Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog tosregio

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>

Une réunion de dialogue social riche et globalement positive sur 3 sujets : Covid, Télétravail et "Lignes directrices de gestion".

1°/ Covid.

Comme nous vous l'avons toujours dit : la crise ne peut qu'être pilotée à vue et nous devons suivre l'actualité.

L'actualité c'est d'abord l'accélération de la progression du virus et les annonces gouvernementales, préfectorales, municipales...
Trois établissements ne pouvaient plus fonctionner car un trop grand nombre d'agents étaient malades : des solutions allant jusqu'au recours à une entreprise privée de nettoyage ou la fermeture d'un service de restauration ont été trouvées. Objectif : continuité du service public.

L'actualité, c'est aussi un récent référé du Conseil d'État qui annule le décret limitant à 4 les pathologies pour lesquelles on était considéré comme vulnérable. Conséquence : on en revient au décret précédent qui faisait état de 11 pathologies !

La Région va donc s'adapter à ce nouveau texte, mais on ne sera pas sur du déclaratif, mais sur la production d'un certificat médical. 
La cohabitation avec une personne vulnérable ne sera plus prise en compte.
Les "vulnérables" seront en télétravail ou en ASA.

NB : Suite à une demande de la CFDT les personnes qui ressentent des effets négatifs à télétravailler en période de crise sanitaire (où le télétravail est vivement recommandé) pourront se faire connaître et obtenir une dérogation.
Rappelons qu'en période ordinaire, le télétravail n'est jamais obligatoire.

Lycées : PAUSES

Il sera demandé aux établissements de prévoir des pauses supplémentaires (conseil des médecins de prévention) pour s'hydrater après port du masque.

Néanmoins la Région rappelle que les pauses sans masques (repas, café, cigarette) sont les lieux privilégiés de propagation du virus. Il faut respecter les gestes barrière pendant toutes les pauses, notamment la distanciation sociale.

 

2°/ Vers un nouveau règlement du télétravail au siège (1er/01/2021)

Globalement = un règlement qui peut être appréciable,

  • si les encadrants ne cherchent pas à le contourner,
  • si la confiance devient la règle,
  • si les agents ont un accès équivalent au télétravail,
    quelle que soit leur catégorie
    (aujourd'hui c'est une affaire de cadres !)

Le projet qui nous a été présenté aujourd'hui n'est pas absolument finalisé, mais on y voit plus clair :

Est mis en place un forfait de 85 jours MAXIMUM pour tous les agents, sauf missions non télétravaillables (soit environ 2j/semaine et de toute façon 3 maximum)
Ce qui veut dire 
-
 que vous pouvez demander moins
- mais que votre chef de service peut aussi limiter (par exemple interdire certaines périodes de pointe)
Les jours de télétravail seront sécables.


Ne sont pas totalement tranchés :
- poser au quadrimestre (c'était la version 1) ou au mois (version de ce jour)
- montant de l'indemnité (elle sera modifiée / 8 euros actuels, mais non chiffrée à ce jour)
- les compétences de la CAP dans les conflits (promesses de réécriture de l'article)
- la situation du télétravail vis à vis du temps partiel. La rédaction du jour permet d'aller à 3j de non-présence sur site, mais le sujet est encore en débat.
La CFDT appelle l'attention de l'administration : ne pas traiter que le cas des 80% qui sont certes très majoritaires, mais toutes les quotités.

- Le grand manquant du dossier : la définition de ce qui est "télétravaillable"... suite au Comité technique

Le DG s'est clairement opposé à mettre en place une instance de recours (DG ou DRH) pour les cas individuels de désaccord.
Sans langue de bois, il assure qu'"il n'y a pas de droit au télétravail" comme il a un droit à congés. Il remet l'organisation du travail et donc du télétravail, dans les mains des chefs de service, assurant qu'en cas de conflit individuel, il "donnera toujours raison aux encadrants".

Vous comprendrez que ne pourrons dénoncer que des problèmes relatifs à un service entier... parlez collectif !

