog) exprimer nos doutes, nos craintes. Hélas nous avions, semble-t-il, vu juste.

La démarche nous avait été présentée succinctement, or depuis les représentants du personnel n'ont eu aucun complément d'information (nous allons être obligés de demander formellement les fiches de métier-repères par exemple).

Nous avions émis des craintes sur
- la nouvelle couche dans le millefeuille ... ça semble confirmé (métiers repères entre fiche métiers et fiche de poste.
- la place restreinte du dialogue entre le Cabinet Eneis et les agents. Elle n'est pas
restreinte, elle est inexistante ! (information sans dialogue)

 

Le processus qui était bien prévu en deux temps soit  un premier avec les chefs de service et un deuxième temps avec tous les personnels pour un rendu contradictoire.

Malheureusement le contexte sanitaire (il a bon dos) a transformé ce deuxième temps en un lien mail en visio pour faire vos retours (info plus que débat)

 

A nos yeux, le temps de dialogue entre le N+1 et l'agent aurait du permettre d'aboutir à une fiche de poste consensuelle. Le Cabinet Eneis pouvait apporter une vision extérieure sur les compétences de l'agent. Or il semble que la copie soit revue par directeurs et DRH dans (certains ou tous ?) les services. ... Ce qu'on reprochait précisémment à la méthode antérieure !!


Comment l'agent peut-il encore avoir confiance en son N+1 si la copie est revue dans leur dos à tous deux ? Comment un chef de service peut-il encore manager ?

 

En fait cette étude que nous avions voulu comme un détour par la case transparence
est un coup d'épée dans l'eau, un retour à la case départ.


"Il faut que tout change pour que rien ne change"


Autres questions :
- s'il y a des incidences sur l'IFSE des agents ... quand cela sera-til répercuté sur leur feuille de paie ? 

- il nous avait été annoncé le 5 novembre un enrichissement des compétences reconnues ... naîvement nous imaginions (enfin un peu) que le trop célèbre répertoire des compétences serait enrichi. S'il l'est, les représentants du personnel ne sont pas au courant !

 

En conclusion : l'administration a traîné les pieds pour accepter cette étude, la Présidente en a validé le principe, mais l'étude a quand même été dévoyée et notre demande d'une relation directe possible entre le Cabinet et les agents soigneusement évitée (Eneis aux abonnés absents..., on ne peut pas leur en vouloir, 

ils ont certainement le c.. entre deux chaises).
Comme quoi le Covid a du bon pour certains !

N'hésitez pas à nous faire remonter les difficultés que vous rencontrez !

 

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région BFC
Dominque AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

La section CFDT est consciente de la charge de travail de la DRH, de la qualité du dialogue social pendant la crise Covid, mais souhaite maintenant revenir aux autres dossiers (surtout ceux qui ont été plusieurs fois repoussés) dans des conditions normalisées d'exercice du dialogue social.

La période préélectorale régionale comme nationale ne manquera pas de créer des freins, mais nous ne pouvons pas accepter 6 mois de pré-élections après deux mois de vacances et 4 mois de Covid.

C'est pourquoi nous avons interpeler la Présidente dans la lettre ouverte ci-dessous :
 

Appel à un retour à la normale

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région Bourgogne-Franche-Comté
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

3/4 des Français veulent le retrait de l'âge pivot, si vous en faites partie, signez la pétition lancée par la CFDT !
Retrait de l'âge pivot : la retraite à 64 ans, c'est non !

CLIQUEZ ICI ET SIGNEZ :

https://www.change.org/p/le-gouvernement-fran%C3%A7ais-retrait-de-l-%C3%A2ge-pivot-la-retraite-%C3%A0-64-ans-c-est-non

 

 

POURQUOI C'EST NON ?

 
 
 
 
 

Le projet de réforme des retraites comporte une mesure aussi injuste qu’inutile : l’instauration d’un âge pivot à 64 ans. S’il resterait possible de partir à la retraite à 62 ans, ce choix serait sanctionné par une décote (une baisse) définitive de sa pension. Ensemble, exigeons son retrait pur et simple !

