Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le blog tosregio

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>

Articles avec #positions cfdt

interco_rvb_logo_cfdt-copie-1.gif

 

Voici les questions envoyées à la Présidente par la CFDT pour le prochain CTP (19/10/2012)

(commentaires en vert)

 

 

1°/ La CFDT demande un règlement des logements de fonction et des astreintes qui répondent aux questions laissées en suspens lors du dernier CTP (voir PV du CTP et notamment à la question des astreintes dans les lycées avec internat de week-end) et à divers autres qui se posent au fil de l’eau. Ce règlement devrait être remis à chaque agent des lycées.


A ce titre la CFDT demande tout particulièrement une définition des tâches susceptibles d’être demandées aux agents lors des heures supplémentaires obligatoires ou des astreintes pour les agents d’accueil, lors des astreintes pour les agents d’astreinte-maintenance. (Pas n'importe quoi comme ça commence à se voir !)

 

La CFDT demande que les quelques agents qui restent en poste double puissent avoir la garantie conserver des jours de congé en commun.


2°/La CFDT demande communication de la liste des agents territoriaux logés à ce jour et de leurs fonctions, par établissement.

 

3°/ La CFDT demande que soit précisés les outils techniques mis à disposition des agents lors des temps d’astreinte et leur modalités d’utilisation, de transmission (d'un agent d'astreinte au suivant).
voiture 2  et

 

4°/La CFDT souhaite savoir si la Région envisage le recrutement de contrats d’avenir et si oui, sur quel type de mission.

 

5°/ Il semblerait que certains agents logés dans l’enseignement agricole payent les flux, les règles financières de la nécessité absolue de service peuvent-elles être rappelées.

 

6°/ La CFDT réitère fortement sa demande de rencontre entre la Région et les agents d’EMOP pour leur apporter l’information à laquelle ils ont droit sur leur avenir.

 

7°/ Concernant les mutuelles, la CFDT souhaite que les conditions soient posées pour que l’enveloppe financière annoncée par Mme la Présidente comme une source de pouvoir d’achat, soit mobilisable sans contraintes particulières, c'est-à-dire que l’agent puisse bénéficier de la participation maximale correspondant à son indice (centrée sur l’un et ou l’autre risque) dès lors qu’il peut justifier d’une couverture sur les 2 risques.

En toute hypothèse, une clé de répartition de l’ordre d’un tiers pour la prévoyance et deux tiers pour la santé peut être envisagée.

La CFDT souhaite que la région communique les contacts téléphoniques permettant d’obtenir les contrats labellisés.

 

8°/La CFDT fait remarquer que la signature d’une convention pour bénéficier d’un DIF, prévue dans le règlement de formation a été remplacée unilatéralement par « une croix » dans une case sur l’inscription aux formations du CNFPT. Cette mesure n’assure plus l’expression libre d’adhésion de l’agent au DIF. La CFDT demande une forme de convention simplifiée si besoin, mais garantissant la contractualisation libre et consciente de l’agent.

 

9°/ La CFDT demande une première information sur le nombre et le profil des agents susceptibles de bénéficier des mesures de titularisation à sortie du décret.

 

10°/ La CFDT rappelle que toute modification des modes de gestion du temps doit passer en CTP et qu’à ce titre elle souhaiterait une information sur les modifications en cours pour les délégués territoriaux et leurs équipes (qui badge ? et comment se fait ce choix).

 

11°/ La Région s’est engagée à réfléchir à la prise en charge d’un dispositif de véritable initiation (vrai débutant) à l’informatique sur site. Où en est la réflexion.

 

12°/ Enfin la CFDT aura le plaisir de remettre au CTP la pétition pour la suppression du cadre d’emploi spécifique qui entrave la carrière des agents des lycées et pour la création de postes en catégorie B. La CFDT rappelle qu’elle milite dès l’origine pour ces deux mesures qui rendraient un avenir professionnel aux agents des lycées.

 

Veuillez agréer, Madame la Présidente, l’assurance de notre parfaite considération.