3°/ "Les lignes directrices de gestion"(LDG)

La "loi de transformation de la Fonction Publique" d'août 2019 a supprimé la compétence des CAP sur les avancements et promotions, mais impose en contrepartie à l'employeur de présenter avant fin 2020, les règles de gestion, les perspectives qu'il met en place.
C'est nouveau, les descriptifs que l'on peut trouver (décret, centres de gestion, syndicats) restent assez vagues.

La Région pour ses "LDG", a produit une compilation intéressante de ses règles tout en ouvrant quelques pistes de négociations ultérieures.

Or ce document (LDG)est "opposable", c'est à dire que chaque agent pourra faire appel à la CAP pour contester : " j'estime que je remplis les conditions et que la Région ne m'a pas appliqué ses lignes de gestion"
Il est prévu que l'agent puisse s'appuyer sur un syndicat pour ce recours.

😊Mais la Région a prévu un "groupe de concertation" (élus CAP) pour préparer les décisions dans la concertation ... un peu la pré-CAP actuelle. Donc réagissez assez tôt, interpelez nous vite après les évaluations.

La CFDT demande la révision annuelle de ce document

- parce qu'il intervient en fin de mandature politique

- et parce que c'est une nouveauté et qu'il faudra sans doute des ajustements.

La Secrétaire de la section CFDT
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

 

Bonnes vacances

à toutes celles et tous ceux

qui en prennent !

 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - CDS

  • Le CHSCT du 29 septembre a été plutôt  décevant, car purement informatif sur les mesures Covid déjà en vigueur. Pas vraiment de débat, pas de vote.

Nous avons rappelé les difficultés rencontrées pour le 2eme jour de télétravail et regretté le manque d'avancement des dossiers sensibles.

  • Le 6 octobre a eu lieu notre Assemblée générale de section dans la grande salle du lycée Nodier à Dole. Une belle journée d'échanges, où l'on a fait le bilan le matin et travaillé en groupes l'après-midi. Ces travaux prouvent la volonté des adhérents de voir avancer les dossiers et d'être force de proposition.
Ça peut redémarrer ?! Point de situation au 9 octobre 2020Ça peut redémarrer ?! Point de situation au 9 octobre 2020
Ça peut redémarrer ?! Point de situation au 9 octobre 2020Ça peut redémarrer ?! Point de situation au 9 octobre 2020

***

  • Enfin la CDS (Commission de dialogue social) du 7 octobre a apporté quelques pistes intéressantes de travail, à confirmer. Les sujets télétravail, lignes directrices de gestion, prime Covid, fiches postes ... avancent.
    La CFDTest unanime sur un point :
    Il faut sortir du dialogue social "Tout Covid",
    Il semble que ça redémarre : À SUIVRE

 

 

RETOUR SUR LA CDS DU 07.10.2020

 

POINT  1  Bilan COVID 19

Pour mémoire au 29/09/2020 : 93 agents

  • 37 au siège  9 à  Besançon  28 à Dijon
  • 56 dans les lycées : 25–12  39–3  70–7  90- 1  21- 11  58-2  71-12  89-8

Au 06/10/20 : 97 agents + 4

Une légère évolution a été constaté avec 4 agents en plus dans les EPLE soit plus 1 dans les 4 départements du 21- 25- 71- 89

  • 37 au siège : 9 à Besançon – 28 à Dijon
  • 60 dans les lycées : 25-12 39-3 70-7 90-1 21-12 58-2 71-13 89-3

Retour sur le nouveau recensement des personnes vulnérables à compter du 24/08/2020 : certificats de vulnérabilité reçus pour le 01 octobre 20 : 3 au siège, 21 dans les lycées

Pour une question de traçabilité nous vous conseillons de mettre à jour vos données personnelles auprès de votre responsable encadrant à destination du service RH. Ceci pour que la  CPAM puisse vous joindre le plus rapidement possible en cas de cas contact  COVID 19.

Sur notre demande la RH confirme le recrutement de 130 contractuels supplémentaires pour renforcer les équipes des lycées soit un pôle total de 500 contractuels.

