Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le blog tosregio

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>

Le CHSCT de ce jour a été particulièrement décevant : la Région traite les problèmes de mal-être au travail et de sécurité des agents prioritairement en termes de marchés publics, de délais laissés au maître d’œuvre … la technocratie dans toute son horreur.

Les interventions de consultants extérieurs en risques psychosociaux sont toujours tardives, pour cause de formalités administratives, ... trop tardives ! La médecine de prévention le confirme en demandant d’intervenir « plus précocement ». Même si l’on peut constater l’engagement de la DRH à se rendre sur place, la prise en charge se heurte à des procédures trop complexes.

Nous souhaitons que la région s’investisse plus pour faire appliquer les préconisations des médecins de prévention (rotation des personnels à la plonge…) et celles du CHSCT (travaux rapides à exécuter par l’établissement)... mais il ne faut pas bousculer les établissements !

CHSCT du 12 juin 2017 : Action 2016… réaction 2019.

Depuis des années un agent travaille dans l’amiante et arrache régulièrement des bouts de dalles amiantées … lors du CHSCT de mars, on nous promet un traitement rapide, on va nous donner une date au CHSCT de juin... on est patients quand même : mais dans le dossier RIEN .

Lorsqu’on revient sur le sujet, on apprend que c’est inscrit dans un plan de travaux qui se terminerait en 2019 … c’est prévu, mais sans aucun traitement prioritaire réel.
M.Neugnot se positionne d’une manière retorse en disant « si l’agent est en danger, on ferme la lingerie, on sous-traite et on met l’agent sur une autre spécialité".
Vous trouvez que ça ressemble à une menace ? Nous aussi, nous l’avons ressenti comme cela et nous l’avons dit.
La menace ensuite c’est que ce poste de travail ne soit pas désamianté et qu'il soit supprimé !
Quand un agent se bat pour sa santé au travail, on menace son job !!!

Une autre organisation syndicale soulève un problème concernant la mise en sécurité du pont de déchargement à Auxerre … même genre de traitement : c’est dangereux, mais on attend 2 ans pour apporter une réponse concrète. Vous avez l’impression qu’on se moque des agents? Nous aussi !

EPI

Lorsque la CFDT demande qui dans un lycée, est informé qu’il y a 2 enveloppes budgétaires différentes :

- une pour les vêtements de travail (dans le budget de fonctionnement normal de l'établissement)
+
- une pour les équipements de protection individuelle


… on a la réponse, hélas vraie « c’est selon les établissements".

Alors vous qui êtes chargé(e) de faire les commandes, demandé des précisions (les EPI c’est en moyenne 100 euros par agent, ce qui ne veut pas dire que le lycée ne doit pas faire des choix pour prévenir les risques les plus graves, quitte à mettre beaucoup plus pour un agent une année)

Un petit point positif : la Région va bientôt être totalement couverte en médecins de prévention !

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11 (SMS)

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

1/ Les organisations syndicales ont demandé un CHSCT extraordinaire sur « la souffrance au travail tant dans les lycées qu’au siège".

Chaque organisation a apporté sa contribution au débat, vous trouverez l’intervention de la CFDT ci-dessous en pièces jointes.

2/ Quelques réponses de l’administration :

  • Nécessité de trouver des mesures pour mieux répartir la charge de travail et alléger la charge mentale.

  • Sur les transports : concernant les départements, pour l’instant les standards restent en l’état, l’activité reste dans les départements.
    La CFDT qui a soulevé récemment la question du remisage des véhicules, soulève celle du maintien des chèques déjeuner au même niveau pour les agents des transports 21 et suggère que les chèques déjeuner du 21 qui sont du même montant que ceux de l’ex-Franche-Comté, soient commandés par la Franche-Comté, afin que les agents n’aient pas à s’acquitter d’un droit d’entrée de 40 euros à l’APCR pour bénéficier de chèques déjeuner moins intéressants (la promesse leur ayant été faite de conserver les mêmes avantages par un courrier du Vice-Président).

  • La question des contractuels est soulevée par plusieurs organisations.
    La CFDT demande l’arrêt de la pratique franc-comtoise qui interdit à un contractuel de poursuivre sur un poste où il est apprécié … un autre contractuel étant mis à sa place. Cette habitude justifiée en son temps par la volonté de ne pas laisser trop d’espoir de titularisation sur place aux contractuels, semble inconnue de la DGS, de la DRH et de la Vice-Présidente qui ajoute même qu’il semble normal de capitaliser l’expérience sur place (sauf si un titulaire est nommé) Espérons que ce message sera mis en pratique dès les contrats de rentrée !

