Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le blog tosregio

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>

Articles avec #positions cfdt

interco_rvb_logo_cfdt-copie-1.gif

La CFDT ne participe pas à une grève fourre-tout
.


La CFDT a participé à l’intersyndicale de fin décembre où s’est prise la décision d’une grève le 21 janvier, mais n’a pas souhaité participer à une grève fourre-tout : la CFDT privilégie les objectifs précis et les actions efficaces plutôt que coups de colère sans lendemain.

 

 

Seuls CGT, la FSU et Solidaires ont décidé d’appeler à la grève le 21 janvier prochain sur la base d’une plateforme revendicative commune qui porte sur l’emploi public, l’individualisation des rémunérations, la RGPP, les réformes dans l’Education nationale, l’hôpital public et le projet de loi sur les collectivités territoriales.

 

 

En effet, si  nous pouvons nous retrouver dans certains des  thèmes repris dans l’appel (emplois public, mise en place de la réforme de l’administration territoriale de l’Etat, conditions de travail …) nous  ne partageons pas forcément  l’analyse qui en est faite et considérons que le large éventail revendicatif abordé nuit à la crédibilité du mouvement.

 

La CFDT territoriale n’appelle donc pas à la grève le 21 janvier. L’UNSA fonctionnaires,  FO  et la CGC fonctions publiques ont partagé cette position.

 

Compte tenu des problématiques spécifiques au champ de l’Education,  l’UNSA Education  et  le Sgen-CFDT (enseignants) se sont entendus sur un appel à la grève le 21 janvier mais sur des mots d’ordre spécifiques à ce secteur.

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT










Communiqué de presse de la CFDT
18 juin 2009

Taux de chômage en Franche-Comté : un dépassement historique

 

Aussi loin que l'on remonte dans les statistiques disponibles en Franche-Comté, depuis près de 30 ans, le taux de chômage en Franche-Comté a été inférieur à celui de la France entière.

 

Pour la première fois depuis la fin des années 70, le taux de chômage en Franche-Comté à la fin du 1er trimestre 2009 est supérieur à celui du reste de la métropole : selon l'INSEE, 9 % de la population active franc-comtoise est au chômage contre 8,7 % sur la métropole.

 

Les causes en sont bien connues : fin massive des intérimaires et des CDD, licenciements économiques en hausse, crise de l'automobile et de l'industrie, retour de frontaliers, délocalisation d'activités, faillites et liquidations de PME.

 

Un rebond de la Franche-Comté est nécessaire. Les partenaires sociaux ont prouvé ces derniers mois leur capacité à innover en mettant au point avec les pouvoirs publics un système expérimental de 6 mois unique en France qui favorise la formation des salariés contraints au chômage partiel. Ces mesures sont bientôt au bout. Les clignotants de l'activité économique régionale indiquent que les mois d'été vont être terribles. L'arrivée sur le marché du travail de 14 à 15 000 jeunes (diplômés ou non) va aggraver la situation.

 

Face à cela, la CFDT de Franche-Comté appelle les partenaires sociaux et les pouvoirs publics (Etat et collectivités territoriales) à agir pour amortir le choc et sécuriser les parcours professionnels, notamment des populations les plus fragilisées (jeunes, seniors, chômeurs en fin de droit...) par des mesures innovantes en poursuivant un dialogue social efficace et en ayant recours régionalement, entre autres, au fond d'intervention social (FISO) que la CFDT a réussi à mettre en œuvre au niveau national.

 

La CFDT de Franche-Comté demande aux collectivités territoriales d'accentuer leurs investissements aussi bien en travaux publics (fin de la Branche Est du TGV et démarrage de la branche Sud) qu'en infrastructures (routes, fer). L'accélération des travaux publics et privés d'avenir dans le domaine des économies d'énergie et du moindre recours aux énergies fossiles doit être renforcée par des mesures adéquates, ainsi qu'en matière de recherche d'activités innovantes qui éloignent la Franche-Comté de la mono-industrie et de la dépendance à l'automobile (en coordonnant les pôles de compétitivité, par exemple).

 

La CFDT de Franche-Comté est prête à s'investir pour imaginer des solutions qui soient utiles aux francs-comtois et qui amortissent les dégâts d'une crise financière sociale et économique qu'ils n'ont pas créée.

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

 


Il faut le répéter, les cadres d'emploi spécifiques sont des cages pas dorées du tout !

Au moment du transfert des agents de l'Education Nationale, la CFDT a été seule à dénoncer les cadres d'emploi spécifiques. Négociés par les autres organisations syndicales avec M.Sarkosy qui n'était pas encore Président, sous prétexte de protéger les TOS !