 

POINT 2  "RETEX" SUR LE TÉLÉTRAVAIL

Présentation du RETEX (RETour d’EXpérience) sur le télétravail, réalisé entre le 19 juin et le 3 juillet 2020 : 944 répondants sur 1057 agents recensés pendant le confinement, soit un taux de réponse de 90%.

Un fort pourcentage de retour qui montre l’importance de ce dossier.
 

En préambule, Monsieur Da Costa suite à notre demande sur la possibilité de mettre en place le télétravail sur certains postes dans les lycées (chef de cuisine, encadrement, etc…) explique que ce sujet sera exploré et analysé en concertation avec tous les acteurs notamment l’autorité fonctionnelle pour la rentrée de septembre 2021. Ce sujet n’est pas écarté mais différé nous y serons attentifs.

 

Pour le siège l’enquête révèle 3 axes :

1° Ordre technique, continuer les équipements en ordinateur portable, double écran, outils de visioconférence et mise en place d’un plan général de dématérialisation

            2° Nouveau règlement du télétravail qui sera proposé au CT du 05 novembre pour une application au 01 janvier 2021. Prochaine CDS sur ce sujet  le 21 octobre à Besançon

            3°  Accompagnement managérial.

Les premières propositions semblent pouvoir apporter un vrai changement positif...
SI et seulement SI les managers jouent le jeu.

Le télétravail n'est pas qu'une affaire de cadres.

La position de la Région est de donner plus de souplesse au dispositif du télétravail tout en tenant compte de l’organisation mais aussi de pouvoir permettre à l’encadrant, qui en exprime le besoin, d’avoir en présentiel tous ses agents le même jour.

Il est proposé par Monsieur Da Costa la mise en place d’un forfait annuel ouvert à tous les agents soumis à l’autorisation hiérarchique et posé par quadrimestre pour permettre une régulation mais aussi une meilleure visibilité des absences  pour les agents et les encadrants. Soit un forfait qui serait en moyenne de deux jours par semaine  pour environ 85 jours à l’année, dans la limite de trois jours par semaine.

 

Point 3 : Présentation de la démarche
de mise à jour des fiches de poste 

Nous avons obtenu l’assurance que les 1100 fiches de postes seront étudiées et  que les changements signalés par le cabinet seront effectués en cohérence (exemple  l’intégration des UT au répertoire des métiers... ENFIN !). Le travail de cotation ne sera fait qu’en dernier lieu. 

Toutefois il reste des inquiétudes sur le rendu car le processus contradictoire se fera en présence des agents mais aussi des encadrants ce qui nous semble problématique, certains agents pouvant avoir des problèmes pour s’exprimer devant leur supérieur.

Nous avons proposé la mise en place d’une adresse mail pour un retour d’expression libre. L’administration indique que cela n’est pas envisagé en cause le délai contraint, mais si des tensions sont constatées par le prestataire celui-ci pourra revoir ces méthodes de communication avec les personnes concernées.


Si vous avez, lors du rendu des fiches,
des difficultés à vous faire entendre,

n'hésitez pas à nous contacter.
 

Pour les lycées nous étions inquiets sur la formulation du cahier des charges qui prévoyait l'étude sur les lycées comme une "tranche optionnelle" ... pour la CFDT les lycées ne sont pas en option !

Bonne nouvelle : ce sera bien une tranche ferme en 2021 pour la même démarche de mise à jour des fiches de postes ...ou plutôt de création car il n'existe guère que des fiches métiers mais très peu de fiches de postes individuelles !

 

Point 4 : Prime Vélo ou"Forfait mobilité durable"

Nous l'avons plusieurs fois réclamé, l'administration le propose enfin pour 2022 sur les déplacements vélo de 2021. Ce serait un forfait de 200 euros par an soumis à CSG et RDS. Le forfait s’applique aux déplacements à vélo ou en covoiturage. Il sera versé en une seule fois sur l’année échue (déclaration en 2021 versement en une fois en 2022).
Ce forfait permettra à de nouveaux publics, en particulier pour les agents résidant en zone rurale ou périurbaine de bénéficier d’un accompagnement financier de leurs déplacements domicile-travail.

