Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog tosregio

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>

Vous trouverez ci-joint les arrêtés d'avancement-promotions qui ont été communiqués ce matin aux organisations syndicales par la DRH accompagnés du mail suivant :

Madame et Messieurs les secrétaires généraux,

Vous trouverez ci-joint les listes d’aptitude et tableaux d’avancement validés et signés par Madame la Présidente et transmis au contrôle de légalité suite aux groupes de travail de concertation entre l’administration et les représentants du personnel élus en CAP qui se sont tenus  le 3 juin 2021.

 

Les agent.e.s qui sont inscrit.e.s sur ces tableaux d’avancement ou listes d’aptitude et nommables sur poste seront nommé.e.s à compter du 1er juillet 2021 (sauf si les agent.e.s  sont statutairement éligibles après cette date ou si leur nomination nécessite un passage préalable en assemblée plénière en vue de la transformation de leur poste).

Les agent.e.s non nommables sur poste devront faire une démarche de mobilité. Un courrier leur sera adressé pour les en informer."

Ces listes seront mises en ligne sur l’intranet à partir de cet après-midi."

Vous trouverez ci-dessous (précédent message les comptes rendus de dialogue social et de CHSCT

 

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région Bourgogne-Franche-Comté
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT

Une CDS sur les mesures Covid a eu lieu le 7 juin
et un CHSCT le 8 juin.
Deux comptes-rendus en 1 !

 

Ce CHSCT ne demandait aucun vote, que de l'information et s'est déroulé dans un climat atone. Il nous a néanmoins permis de poser un certain nombre de questions et d'analyser les données.

***

  • En préambule, notre intervention,  qui confirme l'analyse que nous faisions dans notre courrier à la Présidente le 17/12/2020 sur les difficultés à voir la Région aller au bout des démarches de traitement des risques, notamment psycho-sociaux :

La CFDT constate que la Région a une forte activité de prévention des risques, mais manque cruellement de résultats, notamment sur les risques psycho-sociaux, mais également sur les autres volets d’action.

  • Les visites CHSCT révèlent des carences dans les EPI ou le matériel des agents … les membres du CHSCT ne savent pas ce qu’il advient 6 mois ou un an après. Nous avons besoin de contre-visites.
  • Même chose en CAP : on remarque que 47 établissements refusent en réalité les avancements ATTP1, 28 ne proposent qu’un agent, et  la Région ne fait rien.
  • Les risques évoqués en BVT sont souvent traités en attendant la retraite de l’un ou la mutation de l’autre. Problème de double autorité nous direz-vous ? Parfois, mais au siège on trouve le problème poussé à sa caricature, sans double autorité (du moins pas dans le même sens du terme).

Dans le domaine des risques psycho-sociaux, le traitement des problèmes soulevés par la CFDT quant à une Direction précise le 18/12/2020 accouche d'une souris : promesse d’audit global de la Direction par la Présidente et le DGS non tenue (comment garder confiance), suite à donner à des cas individuels annoncée par la DRH mais sans suite, et cerise sur le gâteau en CAP !
On devine un certain lien avec le contexte électoral, mais cela justifie-t-il d’envoyer un message aussi délétère et désespérant à plus de 100 agents ?


Le DGS répond en soutenant son encadrement et en se réfugiant derrière un projet de Direction censé résoudre les problèmes de management... attendons de voir, on en a l'habitude.

***

Questionnaire ... que vous allez recevoir !

Nous tenons à vous donner l'intégralité de notre intervention sur le questionnaire que vous allez recevoir :

"La CFDT constate :

  • la non concertation avec les médecins de prévention, les assistantes sociales et les organisations syndicales,
  • Elle ne voit pas l’intérêt de poser ce genre de questions dans  la période actuelle (trop tôt ou trop tard),
  • Le questionnaire parviendra aux agents des lycées dans la plus mauvaise période, avec de nombreux items sur le télétravail qui ne les concernent pas,
  • Le manque de confidentialité au vu des questions sur la personne (à la fin) : On ne vous demande que votre âge, sexe et service/EPLE, statut, nombre de personnes encadrées
  • Pas votre photo 😉 ...
     
  • Souhaite connaître le coût de cette action d’affichage ?
  • Comme le mail qui nous l’a envoyé précise : « Ce  questionnaire est susceptible d’évoluer, pour des raisons techniques ou de meilleure compréhension des questions. », nous avons bien compris qu’il était bouclé !
  • La CFDT s’étonne qu’un questionnaire demandé par une organisation syndicale (CGT) et dont le principe a été validé par les autres organisations, dont la CFDT, ne fasse pas même l’objet d’une concertation sur les thématiques abordées.
  • On pense pour nous, merci !
  • Nous n’entrerons donc pas dans ce débat manqué."