 

La Secrétaire de la section CFDT
Du Conseil Régional

 

Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

O1901081870560607143

Participation de la Région aux mutuelles :

 ça prend du retard !

 

Ce dossier vous l'attendez tous. Les perspectives d'améliorations salariales sont maigres, alors un peu de beurre dans les épinards, ça ne ferait pas de mal.

Les organisations syndicales ont accepté en début d'année un calendrier qui devait permettre de traiter correctement ce dossier, pour un effet sur les cotisations mutuelles en janvier 2013.
La liste des contrats labellisés nationalement a été publiée fin août.

 

Malheureusement la réunion de dialogue social qui devait parler de ce sujet important pour chacun de nous est reportée du 12 au 26 septembre sans raison valable.



 

 

Aujourd'hui la Région n'a affiché officiellement :

 ni son positionnement : va-t-elle passer une convention d'entreprise ou participer aux contrats labellisés ?

 quelle enveloppe financière est-elle prête à mettre ?



Les autres collectivités avancent et affichent la couleur, à la Région on reste dans le flou.

La concertation doit avoir lieu :


 sur le choix conventionnement ou labellisation : après expertise, la CFDT se positionne pour la labellisation pour la santé comme pour la prévoyance, qui permet à chaque catégorie de personnel de conserver sa mutuelle, et aussi de la conserver en cas de mutation,

 

 sur les modalités d'attribution des aides qui doit présenter une dimension sociale.

 

 sur l'enveloppe financière, n'oublions pas que la Région, entre le moment où la Présidente a promis une participation et maintenant, a touché la manne financière du jour de carence :

  2409 arrêts de travail qui rapportent en moyenne à la Région 50 à 65 euros par jour en C, 60 à 80 en B, 75 à 130 en A.

Partant d'un montant de 65 euros par jour de carence, ça fait quand même 156 585 euros que la Région pourrait ajouter à une enveloppe raisonnable... qu'on ignore malheureusement !

 

Nous vous tiendrons au courant dès que possible !

 

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

interco_rvb_logo_cfdt-copie-1.gif

Communiqué de François Chérèque,

secrétaire général de la CFDT.

(extraits)

 

 

 

"A moins de trois semaines du premier tour de la présidentielle, François Chérèque fait le point sur le positionnement et les attentes de la CFDT dans une campagne marquée par certaines sorties antisyndicales et un éloignement des questions sociales.

La campagne présidentielle entre dans la dernière ligne droite, quelle est l’attitude de la CFDT durant cette période ?

Depuis 1986 la CFDT ne donne plus de consigne de vote. Nous sommes donc « ni neutres ni partisans »… mais impliqués et vigilants. (...)La CFDT  a interpellé les candidats des principaux partis démocratiques (Parti socialiste, Union pour un mouvement populaire, Modem, Europe Écologie-Les Verts, Front de gauche) à propos de leur programme en matière sociale et économique, et demandé à les rencontrer avant le début du mois d’avril.

 

Quelles ont été les réponses des candidats ?

 

À l’heure actuelle, quatre candidats nous ont reçus et donné des réponses écrites (...). Seul le candidat de l’UMP ne nous a toujours pas répondu. Dans ces conditions, nous ne le rencontrerons pas : la campagne officielle entrant dans sa phase ultime, il n’est pas question pour la CFDT de se trouver en position d’être instrumentalisée par un candidat, à si peu de jours du scrutin.

 

Que doit-on penser de l’attitude du président sortant ?

C’est la première fois qu’un président de la République sortant refuse d’échanger avec la CFDT. Cela dit, l’attitude de Nicolas Sarkozy ne nous étonne pas outre mesure ; elle est dans la droite ligne de ses attaques répétées, depuis le début de sa campagne, contre les corps intermédiaires, les partenaires sociaux, les syndicats. J’avais déjà eu l’occasion, en février, de condamner de tels propos en rappelant qu’au moment où la France doit (re)construire son pacte social, il est nocif de faire des corps intermédiaires des boucs émissaires à des fins électoralistes..  Depuis, le candidat-président en a remis une couche, en attaquant directement les militants CFDT d’ArcelorMittal et en les opposant aux « vrais » salariés.Ces propos antisyndicaux et l’idéologie plébiscitaire qui l’accompagne se révèlent dangereux pour la démocratie en général, et la démocratie sociale en particulier.