La Secrétaire de la section CFDT
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

Ce CT qui apporte des avancées réelles laisse néanmoins un goût amer de routine et de retour au monde d'avant.

Deux points ont fait l'objet d'un rejet unanime de toutes les organisations syndicales :

1/ Le relèvement du ratio pour passer administrateur hors classe de 40 à 70% (afin de passer cette année les 2 promouvables).

2/ la mise en place d'astreintes-cadres à la Direction du Patrimoine, garantissant une rente de situation au directeur et directeur adjoint (voiture de service et rémunération). Ce sont comme toujours les agents de catégorie C opérationnels qui seront dérangés, même si l'on nous assure du contraire.

Ces deux points devront faire l'objet d'un second CT où l'on peut être certains que le même plat nous sera resservi pour permettre à la Région de passer en force.

***

Dans le même temps on se rend compte que la possibilité de relever de 30 à 45% le ratio qui permettrait de passer tous les agents d'entretien TF en ATTP1 n'a pas même été étudié comme cela nous avait été promis le 2 juillet. Ca gâche un peu le plaisir de voir 313 agents promus qui avant ne pouvaient pas l'être. La Région a l'art de plomber ces investissements.
C'est quand même une avancée significative pour les 313 ! et donc la CFDT vote "pour", elle vote pour aussi les transformations de postes qui vont avec ... ce que ne font pas toutes les organisations syndicales ..??

Vous trouverez ci-dessous notre déclaration préalable, où nous alertons sur les principaux points noirs de cette rentrée :

 

Flash CT du  22 septembre 2020

Et en pièce jointe ci-dessous nos remarques sur le bilan social.

La secrétaire de la section CFDT
Dominique Aubry-Frelin 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT

Ce 15 septembre  s'est tenu une commission de dialogue social consacrée aux dispositifs Covid qui seront validés au CHSCT du 29 septembre.

Note d’ambiance :         

Bonne réunion la protection des agents reste  la priorité.

1/ Point sur le nombre des agents malades ou présumés malades

Nous sommes en zone rouge la situation évolue tous les jours :

Covid 19 il y a  pour le moment 34 agents déclarés au siège et 53 dans les lycées.

Agents vulnérables 37  au siège avec certificat  (soit 20 en télétravail, 16 en  mixte télétravail et présentiel, et 1 en ASA) et pour les lycées 82 en ASA.

Le service prévention  est  en relation  quasi quotidienne avec les deux rectorats pour la transmission des cas. La prévention indique que le rectorat est dans une logique de protection de tous les personnels dans le seul but d’éviter la fermeture des établissements scolaires.

2/Evolution des critères de vulnérabilité

Le nouveau décret du 29 août a modifié les critères de reconnaissance de la qualité de vulnérables réduisant de 11 à 4 critères.

Il indique que sont considérés comme vulnérables au sens du I de l'article 20 de la loi du 25 avril 2020 susvisée les patients répondant à l'un des critères suivants et pour lesquels un médecin
estime qu'ils présentent un risque de développer une forme grave d'infection au virus SARSCoV-2 les plaçant dans l'impossibilité de continuer à travailler :

  • Etre atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie);
  • Etre atteint d'une immunodépression congénitale ou acquise :
    médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive; 
    infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ; consécutive à une greffe d'organe solide ou de  cellules souches hématopoïétiques ;liée à une hémopathie maligne en cours de traitement ;
  • Etre âgé de 65 ans ou plus et avoir un diabète associé à une obésité ou des complications micro ou macrovasculaires ;
  • Etre dialysé ou présenter une insuffisance rénale chronique sévère.

Ne sont plus considérés comme personnes vulnérables :

  •  les femmes au troisième trimestre de grossesse,
  • les personnes de 65 ans ou plus, sauf si elles ont un diabète associé à une obésité ou des complications vasculaires. 