Pourquoi l’âge pivot est-il injuste ?
Cette nouvelle règle pénaliserait d’abord les personnes qui ont commencé à travailler jeunes.  Avec un nombre suffisant de trimestres cotisés, elles seraient pourtant contraintes de travailler deux ans supplémentaires pour ne pas voir leur pension chuter. Pour celles et ceux qui ont des revenus modestes, c’est la double peine !

Pourquoi est-ce inutile ?
Contrairement à ce que tente de faire croire le Gouvernement, l’état des finances du futur système de retraites n’est pas du tout dans un état catastrophique. S’il est indispensable de tenir un équilibre financier à moyen et long terme du système, cela peut se faire sans un nouveau report de l'âge de départ à la retraite. De nombreux autres leviers existent et peuvent être utilisés de façon complémentaire.

Des insuffisances dans le projet de réforme
Le projet de réforme des retraites doit être amélioré sur au moins 3 sujets :
- La prise en compte de la pénibilité : les quatre critères de pénibilité (risques chimiques, port de charges lourdes, postures pénibles, vibrations) écartés en 2017 doivent être enfin pris en compte pour permettre à plus de 600 000 personnes supplémentaires de partir plus tôt à la retraite (métiers du bâtiment, des travaux publics, de l’agroalimentaire, de la santé…)
- Un dispositif de retraite progressive digne de ce nom pour offrir aux travailleurs une plus grande liberté des modalités de départ à la retraite.
- Un minimum de pension pour une carrière complète plus élevé, le projet prévoit 1000€, ce qui est en dessous du seuil de pauvreté (1041 €).

Enfin, il est indispensable de sécuriser la transition des travailleurs des régimes spéciaux et des fonctions publiques, notamment concernant les mesures de compensation et de revalorisation salariale.

Vous aussi, signez et partagez cette pétition pour obliger le Gouvernement à retirer l’âge pivot et améliorer son projet de réforme !

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

Les entretiens annuels vont démarrer
le
16 décembre et se terminer au plus tard le 20 mars.
Un vrai problème : normalement les entretiens doivent s'appuyer sur les fiches de poste ... or tous les agents sont loin d'en avoir,
des fiches à jour, encore moins !

Pour mémoire :

1/
la fiche métier concerne tous les agents d’un même métier, la fiche de poste décline cette fiche métier pour chacun :
- toutes les missions possibles d’un métier ne sont pas reprises dans chaque fiche de poste,
- des missions très spécifiques à un poste de travail, dans un établissement ou un service particulier peuvent être ajoutées

2/ le nouveau régime RIFSEEP (qui intègre de nouveaux éléments-expertise, expérience, compétence rare et encadrement- ) implique une mise à jour totale de toutes les fiches de poste. Nous vous conseillons la plus grande vigilance. Les organisations syndicales ne les verront pas, donc nous pourrons vous aider si et seulement si vous nous sollicitez.

3/ la mention de la fiche de poste existe dans le "guide (officiel) d'utilisation du formulaire d'entretien professionnel.
Mais les évaluateurs reçoivent un courrier de la DRH qui ne la mentionne même pas ! On y aprend aussi que "sont désignés "aides cuisinier les seuls agents affectés à 100% au service restauration et dont l'activité est consacrée à la confection du repas pour au moins 50% de leur temps de travail" ... tiens donc c'est quand qu'on en a discuté en CT ???

Non, on ne peut pas travailler comme celà !!!

 

Revendications CFDT

Lors du dernier CT nous avons fortement interpellé l’administration sur l’inadaptation des fiches métiers (déconnectées du réel, élaborées sans concertation avec les agents, source d’incompréhension lors des évaluations, car en l’absence de fiche de poste, certains évaluateurs partent de la fiche métier etc.).