 

Que fera la CFDT après le 6 mai ?

Une chose est sûre : quel que soit le résultat de cette élection présidentielle, la CFDT continuera, comme elle l’a toujours fait, à défendre – avec ses moyens traditionnels, dont la négociation – les intérêts des salariés. " F.Chérèque

 

Pour plus d'info (en particulier réponses des 4 candidats ayant répondu : Bayrou, Joly, Hollande, Mélenchon-par ordre alphabétique) vous pouvez consulter le site national de la CFDT : http://www.cfdt.fr

 

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional de Franche-Comté,

Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11).

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

interco_rvb_logo_cfdt-copie-1.gif 

 

11 octobre : Journée d'action

 

 

 

 

Face à la crise, une journée d’action intersyndicale (CFDT, CGT, FSU, Solidaires, Unsa) a été décidée pour le 11 octobre. La CFDT a choisi :
 de ne pas appeler nationalement à des arrêts de travail … parce qu’une grève dans cette période serait un peu une goutte d’eau dans la mer.


 de mobiliser le plus grand nombre par des rassemblements, des distributions de tracts

 

Nous voulons mettre a profit cette journée pour faire connaître notre point de vue sur la crise :
La crise n’est pas finie : crise économique, financière, sociale, manque de pouvoir européen pour intervenir face à la crise de la zone euro.


Les moyens mis en œuvre par le gouvernement sont insuffisants :
- il taxe les complémentaires santé à hauteur de 1,1 milliard, ce qui taxe tous les ménages (+7 à 8% sur les cotisations des mutuelles. A la Région, il faudra que l’effort financier du Conseil Régional (qui dit toujours attendre la sortie du décret, de plus en plus imminente) soit significatif pour compenser cette perte + redonner du pouvoir d’achat aux agents !

- il ne fait contribuer les hauts revenus que de manière dérisoire
- il laisse en place les niches fiscales
- il met à mal le service public en ne remplaçant pas un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. A la Région, nous avons la version locale : le non remplacement des congés maladie, maternité etc

 

Le chômage et la pauvreté s’accroissent. Dans les fonctions publiques, les retructurations incessantes entraînent des difficultés dans le quotidien du travail des agents et une détérioration progressive du service public.

 

 La CFDT propose des mesures :
- lutte contre la spéculation
- relance de la croissance économique
- réduction équitable des déficits
- mesures sociales d’urgence.

 

 En Franche-Comté, voici les actions prévues :

 

 

 

horaires

 

25

Besançon

 

 

Pontarlier

 

Journée

 

 

18h

Distribution de tracts
dans les entreprises

 


Rassemblement
Place d’Arçon

25

Montbéliard

12h à 13h30

Rassemblement
devant la sous préfecture

 

39

Jura

journée

Distribution des tracts dans les entreprises

Et dans certains endroits
(Dole)

 

70

Vesoul

17h

 

journée

Rassemblement
place du 11ème chasseur

Distribution des tracts dans les entreprises.

Rencontre des parlementaires

 

90

 

 

 

 

 

Territoire de Belfort

12h à 13h30

Rassemblement
devant la Préfecture

 

 

 

Pour tout
renseignement :

06 82 13 75 11

 

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

interco_rvb_logo_cfdt-copie-1.gif

 

Temps de travail : siège-lycées, tous solidaires !

 

 

La région a réalisé une étude sur le temps de travail au siège, qui, soit dit en passant, souligne surtout un manque de management qui laisse certains agents libres de ne pas respecter le règlement ... après on dit que c'est le règlement qui est mauvais et qu'il faut le changer !!! NON, il suffit de l'appliquer.