Le coût de l'opération sera entre 16 000 et 30 000 euros (selon que le questionnaire sera papier ou informatisé pour les lycées) ... et franchement ça ne vaut pas le coup de mettre le plus cher (plein de questions sur le télétravail qui ne concerne pas les lycées)

***

I- Retour sur les actions depuis dernier CHSCT : 

1/ Salles de convivialité
La Région poursuit ses investigations, la CFDT rappelle que l'état des lieux opéré par appels téléphoniques aux gestionnaires a autant d'effet que de demander à un poissonnier si son poisson est frais !
Seule la visite sur site est pertinente.
La CFDT cite un lycée muni de 3 ordinateurs en salle de détente, dont aucun ne marche, le 4eme mettant un 1/4 d'heure à s'ouvrir, un autre où des travaux sont prévus, sans que la salle de convivialité agents soit prévue....

La CFDT revendique un inventaire des ordinateurs dédiés par les AMIRS (date, modèle, état).

2/Lutte contre les incivilités
La CFDT s'est fortement impliquée dans le groupe de travail dédié, et demande que le résultat de la 1ère action soit envoyé à tous les agents des lycées : Elaboration d'un journal par les élèves, pour les aider à découvrir le travail et la personnalité des agents qui leur permettent d'étudier dans des lieux sains et agréables.

3/ Assistantes sociales
La CFDT demande que les agents soient individuellement prévenus par mail de la venue d'une assistante sociale en permanence dans leur établissement. Actuellement seuls gestionnaire et agents chefs sont prévenus, (avec des ratés). Les agents vont plus sur leur boîte mail qu'avant le Covid (depuis que la Région leur a renvoyé leurs codes d'accès comme la CFDT le demandait depuis 3 ans ...)

II- Rapports de médecine préventive
La situation est particulière du fait de la crise sanitaire, mais les problèmes constants demeurent : vieillissement de la population des agents, troubles musculo-squelettiques...

Les médecins soulignent des points :

  • - que nous avons déjà soulevés : conséquences des mauvais équipements de télétravail (fauteuils et écrans). 
    La CFDT réitère sa demande : que la Région fasse de la prévention en achetant des fauteuils de bureau aux télétravailleurs (et bien sûr vigilance sur les écrans! ). Pourquoi attendre que les agents aient mal au dos pour les envoyer voir le médecin de prévention et leur allouer du matériel ? La prévention, c'est mieux AVANT !
  • sur lesquels nous demeurons vigilants : RADON (activer les solutions aux problèmes soulevés par les études dans 3 lieux exposés en priorité), parking Trémouille, travail en hauteur

La CFDT demande confirmation de l'embauche prévue d'un psychologue ( en remplacement d'un des médecins prévus) : il faut une transformation du poste avant toute publication du poste.
Rappelons que la demande d'un psychologue du travail avait été faite par la CFDT pour accueillir les agents vulnérables à leur retour. Les assistantes sociales, qui les ont contactés confirment qu'ils demandent souvent une possibilité de consulter à l'occasion de leur retour.

La CFDT souligne qu'elle n'a toujours pas de réponse pour un plan d'action destiné à éviter la fracture des équipes à ce moment là (sentiment -injustifié- de culpabilité des uns, rancœur des autres( parfois)... le questionnaire devrait y répondre ... nous attendons de voir !
Même chose : quand on constate des indices de sécurité allant de  à presque 5000 selon les établissements : quel plan d'action pour ceux qui dépassent de beaucoup la moyenne de 158,24 ? 

 

III- Pôle Viotte 

Un dossier présente l'avancement du Pôle Viotte où les agents des sites abandonnés + quelques services de Castan devraient emménager au 2ème trimestre 2022.
La
CFDT demande : nombre de M2 abandonnés, nombre de M2 retrouvés à Viotte --> réponse différée. 

La CFDT demande des précisions sur les chèques déjeuner : ils seront acceptés par le restaurant administratif.

La CFDT sollicite une visite des lieux --> sans doute en septembre

Nous vous invitons à consulter sur intranet le rendu de l'enquête "plan de mobilité" (qui reste incitatif et non contraignant). 

