Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le blog tosregio

Flash CTP du 17 octobre 2013
  • Le CTP du 17 octobre  est la suite du CTP du 4 octobre, boycotté par toutes les organisations syndicales. Dans ce cas, les textes prévoient de pouvoir reconvoquer un CTP sur le même ordre du jour (les EMOP), sans qu’aucun quorum de présence soit nécessaire.

Entre temps rien n’avait changé, aucune garantie pour l’avenir des EMOP, même polyvalentes, à moyen terme. C’est donc tout naturellement que les organisations syndicales ont manifesté leur désaccord en votant contre ou en refusant de voter.
Sur ce, DG et DGA ont quitté la salle…

 

  • Par ailleurs, la CFDT a obtenu en CTP l’engagement que la GIPA sera bien versée (décembre) à tous ceux qui remplissent les conditions.

 

  • La CFDT revendique toujours le passage en CTP de la grille d’attribution des formations. Les commissions formation ne peuvent être seules consultées… car ce projet vise à réduire la formation et il faut que le CTP puisse donner un avis et vérifier l’égalité entre les catégories.

 

La CFDT avait interrogé l’administration sur l’affectation des contractuels. Réponse : l’agent non titulaire reste sur l’année sauf après les vacances d’été ou ça  change. L’administration ne veut pas créer de situation d’habitude, mais ne tient pas compte du travail supplémentaire pour les autres agents quand il faut toujours former des nouveaux.

 

  • La CFDT a demandé que la subvention d’Amical tienne compte de la progression des adhérents comme ça avait été promis (et non tenu). L’administration répond que la situation reste la même en 2014, voire en 2015… et qu’il y a le CNAS. L’administration paraît défendre très fort le CNAS en ce moment … Serait-ce pour sucrer la subvention d’Amical ? La CFDT défend l’existence de ces deux sources d’action sociale qui sont complémentaire. Amical apporte la cohésion, l’esprit d’entreprise et la proximité qui manqueraient avec le seul CNAS. Nous vous invitons à tous soutenir Amical par votre adhésion.

 

  • La CFDT interroge la Région sur la possibilité de sortir de la SLI (sécu des agents du siège, reliquat historique de la 1ère décentralisation), du fait du retard de traitement des remboursements et des faibles ouvertures des bureaux. La Région dit qu’elle étudie actuellement les possibilités d’en sortir.

La Secrétaire de la section CFDT du conseil régional
Dominique Aubry-Frelin (06 82 13 75 11)


 

Voir les commentaires

Published by CFDT

Astreintes dans les lycées

1/ La CFDT pose les bonnes questions en réunion de dialogue social :

Les formations des agents logés pour pouvoir intégrer les astreintes maintenance et conserver leur logement NAS ont commencé.

Le problème, c'est qu'il s'y dit tout et n'importe quoi.

La CFDT a demandé que soit précisé à partir de quel moment le temps de travail pendant une astreinte est décompté.
Le formateur et la représentante de la Région avaient dit en formation : vous serez payés à partir du moment où vous aurez fait un diagnostic à la demande de l'agent de catégorie A et qu'il vous aura demandé de réparer !

Ce n'est pas ce qui avait été dit en dialogue social et CTP : le DGA chargé du personnel a répondu : "à partir du moment où l'agent sort de chez lui". Et c'est une heure minimum comptabilisée.
Rappelez vous aussi que vous devez noter dans le cahier d'astreinte chaque fois que vous êtes appelés (même sans sortir), pour éviter les abus !

2/ Autre problème : les agents d'astreinte doivent faire leur "book d'astreinte" , où ils notent tout qu'il faut savoir pour intervenir dans leur lycée (position des vannes sur les plans de masse etc.) Ça représente 40H de travail sur 3 mois ... les gestionnaires ne semblent pas vraiment avisés. Et il est hors de question de faire cela hors temps de travail !

3/ Encore un problème (que nous signalons dans notre journal) : certains font courir le bruit que la semaine d'astreinte serait payée 150 euros ... c'est faux, c'est 40 euros ! Les 150 c'est pour week-end compris... et la Région s'y refuse !

N'hésitez pas à nous faire remonter vos questions ou problèmes.

La Secrétaire de la section CFDT
du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

@dresse : cfdt.region@yahoo.fr

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

Dans la presse

Nos précédents articles de blog vous parlent

- du pouvoir d'achat

- du boycott du CTP par toutes les organisations syndicales dont la CFDT, à cause des inquiétudes persistantes sur les EMOP et du manque total de transparence et de dialogue social.