 

Beaucoup de bruits courent, plus ou moins fortement :

- fermeture des services du siège début août et entre Noël et Nouvel An...
- remise en cause des 3 jours de la Présidente pour "faire des économies" (ce qui concernerait tous les agents) : La CFDT considèrerait comme une trahison cette mesure, car le règlement ARTT des lycées a été mis en place en 2008 par la Présidente avec cette contrepartie.
Nous espérons que Mme la Présidente ne reviendra pas sur cet accord de 2008, et que ce ne sont que des bruits de couloir. Nous vous avertirions en temps voulu si une mobilisation devenait nécessaire. 

 

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

interco_rvb_logo_cfdt-copie-1.gif 

....Questionnaire RH sur le temps de travail au siège.

 

Nous sommes interrogés depuis ce matin sur la démarche de questionnaire de la DRH sur le temps de travail.

 

Quelques remarques :

-         le délai de réponse (4jours) pour un questionnaire long est discutable

-        Gros problèmela confidentialité ne nous semble pas respectée : lorsque vous aurez dit votre sexe, votre âge, votre catégorie, votre Direction, la localisation de votre bureau, si vous travaillez ou non à temps partiel, si vous encadrez ou non du personnel, il n’y aura plus qu’à jouer aux devinettes !!

Nous vous conseillons donc de ne pas répondre à toutes ces questions pour préserver la confidentialité.

 

-         A la question 15, nous vous invitons à mentionner les cas où les crédits d’heure vous sont interdits ou fortement déconseillés

 

-         La question 25 est très ambigüe « Il est possible qu’à l’avenir on limite mes possibilités de choisir mes congés et mes RTT » … Que vous demande-t-on au juste :
     si c’est "possible" ? (tout le monde sait bien que c’est "possible" puisque c'est l’objectif du DG !!) 
     ou si vous êtes d’accord.
Il n’est pas correct de poser une question aussi piégée. Inutile de répondre.

 

-         La question 32 joue sur l’éternelle histoire « Il y a plus malheureux que nous » … sans doute, mais on ne vous demande pas s’il y a des collectivités où les conditions sont meilleures !!! encore une question biaisée qui essaie de jouer sur la culpabilité en temps de crise.

 

-         Question 49 : qui est  « On » ? 

 

-         Les questions 50 à 56 visent clairement à ramener l’idée de la fermeture imposée des services. Les questions sont posées de manière à faire valider cet objectif de départ : Qui irait dire (question 50) que la continuité de service n’est pas importante pour la collectivité. C’est quoi la continuité de service ? du 24h sur 24, des astreintes, des permanences … d’ailleurs la réponse est à la question suivante : l’objectif est de mettre en place des permanences en même temps que de fermer les services pour contraindre la prise de congés ; etc.
Donc méfiance sur cette dernière partie, de toute façon on vous fera dire ce que l’on veut vous faire dire pour aboutir aux objectifs déjà fixés.

 

Ces quelques éléments de décryptage pour vous inviter à la plus grande prudence.
Vous ave
z le droit
de ne pas répondre,
ou d’éviter les questions piégées
ou de faire vos commentaires
.

Si vous avez des réactions sur certaines questions, merci de nous en faire part, nous les communiquerons anonymement bien sûr sur le blog pour éclairer vos collègues : cfdt.region@yahoo.fr

 

 

 En écho à la question 47 « pour être informés, il n’y a qu’à écouter les rumeurs » … Dernières rumeurs : l’Educ partirait à la City (provisoirement ??), les transports à la Sernam, et l’imprimerie passerait au privé d’ici un ou deux ans ???
La CFDT se donne pour mission d’essayer de valider (ou non) les rumeurs. Nous interrogerons la Direction.

 

 Petite remarque Agenda 21 : depuis quand faut-il un timbrage « 100grs » pour expédier 3 pages ? Parce que vos réponses le valent bien... c'est pour mieux te manger mon enfant.

 

La Secrétaire de la section CFDT
Du Conseil régional
Dominique Aubry-Frelin  06 82 13 75 11

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

interco_rvb_logo_cfdt-copie-1.gif

Bug de l'évaluation :
Info pour tous !