  • Plusieurs demandes des organisations syndicales sont retenues :

- Faire une visite de site des sièges (comme il en est fait dans les lycées) pour vérifier la situation après les déménagements,

- Veiller aux renouvellements des contrats (voir ci-dessus)

- Associer tous les personnels et pas seulement les agents chefs aux réflexions avant travaux

- Envoyer très vite un organigramme des référents lycées de la DRH

  • En outre la DRH propose des pistes de travail (pour le siège… nous soulignons le besoin de s’occuper aussi des lycées) :

  • - Travailler sur la réduction de la pression due aux mails et sur le droit à la déconnexion

  • Sur les déplacements

  • Sur la convergence des procédures de travail

2/ Autres infos pratiques :

  • Les arrêtés de nomination faisant suite aux CAP interviendront au 1er/07 pour tous les agents concernés (sauf ceux qui remplissent les conditions à une date ultérieure)

  • Les bons d’habillement du siège Besançon arrivent.

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional

Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

 

Flash CHSCT extraordinaire du 8 juin 2017
Flash CHSCT extraordinaire du 8 juin 2017
Flash CHSCT extraordinaire du 8 juin 2017

Voir les commentaires

Published by CFDT - Flash CHS

Flash CT du 30 mai 2017

 

Ce CT à l’ordre du jour relativement léger, a quand même duré trois heures, tant les points d’ordre du jour invitent à d’autres questions : tous les dossiers sont ouverts, les interrogations sur l’avenir restent très nombreuses (et cette situation risque de durer encore longtemps du fait de la fusion). Nous obtenons néanmoins quelques réponses.

A la déclaration de la CFDT publiée hier (voir ci-dessous), l’administration a répondu partiellement en reconnaissant que bon nombre de points devraient repasser en dialogue social (répertoire des métiers, critères d’avancement-promotion etc.)

1/ Le 1er point de l’ordre du jour concernait la mise à jour du tableau des effectifs.
Il reste des imprécisions, mais nous avons pu constater que le nécessaire était fait pour que les avancements et promotions vus en CAP du 24/05 puissent se faire.

2° / Concernant le transfert des transports : le dossier présenté en CT est loin de répondre à toutes les interrogations, c’est un dossier transitoire qui permet de laisser en l’état les modes de fonctionnement actuels (télétravail en Côte d’Or, système d’astreinte en Côte d’Or, Yonne et Saône et Loire).

La CFDT a soulevé la question du droit de remisage : l’administration a fait savoir que ce serait sans doute possible de manière occasionnelle, mais que ce serait fiscalisé si systématique … à suivre.

Globalement la politique de la Région est de conserver les pratiques en place jusqu’à ce qu’elles soient harmonisées sur la Région.

Nous vous invitons à lister vos questions et à les envoyer à la DRH.

3°/ Lutte contre l’absentéisme en formation.
Le CNFPT a décidé, nationalement de porter les pénalités d’absence en formation de 30€ par jour à 130€ (supportés par la Région.
Or la Région BFC est au-dessus de la moyenne nationale et souhaite lutter contre l’absentéisme pour ne pas épuiser son budget formation en pénalités plus qu’en formation.
Ainsi les agents qui ne préviendront pas de leur absence et surtout qui n’auront pas de motif valable seront écartés du droit à formation pendant six mois, puis un an en cas de récidive.

La CFDT a revendiqué et obtenu que le refus de formation pour « nécessité absolue de service » soit obligatoirement notifié à l’agent par écrit et contresigné par l’agent pour éviter toute ambiguïté (du genre « On m’a dit que ce serait mieux si je restais » … et par ailleurs « rien ne l’empêchait d’y aller ».)

Par ailleurs la CFDT a voté CONTRE cette procédure en expliquant son vote ; ces mesures seraient bonnes si la situation était normale, mais les agents font déjà les frais du manque de personnel, du manque de remplacements … il faut d’abord mettre en place les conditions pour leur permettre d’aller en formation sans bloquer la machine !

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
cfdt.syndicat@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT

Vous trouverez ci-dessous le point fait par la CFDT au CT du 30 mai sur l'état du dialogue social :

 

Déclaration CFDT au CT du 30 mai : transports, CAP, négo etc.
Déclaration CFDT au CT du 30 mai : transports, CAP, négo etc.

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional

Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

Mail : cfdt.syndicat@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT

Les CAP ont lieu cet après-midi. Nous vous donnons déjà quelques informations générales qui vous permettrons de voir que rien n'est simple.