La région s’engage à communiquer rapidement  sur ces changements pour pouvoir identifier les retours ou pas selon les nouveaux critères.

Pour les mesures en cas cas contact ou de Covid avéré, voici les schémas fournis par l'administration  : voir ci-dessous

La CFDT a demandé des procédures écrites sur le comportement à avoir dans les différentes situations du COVID 19, celles-ci seront  diffusées très rapidement aux agents siège et lycée.

. Le DGS tient à rappeler que c’est la procédure du protocole sanitaire de l’éducation nationale  qui s’applique au sein des établissements. Nous avons rappelé que très peu  ont eu  accès à ce protocole et aux informations des établissements.

3/Dotation en masques Chirurgicaux

La région va doter en masques chirurgicaux certaines catégories d’agents que nous avions signalé à partir de maintenant et  ce jusqu’à la fin de l’année scolaire 2020/2021.

A savoir :

Les agents vulnérables siège et lycée   : 2 masques/jour

Les agents du service restauration :

Pour ceux en production : 2 masques /jour

Pour ceux qui concourent au service et à la lingerie : 1 masque par jour.

Pour nos questions diverses, le DGS a confirmé qu’il n’était pas normal que les agents ne puissent pas avoir d’endroit décent pour déjeuner (salle de convivialité fermée, obligation de manger au self etc…).

N’hésitez pas à nous faire  remonter  les établissements concernés  pour que nous puissions transmettre à la direction des lycées, de même que la lingerie de l’établissement n’a pas vocation à laver vos masques sauf dans les EREA mais que pour les élèves.

Pour la CFDT, Fabienne Nigaud, membre de la commission exécutive

15 septembre 2020 Dialogue social spécial Covid
15 septembre 2020 Dialogue social spécial Covid

Voir les commentaires

Published by CFDT

La section CFDT est consciente de la charge de travail de la DRH, de la qualité du dialogue social pendant la crise Covid, mais souhaite maintenant revenir aux autres dossiers (surtout ceux qui ont été plusieurs fois repoussés) dans des conditions normalisées d'exercice du dialogue social.

La période préélectorale régionale comme nationale ne manquera pas de créer des freins, mais nous ne pouvons pas accepter 6 mois de pré-élections après deux mois de vacances et 4 mois de Covid.

C'est pourquoi nous avons interpeler la Présidente dans la lettre ouverte ci-dessous :
 

Appel à un retour à la normale

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région Bourgogne-Franche-Comté
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT - Positions CFDT

 

Tout d'abord, bonne rentrée à toutes et tous.

Quelques questions nous sont posées à l'occasion de cette rentrée très spéciale.

1/ Jours Covid
Certains chefs d'établissements/gestionnaires semblent vouloir poser les jours de Covid à la place des agents en décembre de cette année.
D'abord rappelons que ces jours ne sont pas des cadeaux faits aux agents des lycées, mais une mesure d'équité entre agents du siège et agents des lycées. Les agents du siège ayant eu la possibilité d'annuler les congés qu'ils avaient posés pendant le Covid, il semblait normal que les agents des lycées se voient recréditer leurs congés dans les mêmes conditions : sur un compte utilisable à compter du 21/12/2020 ... et pendant 5 ans.

Il est donc clair que ces jours peuvent se prendre comme un compte épargne-temps : la demande est à l'initiative de l'agent, pas de l'employeur. Celui-ci peut refuser pour nécessité de service, ce refus doit être motivé.

Nous vous conseillons de prévenir dès que possible et par écrit de votre demande. L'organisation est toujours plus simple quand on anticipe. Faites-nous remonter vos difficultés.

2/ En attente de textes applicables sur les critères de vulnérabilité.

Le décret du 30 août réduit de manière drastique dans le privé les cas de vulnérabilité ouvrant droit à du chômage partiel, notamment le fait de partager le domicile d'une personne vulnérable n'est plus pris en compte.