Nous sollicitons un appui extérieur pour apporter un regard neuf et objectif sur ces fiches, sources de conflit et pour restaurer une ambiance de confiance. Un intervenant extérieur pourrait mettre autour de la table tous les partenaires (représentants des agents, établissements, RH..).

Nous avons interpellé l’administration également sur les difficultés des agents à obtenir leur fiche de poste qui constitue pourtant le juge de paix des missions à accomplir et la base de l’évaluation. Demander sa fiche de poste est souvent perçue comme un acte de défiance ou de rébellion. Il faut absolument que ça devienne automatiquement transmis, mis à jour et discuté.

 

Nous vous sollicitons pour nous dire ce qu'il en est pour vous 
(questionnaire à imprimer également en PJ ci-dessous)

 

***QUESTIONNAIRE***

Pour mesurer l’état des lieux, nous avons besoin de vous.

Nous vous proposons un petit questionnaire que nous détruirons après traitement statistique :

Direction ou établissement : ………………………………………………………………..

Avez-vous une fiche de poste ?                                                  o oui                    o non
Si oui, estimez-vous qu’elle est à jour ?                                    o oui                    o non
(qu’elle reflète la réalité de votre travail actuel)

Avez-vous échangé avec votre supérieur
sur cette fiche de poste ?                                                          o oui                    o non

Est-ce que l’administration vous l’a transmise
spontanément, sans que vous ayez à demander ?               o oui                    o non

Votre avis pour améliorer les fiches métiers et les fiches de poste : prenez tout l’espace qu’il vous faut pour vous exprimer (mail, dos de la feuille etc ;)

 

 

 

heart Merci d’avoir répondu,

Et de nous renvoyer votre réponse
 scannée sur cfdt@bourgognefranchecomte.fr
ou par courrier interne ou externe à CFDT, 4 Square Castan 25000 Besançon

La Secrétaire de la section 
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

QUESTIONNAIRE à IMPRIMER

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

A ce jour, la CFDT n'appelle pas à la grève, voici pourquoi.

Si vous voulez plus de précisions, lisez en pièce jointe ("Tract fédéral")

5 décembre : questions grève

Des organisations parviennent à chiffrer les pertes supposées alors que mêmes assurent que le gouvernement reste trop flou ... c'est assez contradictoire ! 

Certains souhaitent néanmoins participer à ce mouvement pour toutes sortes de raisons nationales ou locales, voire très locales (ambiance de service, d'établissement etc.)
Vous êtes tous couverts par les divers préavis déposés.

Pour ce qui est de la soi-disant obligation de déclarer 48h à l'avance si l'on est gréviste ou non ... la REGLE N'EST PAS EN VIGUEUR A CE JOUR ... vous n'avez donc aucune obligation de prévenir !
Vos gestionnaires ont tous reçu un mail pour les en informer ... mais ils ont oublié de l'afficher ! wink

La Secrétaire de la section CFDT
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

Après un compte-rendu à chaud de la Réunion CDS du 17 octobre (notre précédent article), les militants CFDT ont analysé plus finement les projets de la Région,
élaboré un document de synthèse pour les rendre plus lisibles,
- fait les simulations qui leur manquaient pour mesurer la portée réelle du projet
- et débattu afin de faire des propositions.
Vous trouverez ci-dessous les étapes de cette analyse.

***

En résumé :
- Agents non éligibles au CIA avant (dont agents lycées sortis du cadre spécifique) : 300 euros brut par an de CIA en +. Rappelons qu'il n'y a, à ce jour pour les agents des lycées, que la sortie du cadre qui juridiquement permet de les faire bénéficier de cette prime !

- Agents déjà au dessus du plafond : + 300 euros bruts par an de CIA

- Plus contestable :
encadrement supérieur fortement revalorisé ... ça rappelle 2017 où la Présidente avait fait valoir une certaine "modération" dans les écarts de primes entre bas et haut de tableau ... voir les tableaux d'archives 2017 !
* et expertise insuffisamment prise en compte, ne rendra pas d'attractivité à la Région

- La CFDT demande que l'évaluation du nombre d'agents encadrés se fasse au niveau de l'encadrement direct N+1. 
-
La CFDT demande que l'expertise cumulée à l'animation de réseau soit valorisée.