1°/ Vous trouverez ci-joint un tableau qui récapitule pour chaque grade :
* le nombre d'agents qui remplissent les conditions pour être avancés ou promus
* les possibilités d'avancements ou promotions permises par les ratios ou quotas
* l'utilisation que l'administration en fait.

Vous constaterez que dans certains cas, il y a très peu de possibilités : exemple : quand il y a 157 agents qui remplissent les conditions pour passer attaché et qu'il y a légalement 4 possibilités, il est certain que nombre d'agents très méritants ne seront pas promus !

Il y a d'autres cas où l'administration n'utilise pas toutes les possibilités (cas en orange dans le tableau), c'est parfois compréhensible, d'autre fois pas.

2°/ Situation globale

Ces CAP posent vraiment problème comme nous l'avons expliquer par courrier à Mme la DGS (courrier joint).
 --> nous n'avons pas connaissance des critères d'avancement pour les agents du siège et ceux qui concernent les agents des lycées sont très contestables (voir notre courrier.

Pour répondre à certaines critiques : la CFDT a fait le forcing pour que les syndicats aient les critères avant la CAP ... pas de la faute de la CFDT si elle a été seule à demander la pièce jointe lorsque le mail de l'administration disait "voir PJ" et qu'il n'y en avait pas !!!

--> les évaluations que vous avez remplies, que vos N+1 ont remplies ne servent pas à grand chose ... une autorité supérieure (DGA ? comme en Franche-Comté précédemment) décide qu'un agent évalué "Favorable" passe devant un "Très-très favorable +" !!!

-- > il semble que certaines évaluations ne soient pas parvenues à la DRH en temps utile pour être analysées et pour que l'évaluation finale corresponde bien au détail ... encore du n'importe quoi !

3°/ Les agents qui seront proposés aujourd'hui seront prévenus par la CFDT personnellement. En revanche, vous pourrez vous adresser à la DRH pour avoir des explications si vous êtes très bien évalués et non promus.

4°/ CAP C, mise au point.

Seule la CFDT siège en CAP C groupe hiérarchique supérieur depuis les dernières élections. Le décret prévoit que seul ce groupe puisse se prononcer sur les ATTP2, il est donc parfaitement légal que tous les ex-ATT1 passent dans ce groupe, puisqu'ils sont maintenant ATTP2.
Un fort risque contentieux existerait si la Région procédait autrement. De plus la CFDT n'a jamais refusé de discuter avec les autres organisations qui voulaient leur confier la défense d'un cas qu'ils avaient repéré !

Donc bonne lecture et à ce soir tard (la cat. A commence à 17h30 !)

La secrétaire de la section CFDT
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

 

 

 

Tableau récapitulatif de toutes les CAP (problème orientation non résolu, excusez)
Tableau récapitulatif de toutes les CAP (problème orientation non résolu, excusez)
Tableau récapitulatif de toutes les CAP (problème orientation non résolu, excusez)

Tableau récapitulatif de toutes les CAP (problème orientation non résolu, excusez)

Récapitulatif de toutes CAP à _imprimer

Courrier à DGS

Courrier à DGS

Voir les commentaires

Published by CFDT

Les mauvaises nouvelles pour les CAP s'accumulent :

Conseil : lire jusqu'au bout si vous souhaitez vous occuper de votre cas, et comme chacun nul n'est jamais si bien servi que par soi-même (avec la CFDT c'est encore mieux !)

- Vous trouverez ci-joint les critères d'avancement envisagés pour les agents des lycées et qui ont provoqué notre colère en dialogue social ; nous vous remettons en copie notre intervention ci-dessous.

Prépa CAP : ça promet !
Prépa CAP : ça promet !

- De plus l'administration invente une nouvelle règle pour freiner les possibilités pour les élus du personnel de vous défendre. Alors que les textes prévoient que ceux-ci disposent de tout ce qui est nécessaire à se former un jugement (sinon comment voter ???), l'administration leur refuse l'accès au dossier s'ils n'ont pas d'autorisation écrite de l'agent. Avant on nous en faisait copie ... on n'arrête pas le progrès ! (L'autorisation écrite vaut pour les consultations par d'autres que les élus CAP, par exemple un secrétaire de syndicat qui n'est pas de la même CAP que vous)

Il peut être très utile d'avoir l'évaluation de l'agent pour vérifier, s'il a une bonne évaluation, pourquoi il n'est pas proposé à l'avancement, s'il y a des problèmes relationnels qui ne sont pas mentionnés dans le rapport etc.
Donc si vous souhaitez que l'on ait accès à votre évaluation,

- soit vous nous en envoyez vous même une copie
- soit vous nous donnez accès d'urgence à votre dossier en signant le courrier ci-dessous.
Je rappelle que la CFDT est seule à siéger en groupe supérieur C (notamment pour les 1843 agents qui remplissent les conditions pour passer agents de maîtrise). N'hésitez pas à nous envoyer des informations sur votre cas et le courrier ci-dessous.(bien lire les modalités)

La secrétaire de la section CFDT Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
MAIL : cfdt.syndicat@bourgognefranchecomte.fr

 

 

Prépa CAP : ça promet !