Rien à ce jour n'est paru pour le public, même si une circulaire est attendue. Les organisations syndicales ont été informées ce jour, par le Directeur Général, qu'il n'était pas question de changer les règles le jour de la rentrée ... il est urgent d'attendre le texte applicable au secteur public. Aucun changement ne peut vous être demandé.

Pour info nous mettons en pièce jointe le décret concernant le privé qui pourrait être plus ou moins transposé dans le public.

3/ Réponse de la Présidente à notre courrier d'alerte relatif au ressenti des agents quant à leur prime CIA.

Vous ayant informés de notre démarche pour alerter la Présidente sur le mauvais ressenti des agents, nous tenons à vous faire connaître sa réponse technique (mais exacte) quant à l'analyse des causes de la situation (système d'enveloppe et évaluation peu clivante par les évaluateurs, augmentation des bénéficiaires).

Ce résultat mathématique nous conforte dans la nécessité de maintenir un maximum de régime indemnitaire dans l'IFSE (part mensuelle fixe, en fonction des missions) et non dans le CIA fluctuant.

Infos de rentrée en vrac au 1er septembre 2020

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région Bourgogne-Franche-Comté
Dominique AUBRY-FRELI 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

Bonne résolutions de rentrée

Bonjour,

Beaucoup d'entre vous sont "rentrés", dans une ambiance de Covid parfois un  peu pesante, stressante.

Pour la CFDT, la vigilance s'impose sur la sécurité, mais aussi sur tous les autres dossiers qui ne doivent pas être perdus de vue : les CAP de septembre (avec notamment l'avancement des agents de ménage qui remplissent les conditions en ATTP1) le télétravail, les changements et les réactions épidermiques qu'il provoque, les logements de fonction et astreintes, les jours NTS dans les emplois des lycées etc.

Pendant tout le COVID la CFDT a été présente, à votre écoute et présente pour vous informer. Vous avez fait remonter les problèmes et nous les avons tous traités... ensemble, ça marche !


Vous avez besoin de nous, nous avons besoin de vous.

Alors pour la rentrée, prenez une bonne résolution,

Adhérez à la CFDT !

Ensemble allons de l'avant !


Voici les réponses aux questions qui nous sont posées le plus souvent, mais vous pouvez nous appeler si vous avez d'autres questions. Vous trouverez aussi en pièce jointe un bulletin d'adhésion.

Bonne résolutions de rentrée

La Secrétaire de la section CFDT
de la Région Bourgogne-Franche-Comté
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranche-comte.fr

Bulletin d'adhésion ci-dessous 

Voir les commentaires

Published by CFDT

La visioconférence de ce 20 août matin entre Direction et organisations syndicales donne toute satisfaction. Dans le flou gouvernemental ambiant, la Région nous a néanmoins présenté un plan de reprise respectueux tant de la protection de la santé et des droits des agents que de la continuité du service public.

Cette réunion s'est tenue juste après les déclarations de la Ministre du travail qui rend le masque obligatoire en entreprise (sauf poste de travail pour 1 seule personne) et met les masques à la charge des employeurs. Donc en fait, rien de changé pour les agents de la Région depuis avant les vacances.

Infos Direction :

  • Masques fournis à chaque agent siège et lycées, à raison de 8 masques lavables 50 fois par agent.
    -->Vigilance particulière pour les AMIRS (via service Numérique éducatif) et les agents des UT qui ont parfois du mal à entrer dans le réseau de distribution.
    -->Choix de la livraison sur les différents sites (et non point de retrait départemental), pendant cette fin de semaine et la semaine prochaine
    .
    Les chefs d'établissement sont en charge de rendre le port effectif du masque obligatoire.
     
  • Situation des agents vulnérables :
    Le DG réaffirme les principes qui guident la Région :
    - responsabilité de l'employeur et de chaque agent

    - confiance

    Les agents reconnus vulnérables, d'un point de vue physique (nouvelle liste officielle de pathologies) et/ou psychologique par un certificat médical de leur médecin traitant (exigé par la Région) ne seront pas mobilisables et pourront être
    --> en télétravail à 100%

    --> en ASA (autorisation spéciale d'absence) s'ils sont sur un poste non télétravaillable(siège ou lycées) ... ce qui signifie sans jour de carence, ni enclenchement des congés maladie pouvant aboutir au bout de 3 mois à 1/2 traitement. 
    C'est un régime très protecteur dont on peut se réjouir.