Résultat : 
  les cadres d'emploi spécifiques enferment les agents ... dans les établissements d'enseignement et rendent les mutations vers la territoriale plus difficiles (il faut un détachement puis une intégration)
  les cadres d'emploi spécifiques permettent juridiquement à la Région de ne pas leur donner les primes des agents des services administratifs tout de suite
   les cadres d'emploi spécifiques privent les agents des établissements d'enseignement de la fin de carrière de la catégorie C territoriale (fin maxi à Indice 430 au lieu de 453)

Question ? Les cadres d'emploi spécifiques ne nous protègent-ils pas de changement sur les vacances ?
Réponse : certainement pas, la Région (comme d'ailleurs l'Etat) peut modifier les vacances pour raison de service même pour des agents "des établissements d'enseignement" !
Ce qui vous protège aujourd'hui ce ne sont pas les cadres d'emploi spécifiques, ce sont
- les rythmes scolaires : tant que les élèves ont ces vacances-là, vos rythmes sont adaptés au besoin. Le jour où ça change pour eux, ça peut changer pour vous (on l'a vu pour les agents des écoles maternelles avec la suppression du samedi matin pour les élèves)
- votre capacité à vous mobilser si besoin ... avec la CFDT !

La CFDT se bat nationalement et localement contre les pièges des cadres d'emploi spécifiques. Lors de notre rencontre avec le nouveau Directeur Général, nous avons demandé que soit étudiée la possibilité de faire à la Région ce qu'ont fait plusieurs départements (dont 25 et 90) : transférer les agents des lycées dans les cadres d'emploi classiques de la territoriale. ... C'est un objectif que nous poursuivrons avec vous !

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

Quand Edwige plane sur la Région.

 La Région informatise les dossiers individuels des agents dans des conditions contestables : trop de personnes semblent avoir accès à ces dossiers.

Les dossiers vont être mis en ligne, et consultables sur intranet par les intéressés.

La CFDT a demandé qu'avant la mise en ligne le CTP soit saisi des garanties de confidentialité mises en place pour éviter l'accès à d'autres personnes. Quel sera le code d'accès et comment sera-t-il protégé ?

 

Pour l'instant la Région demande aux agents une fiche de renseignements très indiscrète.

Vous n'êtes en rien contraints de donner vos coordonnées téléphoniques (si vous êtes d'astreinte, vous êtes payés et vous avez un portable de la Région).

Si vous avez eu un accident de travail, cela doit déjà figurer dans votre dossier, pour le reste la déclaration de handicap doit rester un choix de l'agent, même si la Région a un intérêt financier à recenser ses travailleurs handicapés.

Seuls les diplômes nécessaires à votre grade peuvent être demandés ... et d'ailleurs vous les avez sans doute fournis à votre prise de fonctions.

Vous vivez avec une personne qui a 20 ans de plus ou de moins que vous, avec un homme ou une femme, ça ne regarde pas la Région !
Des renseignements peuvent être demandé au cas par cas, pour le versement du supplément familial, mais en aucun cas de manière systématique.

La copie du livret de famille n'a pas à être fournie, elle contient des informations qui ne regarde pas l'employeur (régime matrimonial- contrat ou communauté-, mentions postérieures à la naissance etc.)

 

Nous vous conseillons de boycotter toutes les rubriques indiscrètes de ce questionnaire, voire à demander que ces renseignements soient retirés de votre dossier.

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT













Flash CTP du 11 juin 2008

1/ Temps de travail des lycées : le principe d'une concertation par un groupe de travail dans la 2° quinzaine de septembre et par un CTP extraordinaire en octobre est fixé par la Région pour aboutir à un Règlement régional du temps de travail.

Pas assez vite de notre point de vue... mais au moins l'objectif  de ne pas rester dans le système ARTT Etat est affirmé, et nous travaillerons à ce que ce règlement sorte au plus vite.

Déjà, la Région va transmettre une circulaire aux chefs d'établissement et gestionnaires sur les points suivants :
- maintien du système Etat pour une période transitoire (jusqu'au nouveau règlement après CTP d'octobre)

- attribution immédiate des 4 jours de la Présidente, que la CFDT a revendiqués avec force et détermination depuis la décentralisation

- confirmation des autorisations spéciales d'absence pour événement familiaux

Les agents seront également informés de ces mesures.

 

2/ Bregille : suite à votre pétition et à l'entrevue de la CFDT avec la Présidente (06/06/2008), la Présidente a demandé à ce que soit recherchée une solution pour que les personnels dont les bureaux sont en travaux soient hébergés dans des locaux de la Région (afin d'éviter les coûts de câblage provisoire)... à suivre.