La CFDT interroge sur la luminosité : il nous est répondu que nous ne sommes pas au 1er plateau (le plus sombre) et que l'éclairage avec led sera modulable.

La CFDT demande des mesures pour éviter (notammment quand eux agents sont dans le même bureau) que les locaux soient surchauffés ou hyper-climatisés. Les conflits doivent être prévenus.

La CFDT interroge sur la salle de repos ?  --> assez simple, vue en concertation avec le service prévention et le médecin.

N'hésitez pas à nous faire remonter vos remarques !

 

IV- Conventionnement avec le FIPHFP
La CFDT salue la politique ambitieuse de la Région pour intégrer et recruter des personnels porteurs de handicap (elle met 330 000 euros, doublant ainsi le budget apporté par le Fonds dédié.
La CFDT demande qu'une attention encore plus grande soit apportée pour préparer le milieu de travail à accueillir avec bienveillance des agents qui n'ont pas forcément la même productivité que d'autres.

 

IV- Visite ACFI et visites de sites par les membres du CHSCT 

  • Si les 1ers rapports de l'ACFI nous avaient laissés un peu dubitatifs, là c'est n une grande satisfaction que nous constatons une démarche pragmatique : demande des bilans à 6 mois et des plans d'action.
  • Sur 4 lycées de Bourgogne, les conclusions sont présentées
    La CFDT propose une action pilote sur le lycée Clos Maire de Beaune, qui a toutes les cartes en main pour celà (afin de pouvoir dupliquer partout des actions qui renforceraient l'attractivité du lycée) : tous les prétextes sont bons pour botter en touche !
    ​​​​​​​
  • Le sommet du comique : depuis 1,5 ans, la Région n'a pu recruter de cuisiner, et la DRH renvoie la faute sur les organisations syndicales qui ont toutes voté contre un dossier global en CT (elles avaient toutes de bonnes raisons) ... il y a une semaine !!!
     

V- Questions CFDT

La CFDT continue à demander la possibilité pour tous les agents hors Dijon et Besançon de se rendre à une permanence RPS ---> Refus

La CFDT demande quand et comment les agents seront tenus informés de la démarche à suivre pour dénoncer des faits de harcèlement --> la plaquette arrive très prochainement. En attendant appeler la DRH pour connaître le contact au Centre de gestion.

Consacré au Covid :

1°/ Lycées :

La situation a été définie jusqu'aux congés d'été.

La Région regardera au cas par cas les besoins de contractuels dans les lycées pour début juillet, mais refuse de prolonger tous les contrats.
Les vulnérables vaccinés peuvent s'ils le veulent, revenir au travail, mais doivent demander une attestation au Médecin de prévention.

Les ASA (autorisations d'absence) pour garde d'enfants seront conservées, avec justificatif, jusqu'au 6/07 au soir. 

2°/ Siège
A partir du 14/06 jusqu'à fin août :
- maintien du PCA
- maintien du télétravail
avec possibilité (pas obligation !) de retour jusqu'à 3 jours par semaine, dans la limite de 2 agents par bureau

Au 1er septembre : Retour à la normale, avec application du nouveau règlement de télétravail.
Forfait de 30 jours pour le dernier quadrimestre

Ces mesures sont annoncées "à gouvernance constante"

 

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région Bourgogne Franche Comté
Dominique AUBRY-FRELIN (06 82 13 75 11)
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

Chers collègues,

1/ La CFDT a respecté la règle de confidentialité posée par la Région (ça s'appelle l'éthique syndicale et le respect de la parole donnée) : ne pas informer les agents qu'ils sont proposés par l'administration tout de suite après la réunion du 3 juin avec l'administration.

 

Un autre syndicat l'a fait ... donc nous vous confirmons que si vous avez reçu une information de ce syndicat, vous avez bien été proposé par l'administration avec 99,99999...%de chances d'être promu. Ce syndicat n'a pas vraiment eu besoin de vous défendre, ce sont les propositions de l'administration qui sont passées !

Si l'administration ne nous donne plus accès aux listes d'avancement (elle n'y est plus obligée) ... vous saurez à qui dire merci !

 

2/ On ne parlera que peu des autres CAP, notamment A où l'on découvre qu'on peut être un manager exécrable, objet régulier de BVT (souffrance généralisée de la Direction qui devait faire l'objet d'un audit dont on entend plus parler) et être promu. Ne vous fatiguez pas trop, ne traitez surtout pas bien vos agents, soyez détesté des partenaires extérieurs ....vous avez une bonne chance de promo !
 