Trouver une vraie solution,
la CFDT propose :

 

 

Lettre ouverte du 12 avril à Mme la Présidente :

 

 

" Madame la Présidente,

 Par courriers en date du 1er et 6 avril nous vous tenions informée du problème des incohérences entre grille

 
et livret méthodologique d’évaluation.

La DRH a passé très rapidement un message correctif, puis retardé la date de remise des notes, ce qui peut pallier une part des problèmes suscités par cette « erreur ».
Nous demandons

  • que la DRH n’adresse pas ces correctifs aux seuls agents du siège par message « public » mais aussi aux agents des lycées et à leurs gestionnaires.
  • que soit faite une information à tous les agents et qui ne nécessite pas, pour être compréhensible de tous, d’avoir lu le blog CFDT,
  • que soit présentée aux CAP, la liste des agents pour lesquels seraient constatée par la DRH une baisse de A en B portant sur plus d’un critère afin qu’ils puissent bénéficier d’un retour vers le notateur et d’une attention particulière des élus CAP.

 

Veuillez agréer, Madame la Présidente, l’assurance de ma parfaite considération.

 La Secrétaire de la section CFDT
du Conseil régional

Dominique Aubry-Frelin"

 

 

A vérifier pour chacun de vous : combien avez-vous de croix qui sont

 

 

 

 

 

 

passées de A à B entre cette année et l'année dernière ?

 

Si plus d'une croix a baissé,



--> contactez la DRH

-->ou contactez nous :



cfdt.region@yahoo.fr

 

ou 06 82 13 75 11

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

interco_rvb_logo_cfdt-copie-1.gif   

 

La CFDT revendique une reprise
de la procédure d'évaluation

 

 

Notre lettre ouverte de ce jour à Mme la Présidente :

 

 

 

 

Madame la Présidente,

 

 

 

Par courrier en date du 1er avril, nous vous tenions informée du problème des incohérences entre grille et livret méthodologique d’évaluation.

La DRH a passé très rapidement un message correctif, ce dont nous vous remercions, vous et vos services.

Néanmoins le problème n’est en rien résolu. Les évaluations en sont à leur phase finale et le message « public » envoyé aux notés comme aux notateurs ne prévoit aucun correctif pour la masse des entretiens qui se sont déjà déroulés sur la base d’informations erronées.
Nous sollicitons une procédure corrective courte qui permettrait à l’agent de rencontrer son notateur pour faire le point sur la grille d’évaluation par croix et ajuster l’évaluation.
Il nous paraît essentiel de prendre le temps de corriger l’erreur en globalité afin de ne développer ni les litiges ni le doute et l’insécurité.

 

Veuillez agréer, Madame la Présidente, l’assurance de ma parfaite considération.

 

La Secrétaire de la section CFDT
du Conseil régional
Dominique Aubry-Frelin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

interco_rvb_logo_cfdt-copie-1.gif

Après les annonces du gouvernement sur son projet de réforme des retraites (report de l'âge de la retraite au delà de 60 ans etc.),

la mobilisation du 27 mai doit être massive pour peser :

c'est maintenant ou jamais ! 

Nous vous tenons informés des lieux de manif..

 

Ci dessous pour votre information le communiqué de presse de la CFDT en réaction à ces projets :

 

Communiqué de presse n°31 du 17 mai 2010

Déclaration de Jean-Louis Malys, secrétaire national - Document d’orientation sur les retraites, l’analyse du gouvernement est incomplète

Le document d’orientation sur la réforme des retraites vient d’être publié par le gouvernement. Il laisse entrevoir des solutions injustes, sans commune mesure avec les défis posés par le système de retraite.

 

Pour les pouvoirs publics, la cause du déséquilibre des régimes de retraite relèverait uniquement de la démographie et impliquerait pour seule réponse l’augmentation de la durée d’activité.

 

Pour la CFDT, cette analyse est incomplète. Elle ne prend pas en compte l’impact de la crise. Or celui-ci est majeur d’ici 2020 et nécessite une prise en charge par la solidarité nationale.

 

Parmi les réponses esquissées par le document gouvernemental, on trouve l’hypothèse d’un recul de l’âge légal de départ en retraite. Cela pénaliserait ceux qui ont commencé à travailler jeunes et ceux qui sont hors de l’emploi au moment où ils prennent leur retraite.