    Les agents reconnus vulnérables en juillet et qui souhaitent néanmoins travailler en présentiel devront également fournir un certificat les y autorisant.
    Délai de fourniture des certificats médicaux : 28 août dernier délai.

Ces mesures sont mises en place
du 24/08 à fin septembre 2020
.

Des réunions de dialogue social régulières et un CHSCT dans la 2ème quinzaine de septembre permettront d'ajuster le dispositif.

  • Remplacement des agents ou surcharge de travail.La Région reconnaît concrètement que les agents empêchés et l'application du protocole sanitaire va engendrer dans les lycées un besoin accru de remplacements. Elle ajoute aux 3,6M d'euros habituellement consacrés aux enveloppes de remplacement de septembre à décembre, 1,4M d'euros supplémentaires, ce qui signifie une capacité d'embauche de 200 contractuels supplémentaires.
    La gestion par enveloppe est suspendue pour le dernier quadrimestre de 2020 et l'analyse des besoins se fera au cas par cas par la DRH et la Direction des lycées. Les chefs d'établissements pourront argumenter leurs besoins.

La CFDT, en réponse à l'administration qui parle de besoins "notamment sur la restauration", rappelle que les besoins accrus de ménage (désinfection régulière), ne doivent pas être négligés pour autant. Nous resterons vigilants sur ce point, n'hésitez pas à nous faire remonter les difficultés dès la rentrée.

 

  • Télétravail. La CFDT demande une possible modulation du télétravail pour les agents vulnérables.
    Ce n'est pas parce qu'un agent est vulnérable qu'il ne peut pas dans certaines conditions (de protection) revenir lors d'une réunion importante de son service.
    Le DG reconnaît que le médecin traitant doit prendre en compte "sa pathologie, sa psychologie, ses fonctions, ses conditions de transpots" en conclut 'On examine"
    Donc n"hésitez pas à demander à votre médecin de donner des précisions sur les conditions dans lesquelles vous pouvez ou non exercer en présentiel.

     
  • Tests : La CFDT demande que l'information officielle aux agents qui va suivre la réunion précise
    - pourquoi tester tous les agents ne sert à rien (interventions des médecins de prévention au CHSCT)
    - et quand chacun doit prendre l'initiative de se faire tester.

     
  • La Région a parfaitement conscience qu'il peut y avoir des cas de Covid avéré  de l'agent ou de ses proches) et déclenchera les mesures nécessaires avec les autorités sanitaires.


La situation est claire à ce jour pour les agents de la Région. On sait néanmoins qu'en ce qui concerne les lycées, le protocole de l'Éducation Nationale de juillet est très contesté par les syndicats enseignants et qu'il n'est pas impossible qu'il se durcisse.

Si c'était le cas, on retomberait sur les classes à moitié d'effectifs et donc sur les problèmes de garde d'enfants pour tous les parents. On ne peut qu'attendre jour par jour l'évolution de la situation.

Bonne fin de vacances et bonne reprise

La Secrétaire de la section CFDT
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité, CDS

Ce message juste pour vous informer que la Direction organise une visio demain pour parler de la situation et des modalités de reprise.

Nous savons que vous êtes inquiets, mais les choses avancent, vous aurez des nouvelles bientôt !

A tout bientôt

La Secrétaire de la section CFDT
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11
dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

 

Voir les commentaires

Published by CFDT - Actualité

Rentrée moins le quart, où en est-on ?

Vous êtes nombreux à vous interroger sur les conditions de rentrée.
Voici les quelques éléments d'information qui pourraient vous intéresser :

- Dans les lycées, la circulaire de rentrée de l'Éducation nationale est consultable sur :  https://eduscol.education.fr/cid152893/rentree-scolaire-2020-plan-de-continuite-pedagogique.html

Vous constaterez qu'à ce jour l'Éducation nationale part sur l'objectif d'une rentrée scolaire normale, avec tous les élèves en présentiel et quasi aucune mesure de protection.