Vous trouverez ci-dessous notre publication d'hier, avec 

         - une note d'ambiance sur la "CAP" C ... et pourquoi les agents ne passent pas            ATTP1 (pourquoi parfois même ils ont refusé un avancement...)

         - les jours NTS

 

La secrétaire de la section CFDT
Dominique Aubry-Frelin 0682 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

I- Avancements

 

Comme vous le savez, les CAP n'ont plus de compétences sur les avancements et promotions. La Région a néanmoins accepté de maintenir un dialogue social autour de ces sujets.

En se basant sur les problèmes de 2020 pour les avancements en C des agents des lycées, la CFDT avait déjà alerté fortement et rencontré le DGS sur les modalités d'évaluation. Il avait été rassurant, mais la réalité de ce que nous avons découvert hier est tout autre !
Les catégories B et A ne semblent pas plus satisfaisantes, pour d'autres motifs.

Voici notre déclaration relative à la catégorie C, lors de la rencontre administration-organisations syndicales de ce 4 juin : 

II Jours NTS

 

Les "NTS" sont d'actualité dans les lycées.
Il s'agit des "jours non travaillés supplémentaires".

D'où ça vient ?
C'est fait pour respecter une équité de traitement entre agents du siège et des lycées.
Lorsque les organisations syndicales ont négocié avec l'employeur les règlements de temps de travail au siège et dans les lycées, on s'est aperçu
- que tous faisaient 1593 heures, soit 1607h moins les 2 jours de congés de fractionnement (l'absolue légalité)

- mais que les agents des lycées allaient 2 jours de plus sur leur lieu de travail.

Accord : Lors d'un comité, nous sommes alors arrivés à un accord : rendre 2 jours aux agents des lycées, mais en leur faisant travailler ces 2 jours (16h) par minutes en plus sur les jours présence élèves.

Pourquoi on vous informe à nouveau ?
La CFDT a provoqué en 2020 un groupe de travail sur ces jours NTS, car nous avons constatés qu'ils étaient mal expliqués et mal respectés.
Depuis nous n'avons pas encore obtenu que les 2 jours soient affichés par Myantiriade sous forme de 16h à replacer (quand on n'a pas envie, on n'a pas envie !) ... La DRH rechigne à expliquer aux agents qui font les emplois du temps.
Ce n'est guère mieux cette année, alors on explique :

Comment ça doit se placer :
Les emplois du temps se font en 3 temps :

1/ On fait un emploi du temps annuel à 1593h en posant les congés, les jours de fractionnement etc
qui figurent dans le règlement de temps de travail.

 

2/ On remplace les 2 premiers jours de permanence d'août (16h) par les NTS.
 

3/ On replace ces 16h sur des jours présence élèves (et non pas en jours entiers de permanence ailleurs ... puisque le but est de supprimer 2jours !)
 

4/ Vérification : 
Si vous avez des semaines à 40 ou 41h "ronds", c'est qu'il y a une erreur ! Il faut bien que vos semaines présence élèves soient augmentées d'environ 26mn.
Remarque : ça ne fonctionne pas avec une base à 42h.

Ci-dessous la note de la Région sur ce sujet.

 

La Secrétaire de la section CFDT
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT

Ce comité technique à 15 jours du 1er tour des élections régionales était assez particulier, avec peu de réponses, un petit stand-by électoral. Le débat a néanmoins été intéressant.

Une bonne nouvelle (pour un petit groupe, mais une avancée revendiquée depuis la fusion par la CFDT : la Région entrera dans une démarche d'alignement du prix du repas des agents du CREPS sur celui des agents de lycées .... Enfin !

1°/ Analyse du bilan social
La CFDT a démontré que les chiffres étaient vraiment très "bien choisis" de manière à présenter la Région comme un employeur :

- qui traite les agents de lycées particulièrement bien
- qui travaille activement à l'égalité femmes-hommes.
Nous avons demandé que les présentations de l'année prochaine comparent des chiffres comparables qui laissent apparaître les carrières plus lentes des agents des lycées.

La CFDT a enfin alerté sur le vieillissement des agents régionaux et la perte d'attractivité de la Région-employeur :
La Région va voir partir en retraite 30% des agents des lycées dans les 5 ans et 67% dans les 15 ans, elle a du mal à recruter.
Le DGS ne contredit pas cette analyse et promet une concertation. Mais plusieurs éléments qui servent de "pansements" sur cette situation (responsabilités grandissante des aides de cuisine et l'acceptation des "relais" = faux encadrants faisant fonction) n'ont jamais été discutés .... et nous n'avons pas eu de réponse ce jour.