3/ Pour mémoire : la Région a mis en place dès 1989 des CAP de Non-Titulaires pour toutes les catégories A, B et C.
Aujourd'hui les textes permettent de résoudre la situation des agents de catégorie C et B par la titularisation ou l'intégration.
Mais les agents de catégorie A ont une possibilité récente de déboucher sur des contrats à durée indéterminée (au bout de 6 ans de contrats), ce qui en fait une catégorie relativement nombreuse et pérenne.
La Région accepte à la demande de la CFDT de maintenir pour la durée du prochain mandat cette instance pour permettre à ces agents de conserver un espace d'harmonisation et de recours (notation, formation, temps partiels etc.). 


4/ Journée «de solidarité»
La Région propose des modalités d'application de la journée de solidarité:

- une journée de 7H de congés ou récupération à rendre pour les agents des lycées

- 7H de débit au compteur des agents des services administratifs à rattraper

 La CFDT hostile au principe de cette journée qui ne pénalise que les salariés (pas les professions libérales etc.) refuse de participer au vote sur les modalités

Pour tout renseignement complémentaire  : 06 82 13 75 11

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

Correspondants AMICAL

A revoir d'urgence

Amical, l'association du personnel de la Région a souhaité avoir des relais dans les lycées pour que l'info passe mieux : jusque là l'idée est excellente.

Mais nous apprenons qu'en fait seuls 41 adhérents ont été contactés : parce qu'ils étaient connus par le conseil d'administration, et en priorité parce qu'ils faisaient partie de l'encadrement (donc supposés plus disponibles).

La CFDT refuse ces méthodes qui partaient peut-être d'un bon sentiment, mais qui interdisent à des adhérents de se présenter à ces postes.

Pour la CFDT tous les agents sont égaux et tous les adhérents d'Amical doivent être traités de la même façon.

Nous demandons donc

- que tous les adhérents d'Amical soient sollicités

- qu'aucun ne soit exclu sous prétexte qu'il n'aurait pas le temps de faire parce qu'il n'est pas dans l'encadrement (au siège, chacun a le droit de participer aux activités d'Amical et heureusement !)

- que les adhérents puissent se réunir rapidement et élire dans chaque établissement, à bulletin secret, leur correspondant ... il faut 20 minutes de pause et quelques bouts de papier ! Et pendant les permanences, ça devrait pouvoir se faire.

 

Dans certains cas les mêmes seront validés, mais ils auront au moins la satisfaction d'être désignés démocratiquement !

Alors n'hésitez pas à vous faire connaître, à vous présenter ou à vous représenter.

Nous attendons qu'Amical fasse une information égale pour tous ses adhérents ... à suivre.

Bonnes permanences et bonnes vacances.

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

« Etre malade pour gagner moins. »

 

 

 

 

Primes « au présentéisme », des mesures rétrogrades qui complètent les franchises médicales sur les médicaments et les actes médicaux et le forfait hospitalier.

 

 

Jusqu’alors, en cas de maladie, les agents régionaux conservaient leur régime indemnitaire. Depuis décembre 2003 ce complément de salaire représente minimum 20% du salaire de base des agents des services administratifs (taux maxi pris en compte pour la retraite). Les agents des lycées devraient voir leurs primes alignées en 2010 sur ce niveau.

 

 

 

 

Mais alors que le taux d’absentéisme des services administratifs est faible et que celui des agents des lycées baisse sensiblement, le conseil régional veut sanctionner l’absentéisme à l’aveugle : non pas en exerçant des contrôles médicaux comme il est en droit de le faire, mais systématiquement au bout de 15 jours calendaires d’absence.

 

 

La CFDT avait mis en garde avant l’été contre l’application systématique de sanctions … peine perdue, le conseil régional veut sanctionner tous les malades.

 

 

 

 

Et que compte-t-on dans ces jours d’absence ?

 

 

-     maladie y compris longue maladie et maladie de longue durée,

 

 

-          les jours d’enfants malades : voila une politique d’égalité hommes-femmes… la mesure va toucher de plein fouet les jeunes salariées (les rhino d’entrée à la crèche !) qui sont déjà les plus bas salaires

 

 

-          les jours de concours : que voila une politique dynamique de formation !

 

 

-          les jours d’événements familiaux (mariage, décès etc)

 

 

-          et jours calendaires = y compris samedis et dimanche !

 

 

Des exemples :

 

 

Ø       En clair, vous pourrez perdre vos primes sans avoir été malade : 12 jours d’enfant malade + 2 jours de concours et 1 jour d’enterrement … ça y est ! à partir de ce moment, si vous êtes malade vous allez perdre vos primes : à peu près 11 euros en catégorie C (en 2010 pour les ATL) , 33 en catégorie A pour chaque jour de maladie.

 

 

Ø       Et si vous êtes malade vous aurez droit aux traitements (avec forfaits et franchise de votre poche), et aux soucis d’argent … en primes.