Voir les commentaires

Published by CFDT - Flash CAP

Dialogue social du 11 mai 2017

1/ Intervention CFDT (voir notre article précédent) sur les critères d'avancement/promotion suite : nos craintes se confirment, la CAP risque d'être très décevante pour les agents des lycées (pour les autres nous verrons le 15 au soir lorsque les élus CAP auront les dossiers). Aucune réponse de l'administration à notre intervention ...

2/ Les critères pour les futures primes RIFSEEP ont été débattus, mais ce n'est pas vraiment parlant puisqu'à ce jour, aucun montant n'est avancé (la Région va prendre un prestataire extérieur pour faire des simulations ...
 

3/ L'action sociale a été survolée :

Positif : un fonds d'urgence est à l'étude pour répondre aux cas de grande précarité signalés par les assistantes sociales et qui se trouvent dans les angles morts des politiques CAF, CCAS etc.

Les organisations syndicales sont d'accord pour demander un rôle central des assistantes sociales dans l'attribution des aides (confidentialité, professionnalisme). La CFDT demande qu'un suivi social soit proposé aux bénéficiaires pour les aider à rééquilibrer durablement leur budget. Le montant et les modalités ne sont pas fixés.

Les chèques déjeuner :
Point noir : le projet actuel de l'administration est :
- de les supprimer pendant les jours RTT
- de les supprimer au delà de l'indice 700
- et SURTOUT : de dématérialiser.
La CFDT a répercuté l'opposition de nombre d'agents à ce système, car il ne permet pas d'utiliser la carte le dimanche, ni au delà de 19,8 euros.

De plus il est possible de commander une partie de chèques dématérialisés et une partie papier : nous demandons fortement que ce choix soit laissé aux agents.

Point positif pour la zone bourguignonne : passage à 7 euros avec 60% de prise en charge ... alignement sui la Franche-Comté.
Pour les lycées : Valeur d'un repas en lycée : 2,80 (réduction de 30 cts)
Nous avons fait remarquer que les agents francs-comtois n'ont que les reculs et aucune avancée, et que nous revendiquons une avancée pour tous (8,50).

Nous sommes preneurs de vos réflexions.

La secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11 (sms conseillé)

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Echo des négociations en cours

Les élus CAP C ont pris connaissance avec colère des critères retenus par la Région pour les agents des lycées dans la prochaine CAP.
La Région veut récupérer sur notre dos ce que les mesures PPCR nous donnent !

Voici notre déclaration en dialogue social, nous vous informons de la suite :

Foutage de gueule ? A confirmer mais très possible
Foutage de gueule ? A confirmer mais très possible

La Secrétaire de la section CFDT
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité

Nous vous informons que la CFDT a demandé le retrait des mesures visant à créer implicitement une double résidence administrative pour les directeurs et chefs de service et donc à faire porter sur ces agents la charge des trajets liés à la fusion (sur temps personnel, sans frais de mission et en accident de trajet si problème).

La Région ayant refusé de retirer ces mesures affichées dans l'intranet sans d'ailleurs être passées en assemblée plénière (et c'est pourtant un avenant significatif au règlement de temps de travail), la CFDT déposé le 4 mai 2017 un recours en excès de pouvoir contre cette mesure au Tribunal administratif.

Nous tenions à vous informer de notre démarche.

Évidemment si cette mesure était retirée dans le cadre de l'"accord global" annoncé par la Présidente, nous serions en mesure de retirer ce recours.

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil régional
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

Veuillez trouver ci-dessous le communiqué de la CFDT :

La secrétaire de la section CFDT
du conseil régional 06 82 13 75 11

 

Communiqué de presse CFDT Elections présidentielles

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>
Haut

  le blog tosregio

NOUVEAU ! Le blog tosregio évolue, il devient le blog CFDT d'information de tous les agents du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, sièges et lycées de Bourgogne-Franche-Comté. Le blog CFDT, c'est la garantie d'une information immédiate, accesible sur les intranets non encore fusionnés, Mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez !

Hébergé par Overblog