La CFDT a pointé du doigt plusieurs problèmes à traiter :

  •  les difficultés à recruter (âge moyen de recrutement a encore augmenté d’un an : 45 ans dans les lycées ; Le Covid a déjà fait grimpé les salaires dans le privé … le recrutement va être plus difficile !)
  •  les « faisant fonction » institutionnalisés,
  • les « aides de cuisine » … des cuisines sans cuisinier, on voit ce que ça donne à Dannemarie (avec les questions de responsabilité qui vont se poser)
    … qui sont autant de « cache-misère »
  • les postes non pourvus depuis des années
  •  le retard de recrutements (logiciel fantôme et manque d’effectifs)
  • le gommage des métiers dans les lycées qui sont la conséquence de tous ces bricolages … les fiches métiers semblent en passe d’amplifier le phénomène.

2°/ Mise à jour du tableau des effectifs
L'ensemble des organisations syndicales votent contre les différents sujets (modifications, suppressions de postes), la CFDT souligne qu'à force d'ouvrir les postes à de nombreux grades pour pouvoir recruter finit par dévaloriser les postes.

3°/ Liste des postes ouverts au grade de A principal
La CFDT s'abstient
parce qu'elle a conscience que cette liste ouvre plus de possibilités qu'avant, mais en même temps elle estime qu'il n'y a pas de véritable transparence dans cette liste, et que les choix ne s'expliquent pas vraiment.
En particulier la DRH nous semble peu gâtée dans cette liste (seulement 2 postes) ... on en arrive à se demander si s'occuper des agents est reconnu comme une responsabilité ? 
Une réponse assez étrange nous est apportée : la DRH à déjà beaucoup de "principaux" ...???

Du débat, nous comprenons que les tableaux d'avancement comprendront une 1ère partie avec des agents que l'on pourra nommer sur poste (vite et dans l'ordre) et une seconde partie d'agents qui seront nommés après ... Il faut voir à l'usage, mais c'est moyennement clair.

4°/Questions diverses CFDT

- La CFDT a alerté sur les risques de laisser de côté les agents d'entretien les plus âgés pour passer ATTP1. La Région dit qu'elle a tout vérifié et que pour cette année tous les agents classés TF, et proposés par leur gestionnaire pourront passer.

- les congés annuels des agents en ASA ne peuvent être récupérés selon une note de la DGAFP : explication : un agent dont les congés sont planifiés n'a pas besoin d'autorisation d'absence puisqu'il est en congé (et pas en maladie)

- Le caractère totalement élitiste du groupe de travail sur l'égalité femmes/hommes ne semble pas choquer l'administration (25 référents : 5 de Besançon, personne des lycées et que des A ou A+) ... le DGS nous annonce un beau plan d'action présenté bientôt : attendons de voir, avec quelques doutes.

CI-DESSOUS : article sur les fiches de postes des lycées 

La Secrétaire de la section CFDT BFC
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT - Flash CT

Les agents volontaires pour être écoutés sur les fiches de postes croyaient pouvoir s'exprimer ... il n'en était rien ! Le Cabinet KPMG semble très encadré par la Région, il ne veut rien modifier! Sentiment exprimé par tous : rien à dire, tout est plié d'avance. N'oublions pas : les gestionnaires sont passé avant les agents, et eux ont été entendus! C'était un rendez-vous bâclé, juste pour dire que la Région a consulté !

* Les agents d'accueil sont envisagés comme des agents à tout faire : accueil, vigipirate, vigilance sanitaire, vidéosurveillance, filtrage, mais aussi nettoyage des "abords" (qui peut s'étendre très... très  loin, nettoyage des véhicules, ouverture ET fermeture des portes (ce qui n'est pas possible si l'on respecte l'amplitude légale, déneigement etc.).

Toutes les organisations syndicales ont été unanimes à dénoncer
- l'objectif "polyvalence absolue",
- un système qui ouvre sur "le gestionnaire fait ce qu'il veut",
- perte de spécialité métiers.

* Un autre problème que la CFDT dénonce depuis longtemps : le rôle donné aux aides de cuisine. 