 

 

Non au nivellement par le bas ! aucune raison que les agents des lycées soient accueillis par des sanctions ; pourquoi donner les primes de la main droite et les reprendre de la gauche ?

 

 

Les efforts sont à sens unique : rien que dans les services administratifs en 2006, plus de 15000 heures « écrêtées », non rémunérées, non payées !

 

 

Les mesures proposées, c’est une remise en cause du régime indemnitaire et de la RTT  : c’est une incitation à prendre nos absences sur RTT ou congés.

 

 

 

 

Moralité 1 : mieux vaut être riche et en bonne santé que pauvre et malade.

 

 

 

 

Moralité 2 : mieux vaut réagir que de se laisser tondre. N'hésitez pas à nous écrire à

cfdt.region@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

Déclaration sur heures sup

Communiqué de presse

Projet de loi

CFDT, CFE-CGC et CGT s'opposent aux mesures sur les heures supplémentaires

Les confédérations syndicales de salariés CFDT, CFE-CGC, CGT se prononcent contre le projet de loi prévoyant la défiscalisation des heures supplémentaires et des allègements de cotisations sociales.

Ces mesures, qui peuvent paraître séduisantes pour certains salariés représentent un coût de plusieurs milliards d’euros qui sera supporté par l’ensemble de la collectivité. Elles vont accroître les inégalités et ne garantissent pas de retombées positives pour l’emploi.

Certes une partie des salariés va bénéficier d’une augmentation du pouvoir d’achat. En revanche, ce ne sera pas le cas pour la majorité d’entre eux, l’activité de leur entreprise ne permettant pas la réalisation d’heures supplémentaires.

De plus pour les bénéficiaires, les dispositions sont inégalitaires notamment entre les temps pleins, les temps partiels et les salariés au forfait jour. La réduction d’impôt sur le revenu ne bénéficiera pas aux salariés non imposables.

Enfin, les lourdes conséquences en matière d’organisation du travail sont largement ignorées. La dénonciation des accords existants, la désorganisation et la remise en cause de la qualité du travail sont autant de risques prévisibles.

Pour toutes ces raisons, les organisations syndicales CFDT, CFE-CGC, CGT voteront contre ce projet de loi lors de la consultation des conseils d’administrations des caisses de sécurité sociales et tiennent à exprimer leur mécontentement quant à la manière dont les confédérations ont été consultées.

Le projet de loi « en faveur de l'emploi, du travail et du pouvoir d'achat » a été déposé au Conseil d'État et transmis aux partenaires sociaux et aux organismes de sécurité sociale jeudi 7 juin.

Déclaration commune CFDT, CFE-CGC, CGT

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

  J-15

L'intérêt d'intégrer les cadres d'emploi de la territoriale.

Nous vous avons déjà exposé (article du 12/10) ce les cadres d'emplois spécifiques font perdre aux TOS  : jusquà 185 euros par mois en fin de carrière et moins de possibilités de mobilité et d'évolution de métiers.

La CFDT est la seule organisation syndicale à se battre contre ces cadres d'emploi que certains se vantent d'avoir négocier avec le gouvernement ! Les cadres d'emploi enferment les TOS dans un piège.

Aujourd'hui, on constate que des conseils généraux de la région prposent aux TOS d'intégrer directement les cadres d'emploi classiques de la territoriale.

C'est une avancée significative que nous nous efforcerons d'obtenir aussi pour les TOS des lycées. Si vous avez des collègues TOS dans un conseil général qui offre cette possibilité, conseillez leur vivement de faire le choix des cadres d'emplois classiques.

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

  J-15

L'intérêt d'intégrer les cadres d'emploi de la territoriale.

Nous vous avons déjà exposé (article du 12/10) ce les cadres d'emplois spécifiques font perdre aux TOS  : jusquà 185 euros par mois en fin de carrière et moins de possibilités de mobilité et d'évolution de métiers.

La CFDT est la seule organisation syndicale à se battre contre ces cadres d'emploi que certains se vantent d'avoir négocier avec le gouvernement ! Les cadres d'emploi enferment les TOS dans un piège.

Aujourd'hui, on constate que des conseils généraux de la région prposent aux TOS d'intégrer directement les cadres d'emploi classiques de la territoriale.

C'est une avancée significative que nous nous efforcerons d'obtenir aussi pour les TOS des lycées. Si vous avez des collègues TOS dans un conseil général qui offre cette possibilité, conseillez leur vivement de faire le choix des cadres d'emplois classiques.

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>
Haut

  le blog tosregio

NOUVEAU ! Le blog tosregio évolue, il devient le blog CFDT d'information de tous les agents du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, sièges et lycées de Bourgogne-Franche-Comté. Le blog CFDT, c'est la garantie d'une information immédiate, accesible sur les intranets non encore fusionnés, Mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez !

Hébergé par Overblog