 

Les mécanismes de solidarité sont envisagés de manière étroite, sans perspective d’amélioration pour les salariés ayant cotisé à plusieurs régimes de retraite, sans approche globale des inégalités au détriment des femmes, sans garantie sur le mode de reconnaissance de la pénibilité.

 

La mise en place d’une contribution supplémentaire sur les hauts revenus et les revenus du capital constitue un signe positif. On ne peut que se satisfaire de son exclusion du bouclier fiscal. La CFDT sera attentive à ce qu’il ne s’agisse pas uniquement d’une mesure symbolique.

 

Le gouvernement développe une approche comptable et limitée de la réforme des retraites, qui écarte une remise en question plus générale du système et prendrait à bras le corps les questions des inégalités et du financement, seules à même de redonner confiance aux jeunes générations.

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

interco_rvb_logo_cfdt-copie-1.gif

Le 15 février, un Sommet social pour fixer le cap :

A quelques jours du Sommet social, François Chérèque précise les attentes de la CFDT, dans l'édito du numéro 3251 de Syndicalisme Hebdo.
 

" Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire à plusieurs reprises, la crise n’est pas terminée. Le chômage restera à la hausse cette année, les plans de licenciement se poursuivent, des centaines de milliers de chômeurs arrivent en fin de droit, le pouvoir d’achat est malmené… Ces réalités, je les rappellerai au président de la République lors du sommet social du 15 février. La CFDT insistera sur ses 15 propositions pour sortir plus forts de la crise. Notamment par la prolongation et l’amplification des dispositifs permettant de « former plutôt que licencier », idée que nous avions défendue dès le Sommet social de février 2009, il y a déjà un an.

Ce Sommet social doit également être l’occasion pour le chef de l’État de présenter un calendrier de discussion pour la réforme des retraites. La CFDT sera ferme sur la nécessité d’un débat de fond, qui permette de revoir le système dans son ensemble. Ce qui demande du temps. Et si, comme certains le laissent entendre, tout devait être décidé avant l’été, il ne s’agirait que d’une réforme à courte vue et à petit bras. Car toute réforme qui ne viserait à modifier que seulement un ou deux paramètres (durée de cotisation, taux de cotisation, montant des pensions ou âge légal de la retraite) aggraverait fatalement les inégalités entre les salariés – au détriment de ceux dont la carrière est modeste ou morcelée : les femmes, les carrières longues, les carrières chaotiques, les jeunes aux débuts précaires, les polypensionnés…

Autre sujet majeur qui sera abordé lors du Sommet social : les chômeurs en fin de droits. La CFDT reprécisera les quatre axes de ses revendications : déconnecter l’ASS (Allocation spécifique de solidarité) des revenus familiaux afin d’augmenter le nombre de bénéficiaires ; permettre à tous l’accès à la CMUC (complémentaire santé universelle  ; rétablir l’AER (Allocation équivalent retraite) pour les demandeurs d’emploi de moins de 60 ans ayant 160 trimestres de cotisations ; mettre fin aux discriminations des moins de 25 ans à l’égard du RSA.

J’interpellerai également le chef de l’État sur le malaise grandissant qui frappe les agents des fonctions publiques. La RGPP, les annonces gouvernementales intempestives sur les retraites des fonctionnaires ou sur les modalités de leur licenciement y contribuent et aggravent la perte du sens de leur mission.

L’année 2010 sera cruciale pour surmonter la crise. Raison de plus pour que l’agenda social déterminé lors du sommet du 15 février soit exigeant et fixe le cap. 

François Chérèque, secrétaire général

 

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>
Haut

  le blog tosregio

NOUVEAU ! Le blog tosregio évolue, il devient le blog CFDT d'information de tous les agents du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, sièges et lycées de Bourgogne-Franche-Comté. Le blog CFDT, c'est la garantie d'une information immédiate, accesible sur les intranets non encore fusionnés, Mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez !

Hébergé par Overblog