La Région n'a toujours pas compris que l'ambiance, l'organisation "déconnante" est à l'origine du départ de pas mal d'agents. Par exemple, le nombre de cuisiniers recherchés sur le marché de l'emploi après le Covid ne va rien arranger si l'on ne fait rien, et ce n'est pas les aides de cuisine survalorisées qui vont résoudre le problème.

On espérait que l'expérience du siège allait servir : c'est l'inverse !

 

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région Bourgogne-Franche-Comté
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

Une commission de dialogue social courte mais dense.

1/Des nouveautés qui mises bout à bout sont positives pour la santé au travail des agents :

- recrutement prévu d'un médecin coordonateur
- ouverture d'une permanence RPS à Dijon : la CFDT demandait depuis la fusion des régions que Dijon ait le même service que Besançon, ça coinçait un peu du côté des médecins... C'est gagné. reste à savoir comment les agents éloignés des deux villes principales vont pouvoir en bénéficier 
- depuis la fusion, la grande Région a fini par être couverte par un médecin, dans tous les départements
- la mise en place d'une mission de médiation à la DRH
- un dispositif de signalement au Centre de gestion pour les faits de  harcèlements.

- ET ENFIN, LA CFDT A OBTENU CE QU'ELLE REVENDIQUAIT DEPUIS PLUS D'UN AN : LE RECRUTEMENT D'UN PSYCHOLOGUE DU TRAVAIL
Les risques psychosociaux augmentent avec la crise COVID : télétravail pesant à la longue, situation des agents vulnérables qui pour certains se sentent coupables (NON, il ne faut pas, les agents en présentiel ne prendraient pas vos pathologies pour pouvoir rester chez eux), les agents en présentiel qui en ont marre des gestes barrière, de manger froid ou dans leur bureau ...).
Les problèmes habituels de harcèlement continuent, souvent plus qu'avant.

 

2/ Mesures Covid
Ne changent pas jusqu'au 30/06 pour lycées

2.1 Autotests

Ils étaient annoncés par l'Éducation Nationale pour "toute la communauté édicative" ... on avait imaginé que les agents des lycées en faisaient partie. La Région a dû être naïve, mais zut, c'est chacun sa m...., chacun paie pour ses agents. 
Pour cette raison la Région a pris un peu de retard ... les autotests arrivent depuis deux jours, la Région va prioriser les départements où il y a la plus forte incidence Covid, tout le territoire sera approvisionné début de semaine prochaine.

Les agents du siège en recevront également dans une logique de retour progressif en présentiel

La distribution dans les lycées se fera comme pour les masques (y compris AMIRs et EMOP)
ATTENTION : les boîtes de 5 tests devront être données intactes, pas ouvertes !!

2.2 Vaccinations

La position de la Région a évolué dans le bon sens : chaque agent aura une autorisation d'absence pour se faire vacciner : maximum 1/2 journée si le lieu de vaccination est éloigné.
(+Voir dernier § si effets secondaires)

2.3 Contractuels renforts Covid : contrats prolongés du 3 juin au 30 juin

2.4 Service administratifs

- De ce jour au 17/05 : Maintien du régime actuel (= PCA, sinon : 100% présentiel ou 1j maxi en présentiel à l'initiative de l'agent)

- Ensuite glissement vers 2 ou 3 j de présentiel, toujours à l'initiative de l'agent, avec 1 agent maxi par bureau.
Deux dates à retenir /
* 26 mai : Commission de dialogue social sur le sujet
* 9 juin : prise de parole Président de la République

- 1er juillet : on passe à l'application classique du règlement de télétravail : le télétravail n'est plus la règle. Le présentiel devient la règle, le télétravail est sur autorisation.

La CFDT signale encore une fois les pressions exercées par certains chefs de service pour forcer les agents à revenir en présentiel, elle propose que l'agent fasse une demande dans Tempora pour revenir en présentiel avec copie à la DRH... le DGS refuse mais s'engage à rappeler personnellement la règle : INITIATIVE de l'agent.
Ceci dit, rien ne vous empêche de signaler à la DRH que vous ne souhaitez pas revenir en présentiel (si c'est le cas bien sûr, on sait très bien que le télétravail devient insupportable pour certains) :

Que chacun fasse son choix sans être jugé
ni mis en concurrence avec ses collègues !

3/ Restent en suspens : (réponse de l'administration arrive)

- la possibilité d'ASA garde d'enfants pour les enfants du primaire ou des collèges : fermeture de classe ou 1/2 jauge
- la possibilité de ne pas avoir de jour de carence si effets indésirables du vaccin le lendemain

Vous aurez les informations officielles ce vendredi.