Il n'empêche que le ministère envisage des plans 2 et 3 en cas de recrudescence de la circulation du Covid. Il devrait s'exprimer vers le 26 août.

- Au siège, les conditions de travail sont fixées jusqu'au 24 août, dans le fascicule "Mon retour au bureau" que nous vous remettons en pièce jointe. A noter notamment la possibilité de télétravail à 100% pour les agents vulnérables.
La distribution de 8 masques lavables 50 fois par agent et de gel est annoncée à partir du 17 août.

- Pour tous, la CFDT interpelle ce jour l'administration :

"Bonjour,

Je tiens à vous signaler les questionnements et inquiétudes des agents face à la rentrée scolaire.

L’annonce d’une nouvelle dotation en masques au siège est bien perçue, néanmoins un bon nombre d’agents trouvent que les élastiques sont trop courts et font mal derrière les oreilles assez vite… d’où un risque de défaut de port.

Je commence à avoir des questions des agents qui ont eu le Covid et en ont des séquelles (fatigue, difficultés respiratoires etc.)

Les agents s’interrogent sur les modalités de reprise, ils ont bien conscience que le congé maladie est possible, mais qu’il entraîne un jour de carence et n’a qu’une durée de 3 mois à plein traitement. Les agents commencent à s’ancrer dans une perspective de crise longue et cette question est importante : la couverture Prévoyance est plus que jamais essentielle, mais elle n’est toujours pas à 100%. Certains se sentent en insécurité sur site mais voudraient pouvoir télétravailler ou travailler sur site, mais avec de fortes garanties sanitaires.

Je pense que les agents des lycées vont être nombreux à appeler la semaine prochaine, qui précéde  la rentrée de la majorité d’entre eux.

Pour toutes ces raisons, je sollicite une expression de la Région, tout en ayant bien conscience qu’il faut décider dans le brouillard.

Plusieurs questions :

-          La Région organise-t-elle des visites de reprise auprès du médecin de prévention pour les agents déclarés « vulnérables » pendant le Covid ou devront-ils fournir un certificat médical précisant les conditions dans lesquelles ils peuvent travailler (télétravail, travail seul, port de masque etc.) ou les mettant en congé maladie.

-          Quand va avoir lieu l’équipement en masques des agents des lycées

-          Que devront prévoir les agents chefs pour se mettre dans les clous de la circulaire Éducation nationale, qui pour l’heure reste assez laxiste

-          Quel statut administratif pour les agents qui ne pourront venir travailler sur site (siège ou lycées) pour raisons médicales (les concernant eux ou leur entourage) ?

Bien cordialement"

 

L'équipe CFDT reste à votre écoute, n'hésitez pas à nous signaler vos interrogations, vos difficultés éventuelles.
Si vous êtes en situation de vulnérabilité, prenez les devants, prenez un rendez-vous chez votre médecin traitant avant la rentrée pour faire le point avec lui.

 

La Secrétaire de la section CFDT 
de la Région Bourgogne-Franche-Comté
Dominique AUBRY-FRELIN 06 82 13 75 11

dominique.aubry@bourgognefranchecomte.fr

 

 

 

Voir les commentaires

Published by CFDT

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>
Haut

  le blog tosregio

De l'info au plus tard le lendemain avant midi chaque fois qu'il se passe quelque chose pour les agents de la Région Bourgogne-Franche-Comté, c'est l'engagement de la CFDT sur ce blog.. Le blog "tosregio" est désormais accessible depuis l'intranet de la Région Bourgogne-Franche-Comté, mais surtout, directement et sans mot de passe sur internet : tapez "tosregio" sur Google et vous trouvez ! Depuis peu : accessible avec d'autres actualités liées à la fonction publique territoriale sur notre page FB : CFDT Région Bourgogne-Franche-Comté.

Archives

Hébergé par Overblog