Ci-dessous :
- Tableau synthétique 2019 avant comité technique de novembre
- Simulations et positions CFDT
- 2 versions de la négociation 2017

Régime indemnitaire : analyse et positions CFDT
Régime indemnitaire : analyse et positions CFDT
Régime indemnitaire : analyse et positions CFDT

N'hésitez pas à nous contacter !

La Secrétaire de la section CFDT
du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT, RIFSEEP

Le Comité technique du 19 septembre fait apparaître des contradictions que nous voulons absolument faire apparaître avant le groupe de travail du 9 octobre sur l'Égalité Femmes/hommes.

Pour la CFDT, c'est un chantier à court-moyen et long terme, pas un gadget ni juste une obligation légale. 

Aussi nous semble-t-il inconcevable d'envisager un plan de travail qui ne s'attaque pas à l'inégalité la plus flagrante qui confine la majorité féminine des agents du service général des lycée au grade d'ATTP2, presque sans espoir d'en sortir ! la sortie du cadre spécifique est l'occasion de s'attaquer à la question.

La CFDT a aussi des revendications sur la méthode.

Vous trouverez ci-dessous notre lettre ouverte à Mme la Présidente (+ une version imprimable et affichable)

 

Lettre ouverte à Mme la Présidente

Lettre ouverte à Mme la Présidente

La Secrétaire de la section CFDT
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11

PS : Les adjoints techniques" des établissements d'enseignement" ont reçu leur courrier pour choisir de sortir ou non du cadre spécifique. Besoin d'en discuter ... appelez nous (laissez un sms pour qu'on vous rappelle :

06 77 96 49 02    ou    06 82 13 75 11

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

Alerte grave CHSCT déshydrateurs ! ... et autres questionsAlerte grave CHSCT déshydrateurs ! ... et autres questions

La CFDT a été destinataire d'un dossier complet sur les dangers des déshydrateurs de déchets imposés dans les lycées (en commençant par la Bourgogne). Merci à celui ou celle qui nous en a rendus destinataires en le déposant anonymement dans notre boîte aux lettres. 

Il faut reconnaître que nous avons été très peu informés par la Région, malgré nos demandes... Nous avons pu constater récemment lors d'une visite de site, qu'au moins un chef d'établissement avait pris ses responsabilités en arrêtant ces machines défaillantes jusqu'à avoir une certaine mise en sécurité... ce que n'a pas fait la Région (parfaitement au courant également !), pourquoi ?
 frown

 

La CFDT saisit le CHSCT mais vous en informe dès à présent, afin de prévenir les agents des dangers : PRUDENCE TOTALE, ne mettez pas un doigt dans la machine, le mécanisme de sécurité (arrêt d'urgence) n'est pas sûr (il y a déjà eu des doigts coupés) !
Vous trouverez donc ci-dessous notre courrier de saisine du CHSCT avec cette question essentielle et d'autres heureusement plus classiques.

Veuillez trouver ci-dessous nos questions transmises ce jour à La Région 

La Secrétaire de la section CFDT
Dominique AUBRY-Frelin (06 82 13 75 11)

Alerte grave CHSCT déshydrateurs ! ... et autres questions
Alerte grave CHSCT déshydrateurs ! ... et autres questions

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>
Haut

  le blog tosregio

De l'info au plus tard le lendemain avant midi chaque fois qu'il se passe quelque chose pour les agents de la Région Bourgogne-Franche-Comté, c'est l'engagement de la CFDT sur ce blog.. Le blog "tosregio" est désormais accessible depuis l'intranet de la Région Bourgogne-Franche-Comté, mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez ! Depuis peu : accessible avec d'autres actualités liées à la fonction publique territoriale sur notre page FB : CFDT Région Bourgogne-Franche-Comté.

Archives

Hébergé par Overblog