La Secrétaire de la section CFDT
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

 


 

Voir les commentaires

Published by CFDT

Évaluation : une contrainte, mais aussi un droit !

Pas d'évaluation,
pas d'avancement, pas de promotion !
L'évaluation est un droit pour chaque agent

dès lors qu'il a travaillé pendant 2,5 mois
dans l'année écoulée (télétravail ou présentiel)

 

La CFDT a constaté que certains évaluateurs négligeaient cette obligation et cassaient ainsi tout espoir d'avancement pour les agents.

Ceci a existé dans les services administratifs, mais nous n'avons pas eu de signalement à ce jour pour cette année(si c'est le cas, appelez-nous).

Ceci existe dans des établissements,

La CFDT a saisi Mme la Présidente pour connaître la situation en détails et trouver des solutions.

Vous trouverez notre courrier ci-dessous :

Évaluation : une contrainte, mais aussi un droit !

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région Bourgogne-Franche-Comté
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT

Bonjour,

 

Exceptionnellement le compte-rendu de cette réunion ne sera publié que demain samedi.

Néanmoins quelques points :

- Beaucoup de dossiers présentés qui commencent à peine, donc information plus que débat (fiches de postes, Viotte...)

- Le gros dossier 1er débat qui heureusement reviendra en discussion : les astreintes ... c'est la version franc-comtoise durcie à l'absurde :
* contrainte d'astreintes jusqu'à fin juillet pour les agents d'accueil : en FC, les astreintes étaient sur les permanences, donc jusqu'au 14 juillet.
Ca ne peut tout simplement pas marcher : les agents seraient en astreinte sur leurs congés ??? 
La CFDT mettra tout en oeuuvre pour que ça n'ait pas lieu
* roulement d'astreinte technique sur  2 personnes au lieu de 3 : beaucoup trop lourd.

- les personnes "ressources", promouvables en "principal" : une liste qui élargit les possibilités, une vraie garantie pour les titulaires de l'examen pro, mais des types de métiers considérés (injustement selon nous) comme hors critères, en particulier en DRH.
Nous expliquerons plus en détail.

A demain

La secrétaire de la section CFDT
D.Aubry-Frelin 

Voir les commentaires

Published by CFDT

Voici plus d'informations sur la réunion de dialogue social du 8 avril : beaucoup de dossiers informatifs ou à leur 1ère version ... donc pas de conclusions hâtives, il faut suivre l'évolution de chaque projet.

1/Covid 19 :

  • 6 cas de plus que la semaine précédente.
  • Les organisations syndicales reçoivent tous les vendredis un point de situation et d'évolution de la situation : l'information est plus régulière et fluide

LYCÉES :

  • La Région interrogée sur certains horaires un peu loufoques (18h ou 20h alors qu'il n'y a pas d'élèves !) répond qu'elle a donné le cadre des horaires à faire (mi temps dans les lycées en semaine 4, avant retour éèves), mais qu'elle ne peut interférer avec l'autorité fonctionnelle qui maîtrise l'organisation.
  • Chèques-déjeuner pour les interventions en lycées pendant le 1er confinement (absence de restauration) : ces chèques s'ajoutant à ceux des permanences, ça peut faire lourd financièrement. LA CFDT a sollicité le fractionnement sur plusieurs paies : ça va se faire.

 

SIEGE : 
P
our réduire les interactions et les déplacements, le PCA (plan de continuité d'activité) devait être allégé pour réduire le présentiel et communiqué vendredi 9/04 aux organisations syndicales.

  • Le virus du "partiellement télétravaillable" s'est développé depuis le précédent document ! ... une porte ouverte à toutes les pressions sur les agents. 
  • Le DGS confirme bien que le télétravail est la règle et que le jour de présentiel toléré est à l'initiative de l'agent et ne figure pas dans le PCA. Même chose pour le fractionnement des jours enfants malades : demandé par les agents !)

 

AGENTS SIEGE OU LYCÉES : FAITES REMONTER
VOS DIFFICULTÉS

 

 

2/ Fiches de postes lycées.
La démarche "fiche de postes" va prendre 1 an, est confiée à KPMG, sous la houlette de la DRH (Compétences)...
La CFDT a demandé une concertation programmée et régulière avec les représentants du personnel.
On peut espérer que ce sera mieux géré que l'étude menée au siège ... qui va aboutir ???