Voici, pour votre information deux articles parus dans la presse :

-"Murmures politiques" du 1er octobre où la Présidente affirme ses objectifs d'austérité sur le personnel

- Un article sur le boycott du CTP du 4 octobre (paru le 5/10)

Bonne lecture

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional

Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

Cliquez ci-dessous pour lire :

Voir les commentaires

Published by CFDT

4 octobre 2013 : boycott CTP

Aujourd'hui devait avoir lieu le CTP consulté sur l'évolution des EMOP.

Comme le dialogue social n'a pas eu lieu, ni le 28 juin après la grève, ni après, les Organisations syndicales représentatives au Conseil régional, dont la CFDT, ont décidé de boycotter le CTP.

 

Voici le communiqué envoyé à la presse :

" 4 octobre : l’ensemble des organisations syndicales

boycottent le CTP qui devait entériner l’évolution des EMOP
(équipes mobiles d’ouvriers professionnels).

 

Le 21 juin, toutes les organisations syndicales avaient mobilisé les agents (240 grévistes), brûlé symboliquement devant les portes du Conseil régional le cercueil des EMOP et apostrophé la Présidente à l’entrée de la séance plénière du Conseil régional.

Le 28 juin, la Présidente recevait les organisations syndicales et les responsables d’EMOP. Devant le refus absolu de la Présidente de rouvrir le dossier EMOP, les représentants des organisations syndicales ont choisi de partir ou de tourner le dos et d’écouter en silence le discours adressé aux responsables d’EMOP.

Ce discours oscillait entre « il n’y a rien à débattre, ça se fera » et « le projet n’est pas bouclé », dans un manque de cohérence peu rassurant pour l’avenir des EMOP.

La Région, après avoir reproché aux organisations syndicales de ne pas avoir relayé le projet (normal puisqu’elles y sont unanimement hostiles !), a fait le tour des EMOP depuis la rentrée pour rassurer.

Mais lorsqu’au détour d’une de ces réunions un agent d’EMOP demande : Pour vous,  que restera-t-il des EMOP dans 5 ans ?... On lui répond « il n’y a pas de projets cachés ». … mais aucun engagement ferme.

De deux choses l’une, où la Région n’a pas de projection à 5 ans ou elle ne veut pas dire la vérité. Difficile de croire à un tel manque d’anticipation !

 

Le dossier présenté au CTP du 4 octobre est de la même veine, peu rassurant, flou, sans perspective, sans assurance, même à moyen terme.

 

C’est pourquoi les organisations syndicales, qui en ont assez de servir de chambre d’enregistrement veulent manifester par leur boycott qu’elles ne sont ni dupes, ni complices de la manœuvre."

 

Par ailleurs, vous allez tous recevoir un journal rédigé en intersyndicale sur les EMOP et ce qui s'est passé le 28 juin. Il part aujourd'hui !

 

 

Enfin lisez en cliquant ci-dessous le billet paru dans l'Est Républicain : le non remplacement des départs en retraite, c'est affirmé plus que jamais. Les économies, c'est sur le dos des agents que la Région veut les faire !

 

Nous vous invitons également à lire l'article paru ce matin sur notre blog "Pouvoir d'achat : peut mieux faire" (colonne de droite en bleu)

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

Pouvoir d'achat : peut mieux faire

Quelques mesures, mais insuffisantes !

 

En bref avant des explications plus détaillées :

 

8 organisations syndicales dont la CFDT dénoncent l'insuffisance des mesures prises pour le pouvoir d'achat des agents publics.

Pour faire simple :

- suppression du jour de carence, mais assorti de contraintes plus fortes (pertes de salaire si vous n'envoyez pas votre arrêt dans les 48h et contrôles comme dans le privé)

- 5 points de plus en C au 1er/01/2014 et quelques modifications de durée de carrière.

Nous revendiquons une vraie négociation salariale en 2014... la valeur du point est quand même gelée depuis juillet 2010 !.

 

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

  le blog tosregio

NOUVEAU ! Le blog tosregio évolue, il devient le blog CFDT d'information de tous les agents du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, sièges et lycées de Bourgogne-Franche-Comté. Le blog CFDT, c'est la garantie d'une information immédiate, accesible sur les intranets non encore fusionnés, Mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez !

Hébergé par Overblog