3/ Refonte de l'intranet

 

Qu'en dire ? 
Un site utile et accessible à tous, le verra-t-on un jour ?

 

4/ Logements de fonction.

Le dossier présenté ce jour n'est qu'une 1ère version et heureusement !!!

4.1 Contexte : d'où part-on ?

Les règles d'attribution des logements de fonction et d'astreintes ne sont pas encore harmonisées entre Bourgogne et Franche-Comté ... la CFDT demande que les règles soient les mêmes pour tous et que les incohérences soient supprimées.
On ouvre le dossier....

Le principe : un logement de fonction doit faire l'objet d'une contrepartie.
En Bourgogne : 100 à 200 heures supplémentaires mobilisables au bon vouloir 
En Franche-Comté : des permanences
- 1 semaine sur 3 pour les permanences techniques
- 15j en début de vacances scolaires et 1 semaine avant la fin des vacances scolaires pour les agents d'accueil logés.

4.2 Le projet à ce jour :
Le positif :

  • Les heures supplémentaires bourguignonnes ne s'appliqueront plus lorsque le projet sera mis en place (la loi c'est 1607h, pas 100 ou 200 de plus).
  • La Région prévoit une mise en place progressive qui vise au maintien des agents aujourd'hui logés dans le logement.


Le négatif :

  • le projet inacceptable pour les agents d'accueil (mais avec une évolution possible) durcit la version franc-comtoise jusqu'à l'absurde : les astreintes se feraient après le 14 juillet et avant les permances d'août !
  • La CFDT s'est fortement élevée contre cette hypothèse, qui réduirait les congés de ces agents du 30 juillet au 20 août ! On ne peut pas être en congés et en astreinte ! Et les 4 semaines consécutives de congés ne seraient plus respectées !
  • La CFDT a demandé que les contraintes (ouvertures/ fermetures des portes etc. souvent imposées aux agents d'accueil) soient aussi prises en compte dans les contraintes au titre des contreparties.
  • Les astreintes doivent se faire en même temps que les permanences, comme c'était le cas en Franche-Comté.
  • le projet d'astreintes techniques : le projet fait passer le roulement d'1 semaine sur 3 à une semaine sur 2 : beaucoup trop lourd pour les agents !

La CFDT a fortement exprimé son désaccord et s'est assurée que le projet serait repassé en dialogue social ... à suivre avec une grande vigilance !

5/ Tableau des personnes ressources qui pourront accèder au principalat sur leur poste (attachés ou ingénieurs)
Positif :

Ce critère est ajouté au critère d'encadrement et ouvre donc de nouvelles possibilités d'avancement : 42 postes de plus accessibles.
Le principe de la nomination sur poste quand on à l'examen professionnel est réaffirmé (sauf évalation négative) : ceci devrait inciter à préparer l'examen !!
Lorsqu'il y a un groupe de postes identiques, tous sont affichés.

Négatif :
Les critères retenus (fonction de conseil aux décideurs, compétence en tension et expérience historique, exposition du poste) sont pertinents, mais insuffisant : ils passent à côté des postes tournés sur l'interne, le conseil aux agents ou pour une politique régionale en direction des agents, en RH notamment.
La CFDT y voit la mise à l'écart de postes occupés par des femmes à ce jour, le DGS s'élève contre cette analyse sans non convaincre.

6. Pôle Viotte
Le retard venant de la Covid repousse l'implantation à Viotte au 2ème trimestre 2022
250 agents y seraient localisés (pour faire simple : quelques petits services de Castan + les agents de tous le autres bâtiments.
Un certain nombre de consultations est prévu ... la CFDT rappelle de ne pas oublier d'associer les représentants du personnel.
La plan de mobilté se construit parallèkement
Il y aurait 96 places de parking en plus des 25 destinées aux véhicule de service.
Le projet de "pas de bureaux attribués" s'assouplit.

 

La secrétaire de la section CFDT
de la Région BFC
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr


 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>
Haut

  le blog tosregio

De l'info au plus tard le lendemain avant midi chaque fois qu'il se passe quelque chose pour les agents de la Région Bourgogne-Franche-Comté, c'est l'engagement de la CFDT sur ce blog.. Le blog "tosregio" est désormais accessible depuis l'intranet de la Région Bourgogne-Franche-Comté, mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez ! Depuis peu : accessible avec d'autres actualités liées à la fonction publique territoriale sur notre page FB : CFDT Région Bourgogne-Franche-Comté.

Archives

Hébergé par Overblog